Hervé Commère

Hervé Commère
Hervé Commère a 37 ans, il est né à Rouen. Après des études de lettres, il a commencé une double vie de serveur le jour et d'écrivain la nuit. Le premier roman qu'il a écrit est « fabuleux » selon les dires de sa maman. Tout comme le second. En 2006, il s'installe à Rennes, et a l'idée d'un nouve... Voir plus
Hervé Commère a 37 ans, il est né à Rouen. Après des études de lettres, il a commencé une double vie de serveur le jour et d'écrivain la nuit. Le premier roman qu'il a écrit est « fabuleux » selon les dires de sa maman. Tout comme le second. En 2006, il s'installe à Rennes, et a l'idée d'un nouveau roman, J'attraperai ta mort, qui paraîtra en 2009 avant Les ronds dans l'eau, son second roman paru chez Fleuve Noir en 2011, lauréat du Prix Marseillais du Polar 2011, du Prix du premier roman de la ville de Villepreux 2011, sélectionné pour le prix du festival « Mauves en noir », le prix Plume de Glace et le prix Plume de Cristal.

Avis (31)

  • add_box
    Couverture du livre « Ce qu'il nous faut, c'est un mort » de Hervé Commère aux éditions Fleuve Noir

    LeslivresdeNancy sur Ce qu'il nous faut, c'est un mort de Hervé Commère

    "Ce qu'il nous faut c'est un mort" est le premier roman d'Hervé Commère que je lis. Cet auteur ayant des bonnes critiques, je n'ai pas du tout hésité quand on m'a proposé de découvrir son dernier roman en avant-première

    Dès les premières pages, Hervé Commère nous présente les différents...
    Voir plus

    "Ce qu'il nous faut c'est un mort" est le premier roman d'Hervé Commère que je lis. Cet auteur ayant des bonnes critiques, je n'ai pas du tout hésité quand on m'a proposé de découvrir son dernier roman en avant-première

    Dès les premières pages, Hervé Commère nous présente les différents personnages qui vont par la suite se croiser et se recroiser. Nous sommes en 1998, la France remporte la coupe du monde. Ce soir-là, un bébé naît, une jeune fille se fait violer, deux jeunes tombent amoureux et enfin, trois amis renversent une jeune femme et prennent la fuite. Leurs vies seront marquées à jamais!

    Les années passent et nous revenons à Vrainville. Cette ville est connue pour Cybelle, une usine de lingerie centenaire à travers laquelle tout le monde vit. La plupart des habitants de Vrainville y travaillent. Sauf que l'usine menace de fermer, la ville est en danger et les secrets de chacun remontent à la surface...

    Je me suis lancé dans ma lecture en m'attendant à lire un thriller mais pas du tout. Je trouve que "Ce qu'il nous faut c'est un mort" est plutôt un polar. Il n'y a pas énormément de suspense ni vraiment beaucoup d'action.

    Du coup, je ressors de ma lecture avec un avis mitigé. Je ne m'attendais pas du tout à ça et du coup j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.

    L'intrigue est quand même intéressante même si j'ai trouvé la partie historique expliquant l'histoire de l'usine Cybelle un peu trop longue.

    Par contre, j'ai aimé découvrir la plume d'Hervé Commère qui est fluide et agréable à lire. Du coup, même si je n'ai pas trop accroché à l'histoire, je tenterai de lire un autre livre de cet auteur rien que pour sa plume.

    En bref, un avis mitigé pour mon premier roman d'Hervé Commère. Mais ce roman a quand même une intrigue intéressante et m'a permis de découvrir la plume de cet auteur.

  • add_box
    Couverture du livre « Sauf » de Hervé Commère aux éditions Fleuve Noir

    Alsk di Speranza sur Sauf de Hervé Commère

    Efficacité.
    Histoire bien ficelée.
    Excellent polar.
    Rebondissements.
    Chapitres courts et intenses.
    Écriture limpide.
    Dévoré en moins d'une journée.
    Moi, j'dis : SAUF --> A LIRE !

    Efficacité.
    Histoire bien ficelée.
    Excellent polar.
    Rebondissements.
    Chapitres courts et intenses.
    Écriture limpide.
    Dévoré en moins d'une journée.
    Moi, j'dis : SAUF --> A LIRE !

  • add_box
    Couverture du livre « Ce qu'il nous faut, c'est un mort » de Hervé Commère aux éditions Fleuve Noir

    sylvie Guével sur Ce qu'il nous faut, c'est un mort de Hervé Commère

    Après avoir été conquise par " Imagine le reste" j'ai découvert avec " ce qu'il nous faut c'est un mort" un tout autre univers mais toujours très axé sur le ressenti des personnages.

    Hervé Commère nous emmène à Vrainville un village qui doit sa prospérité à un homme, Gaston Lecourt, lui qui...
    Voir plus

    Après avoir été conquise par " Imagine le reste" j'ai découvert avec " ce qu'il nous faut c'est un mort" un tout autre univers mais toujours très axé sur le ressenti des personnages.

    Hervé Commère nous emmène à Vrainville un village qui doit sa prospérité à un homme, Gaston Lecourt, lui qui dans les années 1920 à imaginer vendre des dessous féminins. Les ateliers Cybelle sont nés et quasiment toutes les femmes du village y travaillent. Gaston est un patron généreux, humain et si son fils Marcel maintient sa politique, un événement dramatique survenu le 12 juillet 1998 va changer le cours des choses et bien des vies. Lorsque vient le tour de Vincent de reprendre les rênes de l'entreprise les idéaux de Gaston sont un lointain souvenir.

    Des amitiés se délitent, des vie sont brisées, et la prospérité de tout un village est mis à mal lorsque peu à peu remontent en surface certains secrets.

    Une lecture passionnante, vivante et tellement humaine. Des hommes et des femmes emportés dans le tourbillon de la vie, celui qui mêle joie, peine, rêve, désir et malheur. du noir oui, mais aussi de la lumière car en chacun, suivant ses choix peut se trouver les deux.

  • add_box
    Couverture du livre « Sauf » de Hervé Commère aux éditions Fleuve Noir

    Margot Cotrez sur Sauf de Hervé Commère

    Mat a vécu un drame quand il avait six ans. Ses parents sont morts dans l'incendie de leur manoir dans le Finistère.
    Une quarantaine d'années plus tard, Mat s'est reconstruit en région parisienne et possède un dépôt-vente. Mais sa vie va basculer de nouveau, le jour où ses employés récupèrent...
    Voir plus

    Mat a vécu un drame quand il avait six ans. Ses parents sont morts dans l'incendie de leur manoir dans le Finistère.
    Une quarantaine d'années plus tard, Mat s'est reconstruit en région parisienne et possède un dépôt-vente. Mais sa vie va basculer de nouveau, le jour où ses employés récupèrent un simple album de photos de famille mais qui va se révéler être le sien. Comment est-il possible que cet album resurgisse alors que tout a brûlé dans le manoir ? Le lendemain, l’entrepôt de son entreprise est forcé et sa maison brûlée. Mat se rend compte que son histoire comporte de nombreuses zones d'ombres qu'il va tenter d'éclaircir. Qu'est-il arrivé à sa famille ? Ses parents sont-ils réellement morts ?

    J'ai découvert Hervé Commère avec « Tout ce qu'il nous faut c'est un mort » que j'avais beaucoup apprécié.
    Sa plume est très fluide et agréable à lire. Le style est acéré. Les chapitres sont courts ce qui donnent du rythme. Il est difficile de s'arrêter une fois que le lecteur est pris dans cette histoire.
    L'auteur nous emmène en Bretagne, en passant par Paris, Lyon et la Norvège. Il sait entretenir le suspense. L'intrigue est bien menée du début à la fin, jusqu'au dénouement, que l'on ne peut soupçonner.
    J'ai aimé les personnages qui sont touchants. L'auteur sait rendre ses personnages très humains et le lecteur ne peut y être insensible. « Sauf » nous parle de mensonges, d'amour et de rivalités.
    J'ai passé un agréable moment de lecture avec « Sauf » et j'ai retrouvé avec grand plaisir Hervé Commère.

    Je remercie les éditions Fleuve.

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !