Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Alan Moore

Alan Moore
Fils d'ouvrier, scolarité difficile, chômage à 18 ans. Sans avenir, Alan Moore se met à publier, avec quelques amis, le magazine Embryo. En 1979, il décroche un poste de dessinateur dans la revue musicale Sounds. Mécontent de ses travaux, il décide de devenir scénariste. Les magazines Doctor Who ... Voir plus
Fils d'ouvrier, scolarité difficile, chômage à 18 ans. Sans avenir, Alan Moore se met à publier, avec quelques amis, le magazine Embryo. En 1979, il décroche un poste de dessinateur dans la revue musicale Sounds. Mécontent de ses travaux, il décide de devenir scénariste. Les magazines Doctor Who Weekly et Warrior accueillent ses premières créations importantes : 'Marvelman' et surtout l'excellent 'V for Vendetta', dessiné par David Lloyd, primé de nombreuses fois. Alan Moore s'est fait un nom. Du coup, les Etats-Unis s'intéressent à lui pour donner un nouveau souffle aux comics. Bonne pioche, Moore parvient à réutiliser les clichés du genre. Les comics deviennent plus adultes, plus complexes, plus psychologiques sans rien perdre de leur dynamisme palpitant. Ses 'Watchmen', en 1986, qui mettent en scène des héros désabusés, révolutionnent le genre. Il enchaîne les scénarios, toujours plus originaux, intelligents et, fait rare, engagés : il est l'un des premiers à aborder des thèmes comme les armes, le racisme ou le nucléaire. L'Anglais aux faux airs de Raspoutine ne se limite pas aux comics et repousse aussi les limites de la BD européenne. Son 'From Hell', album format dictionnaire sur Jack l'éventreur, est l'un des ouvrages les plus ambitieux et les plus riches jamais réalisés pour le 9e art. Scénariste génial, écrivain qui a su donner à la bande dessinée ses lettres de noblesse, Alan Moore fait en plus le bonheur d'Hollywood, de plus en plus friand de ses scénarios.

Avis sur cet auteur (10)

  • add_box
    Couverture du livre « Jérusalem » de Alan Moore aux éditions Inculte

    La Viduite sur Jérusalem de Alan Moore

    Livre monde qui vous happe et vous hante, Jérusalem est colossale. Alan Moore s'y livre à des réflexions abyssales, toujours comiques, sur la mort, le libre-arbitre, la société, la survie d'un quartier ouvrier de Northampton, l'économie, la création artistique. Un livre échevelé et constamment...
    Voir plus

    Livre monde qui vous happe et vous hante, Jérusalem est colossale. Alan Moore s'y livre à des réflexions abyssales, toujours comiques, sur la mort, le libre-arbitre, la société, la survie d'un quartier ouvrier de Northampton, l'économie, la création artistique. Un livre échevelé et constamment surprenant. Une immense découverte.

    https://viduite.wordpress.com/2017/09/15/jerusalem-alan-moore

  • add_box
    Couverture du livre « V pour Vendetta » de Alan Moore et David Lloyd aux éditions Urban Comics

    Julien Foussereau sur V pour Vendetta de Alan Moore - David Lloyd

    Paru dans le magazine anglais Warrior au début des années 1980, V pour Vendetta est un salutaire brulot anarchiste et un authentique cri de rage à l'encontre d'un Royaume-Uni sur les rotules expérimentant le cocktail neo-libéral désastreux administré par le Docteur Thatcher. V pour Vendetta se...
    Voir plus

    Paru dans le magazine anglais Warrior au début des années 1980, V pour Vendetta est un salutaire brulot anarchiste et un authentique cri de rage à l'encontre d'un Royaume-Uni sur les rotules expérimentant le cocktail neo-libéral désastreux administré par le Docteur Thatcher. V pour Vendetta se révèle une fusion brillante du 1984 d'Orwell avec le Comte de Monte Cristo de Dumas, revisités dans une Angleterre fasciste et totalitaire. Moore traite avec génie de la notion de sécurité contre la liberté sans jamais sacrifier la portée romanesque de son épopée. Surtout, Moore décrit clairement ce qu'est la philosophie anarchique, loin des clichés les plus faciles à travers V, son héros aussi volubile et lettré qu'insaisissable et mystérieux. Dissimulé derrière son masque de Guy Fawkes, il est le révolutionnaire, l'incarnation même de la révolte éclairée. Pas un hasard s'il est devenu une icône chez les pirates informatiques d'Anonymous (même si cela est davantage à mettre au crédit de l'adaptation cinématographique éponyme rivalisant difficilement avec ce monument).

  • add_box
    Couverture du livre « Watchmen ; les gardiens ; INTEGRALE » de Alan Moore et Dave Gibbons aux éditions Urban Comics

    Julien Foussereau sur Watchmen ; les gardiens ; INTEGRALE de Alan Moore - Dave Gibbons

    Le comic book ultime enterrant à jamais les super-héros. Alan Moore et Dave Gibbons déconstruisent le mythe du sauveur à travers une oeuvre somme et brillante. Dans un monde uchronique et au bord du gouffre, les "vigilantes" costumés croient entrer dans l'histoire alors qu'ils ne font que...
    Voir plus

    Le comic book ultime enterrant à jamais les super-héros. Alan Moore et Dave Gibbons déconstruisent le mythe du sauveur à travers une oeuvre somme et brillante. Dans un monde uchronique et au bord du gouffre, les "vigilantes" costumés croient entrer dans l'histoire alors qu'ils ne font que l'effleurer. Watchmen impressionne par sa portée philosophique sur le temps et la vie, sur ce qu'elle apporte et retire. Indispensable.

  • add_box
    Couverture du livre « From hell ; INTEGRALE » de Alan Moore et Eddie Campbell aux éditions Delcourt

    Julien Foussereau sur From hell ; INTEGRALE de Alan Moore - Eddie Campbell

    Peut-être l’œuvre la plus folle d'Alan Moore, brassant une multitude de thématiques sur la franc-maçonnerie, la décrépitude du Londres victorien et l'origine du Mal. Moore livre sa vision de Jack l'Eventreur extrêmement documentée mais ne prétend aucunement asséner la vérité. Magnifié par le...
    Voir plus

    Peut-être l’œuvre la plus folle d'Alan Moore, brassant une multitude de thématiques sur la franc-maçonnerie, la décrépitude du Londres victorien et l'origine du Mal. Moore livre sa vision de Jack l'Eventreur extrêmement documentée mais ne prétend aucunement asséner la vérité. Magnifié par le trait impitoyable et dur d'Eddie Campbell, From Hell se révèle un incroyable portrait de Sir William Withey Gull, médecin de la reine le joueur et tueur en série terrorisant Whitechapel la nuit, irradié par une puissance ésotérique. Qu'il s'agisse de sa description minutieuse et fascinante des rituels maçonniques ou des visions furieuses par delà l'espace et le temps qu'il attribue à Gull, Alan Moore livre sa plus grande création à ce jour contenue dans ces deux mots : "From Hell" (De l'enfer) ; et cette citation, glaçante et magistrale, après le meurtre effroyable de Mary Jane Kelly : "Le 20ème siècle, je l'ai accouché."