Neil Gaiman

Neil Gaiman
Né en 1960 en Angleterre, Neil Gaiman vit aux États-Unis. Salué comme un surdoué par Stephen King, lu dans le monde entier, il est l'auteur d'un chef d'oeuvre d'humour anglais co-écrit avec la star anglaise Terry Pratchett, De bons présages, de BD devenues cultes (The Sandman, Violent Cases, Si~a... Voir plus
Né en 1960 en Angleterre, Neil Gaiman vit aux États-Unis. Salué comme un surdoué par Stephen King, lu dans le monde entier, il est l'auteur d'un chef d'oeuvre d'humour anglais co-écrit avec la star anglaise Terry Pratchett, De bons présages, de BD devenues cultes (The Sandman, Violent Cases, Si~al/Bruit), de livres pour la jeunesse (et de nombreux romans et nouvelles dont son best-seller American Gods (prix Hugo, Nébula, Bram Stoker et Locus) parus Au diable vauvert.

Avis sur cet auteur (42)

  • add_box
    Couverture du livre « L'océan au bout du chemin » de Neil Gaiman aux éditions J'ai Lu

    Fantasybooksaddict sur L'océan au bout du chemin de Neil Gaiman

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/04/locean-au-bout-du-chemin-neil-gaiman.html

    Cette chronique a été particulièrement difficile à écrire, d'autant plus je ne sais toujours pas quoi penser de ce roman !

    En effet, une fois de plus, il est difficile de mettre des mots sur une...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/04/locean-au-bout-du-chemin-neil-gaiman.html

    Cette chronique a été particulièrement difficile à écrire, d'autant plus je ne sais toujours pas quoi penser de ce roman !

    En effet, une fois de plus, il est difficile de mettre des mots sur une telle expérience. Pour avoir déjà lu Neverwhere de cet auteur, il y a de nombreuses années, Neil Gaiman a un style d'écriture bien à lui ! Il a une imagination extraordinaire et ne fait pas exception cette fois-ci, en nous projetant dans l'enfance du héros où on revit une période difficile de sa vie. Son histoire est atypique et parfois effrayante. Cela l'a trop été pour moi car je me suis sentie horriblement mal à l'aise en la lisant, sans que je puisse me l'expliquer. Pourtant, l'auteur mélange avec talent le réel et le fantastique, en abordant des thèmes forts et adultes à travers les yeux d'un homme qui se replonge dans ses souvenirs d'enfant de 7 ans comme si c'était un conte.

    Pour conclure, c'est vraiment très subjectif et personnel mais j'ai eu beaucoup de mal avec ce récit. Je n'ai pas réussi à l'apprécier à sa juste valeur. Je pense simplement que le style de l'auteur est vraiment trop bizarre pour moi, même si je salue son originalité et son talent !

  • add_box
    Couverture du livre « De bons presages » de Neil Gaiman aux éditions J'ai Lu

    JessEpica sur De bons presages de Neil Gaiman

    J’ai découvert Neil Gaiman avec Coraline et Neverwhere, par contre, honte à moi, fan de fantasy et s-f, c’est la première fois que je lis l’écriture de Terry Pratchette, bien qu’ici je puisse pas me faire totalement à l’idée de sa plume car c’est co écris avec Gaiman… du coup difficile de vous...
    Voir plus

    J’ai découvert Neil Gaiman avec Coraline et Neverwhere, par contre, honte à moi, fan de fantasy et s-f, c’est la première fois que je lis l’écriture de Terry Pratchette, bien qu’ici je puisse pas me faire totalement à l’idée de sa plume car c’est co écris avec Gaiman… du coup difficile de vous dire si j’ai vraiment accroché à l’auteur… Mais par contre à l’histoire… là c’est limite d’un coup de coeur !

    Si vous êtes fans de fantasy à l’humour un peu louche et décalé c’est pour vous, si non passer votre chemin. Cet ouvrage n’a pas eu le coup de coeur qu’il aurait pu avoir car par moment, l’intrigue apocalyptique était vraiment un bordel, un méli-mélo, un cafouillis total, où j’ai presque décroché car je m’y retrouvais plus, ce qui à sauver tout ça ? La prise de notes, les notes avec chaque personnages (parce que, oh bon sang, ils sont nombreux !) et surtout l’humour anglais qui ne m’avait pas fait rire depuis un bon moment surtout niveau livresque ! Bref, un bon moment détente au final et j’ai arrêter de me prendre la tête à essayer de comprendre certains passages tordus…

    En bref: Laissez-vous emporter par une histoire de fin du monde dans un esprits déjanté et surtout lire avec humour et sans prise de tête.

  • add_box
    Couverture du livre « American gods » de Neil Gaiman aux éditions J'ai Lu

    LeoLabs sur American gods de Neil Gaiman

    J'ai voulu l'aimer. Vraiment. Mais je l'ai abandonné au 3/4. Je me suis ennuyé. Dommage car il y a quelques passages épiques.

    J'ai voulu l'aimer. Vraiment. Mais je l'ai abandonné au 3/4. Je me suis ennuyé. Dommage car il y a quelques passages épiques.

  • add_box
    Couverture du livre « Le monarque de la vallée » de Neil Gaiman aux éditions Au Diable Vauvert

    Carnet-plume.fr sur Le monarque de la vallée de Neil Gaiman

    Cette nouvelle est menée par une poignante intrigue sur le personnage principal, Ombre. Pourquoi lui propose-t-on d'aller travailler au château ? Il se rend bien compte que quelque chose ne va pas… Petit à petit le mystère s'agrandit, les évènements autour de lui deviennent de plus en plus...
    Voir plus

    Cette nouvelle est menée par une poignante intrigue sur le personnage principal, Ombre. Pourquoi lui propose-t-on d'aller travailler au château ? Il se rend bien compte que quelque chose ne va pas… Petit à petit le mystère s'agrandit, les évènements autour de lui deviennent de plus en plus étranges. J'ai adoré cette machination subtilement mise en place !

    Je pense ne rien vous apprendre en vous disant que l'univers fantastique de Neil Gaiman est sensationnel. Nous nous retrouvons ici englouties dans les profondeurs de l'Ecosse où rien ne semble rationnel, sur tous les points de vues. J'ai également aimé la prestance des personnages et le rôle de chacun.

    Les illustrations de Daniel Egnéus peuvent paraître sombres par l'utilisation du noir et blanc et de traits bruts, primitifs mais j'ai trouvé qu'elles se mariaient à la perfection à l'univers. Une immersion à l'histoire très réussies donc.