Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Mallock

Mallock
Jean-Denis Bruet-Ferreol, qui se cache sous le pseudonyme de Mallock - double littéraire et commissaire de sa série de thrillers baroques -, est peintre, photographe, designer, compositeur et romancier. Les Visages de Dieu inaugurent la série des « Chroniques barbares », dont Le Principe de parci... Voir plus
Jean-Denis Bruet-Ferreol, qui se cache sous le pseudonyme de Mallock - double littéraire et commissaire de sa série de thrillers baroques -, est peintre, photographe, designer, compositeur et romancier. Les Visages de Dieu inaugurent la série des « Chroniques barbares », dont Le Principe de parcimonie est le cinquième volume. Lesdits volumes, avec Mallock, se lisent ensemble ou séparément, mais il faut bien avouer que ses « Chroniques barbares » ne laissent pas d'autre choix que la curiosité.

Vidéos relatives à l'auteur

  • Quais du Polar : 10 ans d'enquête bien menée !

    Lecteurs.com est partenaire du festival et vous emmène à la rencontre d'une pléthore d'auteurs et d'un public au rendez-vous.  Triomphe assuré pour les dédicaces : De Franck Thilliez à Mallock, de Françoise Guérin à Karine...

Articles en lien avec Mallock (4)

Avis sur cet auteur (26)

  • add_box
    Couverture du livre « Les visages de Dieu » de Mallock aux éditions Pocket

    Maureen sur Les visages de Dieu de Mallock

    Un thriller fantastique haletant mais long...

    Amédée Mallock, commissaire au "36" récupère l'affaire qui n'est pas encore médiatique
    dite du Maquilleur .
    Celui-ci, comme son nom l'indique maquille ses victimes après les avoir installées de façon
    à pouvoir les prendre en photos, ils les...
    Voir plus

    Un thriller fantastique haletant mais long...

    Amédée Mallock, commissaire au "36" récupère l'affaire qui n'est pas encore médiatique
    dite du Maquilleur .
    Celui-ci, comme son nom l'indique maquille ses victimes après les avoir installées de façon
    à pouvoir les prendre en photos, ils les éventre et les vide de leur sang.
    Il ne s'en prends qu'aux femmes et aux enfants.
    Cette affaire met la plus haute sphère du gouvernement français sur les dents.
    Quand le corps d'un enfant est découvert dans une église, c'est la goutte d'eau qui fait
    tout déborder. À partir de ce moment, les visions de Mallock le hantent de plus en plus,
    et quand son infirmière et amie est attaquée il voit rouge. Mais qui est ce Maquilleur et
    surtout quel âge peut il avoir car au vu de l'ampleur et de la durée des attaques, Mallock
    commence à se demander si le Maquilleur ne serai pas au contraire Les Maquilleurs et mets
    toute son équipe sur le coup quitte à doubler les heures supp et les effectifs.

    J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce récit, le début est trop introductif et traîne en
    longueur malgré le double meurtre commis. Passé ce début les chapitres coulaient de source,
    j'ai pris plaisir à suivre l'enquête si s'annonce haute en couleur et bien ficelée, même si
    j'ai compris qui perpétrais les meurtres bien avant d'avoir la révélation.
    Je ne m'attendais pas à avoir une phase fantastique dans l'histoire et j'avoue que j'ai
    trouvé cela ne servait pas vraiment. Les visions de Mallock surviennent un peu n'importe
    comment et c'est dommage. J'aurai aimé une enquête dite classique plutôt que paranormale.
    L' équipe de Mallock est pour moi assez équilibrée et j'aimerai que dans les prochains tomes
    ils soient plus mis en avant, que l'on les détaille plus car ici leur caractère est survolé.
    L'auteur ici n'est pas avare en descriptions sur les meurtres, tout est bien détaillé et il
    faut parfois s'accrocher si on s'imagine les scènes.

    Je ressors de ma lecture assez mitigée même si j'ai beaucoup aimé suivre l'enquête.
    Je ne sais pas si je lirai la suite surtout si elle traîne aussi en longueur.

  • add_box
    Couverture du livre « Moon » de Mallock et Gueritot aux éditions Blanche

    Audrey Pichon sur Moon de Mallock - Gueritot

    Il y a de belles photos mais parfois on tombe dans un style assez art nouveau avec des montages collages qui à mon sens n'ont pas leur place et sont toomuch.

    Il y a de belles photos mais parfois on tombe dans un style assez art nouveau avec des montages collages qui à mon sens n'ont pas leur place et sont toomuch.

  • add_box
    Couverture du livre « Les visages de Dieu » de Mallock aux éditions Pocket

    Monique PERS sur Les visages de Dieu de Mallock

    J'ai connu cet auteur sur les réseaux sociaux et c'est une bonne chose. Le commissaire Mallock, un homme "ronchon" et au passé malheureux enquête sur une série de meurtres qui font froid dans le dos. A lire absolument.

    J'ai connu cet auteur sur les réseaux sociaux et c'est une bonne chose. Le commissaire Mallock, un homme "ronchon" et au passé malheureux enquête sur une série de meurtres qui font froid dans le dos. A lire absolument.

  • add_box
    Couverture du livre « Les visages de Dieu » de Mallock aux éditions Pocket

    Hidès sur Les visages de Dieu de Mallock

    Quand j’ai vu cette sombre couverture, j’ai absolument voulu partir avec Mallock sur les traces du nouveau tueur en série qui sévit sur Paris. Celui qui n’a pas son pareil pour créer des œuvres d’art macabres : Le maquilleur. Ce roman intrigue ! Que ce soit Mallock l’auteur ou Mallock le...
    Voir plus

    Quand j’ai vu cette sombre couverture, j’ai absolument voulu partir avec Mallock sur les traces du nouveau tueur en série qui sévit sur Paris. Celui qui n’a pas son pareil pour créer des œuvres d’art macabres : Le maquilleur. Ce roman intrigue ! Que ce soit Mallock l’auteur ou Mallock le personnage principal. On veut absolument découvrir qui se cache derrière ce pseudonyme, ce que peut nous réserver ses histoires et surtout ses personnages, notamment le fameux commissaire Mallock.


    Les visages de Dieu est un thriller théologique intéressant, avec des personnages forts et une ambiance particulière, un peu sombre, qui vous prend aux tripes et qui m’a fortement plu ! Le morbide croise la religion et nous sommes entraînés dans les abîmes de la barbarie humaine. Impossible de le reposer avant d’avoir pu découvrir qui se cache derrière ces macabres « mises en scène ».


    J’ai bien aimé l’histoire, même si l’enquête est assez basique, l’auteur a su faire preuve d’originalité dans son intrigue et dans la personnalité de ses personnages. Une intrigue bien ficelée, pleine de rebondissements. J’ai beaucoup apprécié le fait que pendant l’enquête, on voit les enjeux politiques d’une telle affaire. Une intrigue qui reste forte intéressante avec son côté théologique, mystique. Dans sa quête des visages, le maquilleur a su me captiver jusqu'à la fin, il est stupéfiant. Ce tueur en série, hors norme, fait de chacun de ses meurtres une œuvre d’art baroque, sculptant sauvagement les corps et peignant les visages dans des décors d’Apocalypse.


    L’auteur nous livre des personnages marquants, tout en étant bien travaillés. Notamment, le personnage principal Mallock, le commissaire qui m’a énormément fait penser à un autre pilier du 36 Quais des Orfèvres : Franck Sharko. – c’est une bonne chose, un compliment je vous rassure ! – Ce personnage sera vous captiver, vous fasciner par sa personnalité. Son âme torturée, son côté solitaire, un peu bourru sur les bords le rendent attachant.


    Avec Les visages de Dieu, Mallock signe avec un style vif et terriblement efficace un thriller théologique passionnant avec une ambiance prenante, sombre et mystique. Un excellent page-turner ! Un auteur que je vais suivre avec intérêt, comme je lirai la suite des aventures du Fort Mallock.

Ils suivent Mallock

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !