Franck Bouysse

Franck Bouysse
Franck Bouysse, né en 1965 à Brive-la-Gaillarde, a été enseignant en biologie et se lance dans l'écriture en 2004. Grossir le ciel en 2014 puis Plateau en 2016 rencontrent un large succès, remportent de nombreux prix littéraires et imposent Franck Bouysse sur la scène littéraire française. So... Voir plus
Franck Bouysse, né en 1965 à Brive-la-Gaillarde, a été enseignant en biologie et se lance dans l'écriture en 2004. Grossir le ciel en 2014 puis Plateau en 2016 rencontrent un large succès, remportent de nombreux prix littéraires et imposent Franck Bouysse sur la scène littéraire française. Son dernier roman, Glaise, paru à la rentrée littéraire 2017, est finaliste du Prix Libr'à nous des libraires. Franck Bouysse partage aujourd'hui sa vie entre Limoges et un hameau en Corrèze.

Articles (1)

Voir tous les articles

Avis (38)

  • Couverture du livre « Plateau » de Franck Bouysse aux éditions Lgf

    Bono Chamrousse sur Plateau de Franck Bouysse

    PLATEAU de Franck Bouysse
    Éditions La Manufacture Des Livres
    Éditons Le Livre de Poche

    Le plateau de Millevaches... 1800 km2 de granit à cheval sur la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne... Altitude moyenne d'environ 900m... Un climat rude... 18 habitants au km2, autant dire le désert...
    Voir plus

    PLATEAU de Franck Bouysse
    Éditions La Manufacture Des Livres
    Éditons Le Livre de Poche

    Le plateau de Millevaches... 1800 km2 de granit à cheval sur la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne... Altitude moyenne d'environ 900m... Un climat rude... 18 habitants au km2, autant dire le désert pour certains et le rêve pour d'autres...

    1800 m2, c'est vaste pour planter un décor, quelques personnages et une intrigue... et pourtant nous sommes dans un huis-clos étouffant de par les non-dits.

    Inutile d'en dire trop sur l'histoire ! Sinon qu'elle est noire comme la terre et qu'il faut la découvrir page par page pour sentir le doute et la tension monter au fil du récit..

    J'ai adoré cette lecture ! J'ai été en empathie totale avec les personnages. L'écriture de Franck Bouysse est tout à la fois rude, poétique et visuelle.

    Franck Bouysse est le fils spirituel de Ramuz et de Giono, le frère français de Ron Rash. On sent une puissance qui monte de livre en livre et, croyez-moi, il n'a pas fini de nous surprendre. Franchement, je ne comprends pas que les médias soient aussi taiseux à son sujet parce que c'est un des auteurs majeurs de la littérature française actuelle.

    Pour conclure, je laisse Martial le faire :

    "- Ce que tu veux pas comprendre, c'est que, dans la vie, y a ce qui nous arrive sans qu'on l'ait décidé, et, pour le reste, les hommes ont des choix à faire, sinon, tous autant qu'on est sur ce fichu plateau, on crèverait dans le même lit. Si y en a qui s'en sortent mieux que les autres, c'est qu'ils savent attraper ce qui se présente sans faire la fine bouche. La morale et toutes ces conneries qu'on nous apprend à l'église, ça a jamais rendu les gens moins malheureux. La vie, mon pauvre Virgile. "

  • Couverture du livre « Grossir le ciel » de Franck Bouysse aux éditions Lgf

    Bono Chamrousse sur Grossir le ciel de Franck Bouysse

    GROSSIR LE CIEL de Franck Bouysse
    Le Livre de Poche

    Jusqu'à il y a peu, je ne connaissais pas Franck Bouysse et c'est une amie qui m'a offert "Grossir le ciel" en me disant que j'allais forcément aimer. Et bien... elle ne s'est pas trompée !

    Le roman se déroule dans les Cévennes. Un...
    Voir plus

    GROSSIR LE CIEL de Franck Bouysse
    Le Livre de Poche

    Jusqu'à il y a peu, je ne connaissais pas Franck Bouysse et c'est une amie qui m'a offert "Grossir le ciel" en me disant que j'allais forcément aimer. Et bien... elle ne s'est pas trompée !

    Le roman se déroule dans les Cévennes. Un endroit où la nature, encore rude et sauvage, façonne les hommes à son image pour en faire des êtres solitaires et taiseux, tels Gus et Abel, les personnages principaux du livre.

    Le récit est noir et dramatique.

    Pendant toute la lecture, on a le sentiment que cette histoire va mal se terminer mais sans trop savoir comment... et la tension monte, monte, page par page, jusqu'à en devenir insoutenable.

    Je n'ai pas aimé "Grossir le ciel", non je l'ai ADORÉ.

    L'écriture de Franck Bouysse est belle, rude et poétique comme a pu l'être celle d'un Ramuz ou d'un Zermatten.

    " - Le diable, il habite pas les enfers, c'est au paradis qu'il habite.
    Abel sortit là-dessus, en laissant sa réflexion se balader dans la pièce, tel un chien qui aurait perdu son maître. Le genre de truc qu'on balance en sachant que ça fera son chemin à coup de hache."

    Et qu'on ne s'y trompe pas, à mon avis (et je suis sûre d'avoir raison), Franck Bouysse est LE Ron Rash français.

  • Couverture du livre « Oxymort ; Limoges : requiem en sous sol » de Franck Bouysse aux éditions Geste

    L'atelier de Litote lalitote sur Oxymort ; Limoges : requiem en sous sol de Franck Bouysse

    Après avoir lu Plateau, Grossir le ciel et Glaise et en attendant le prochain titre de Franck Bouysse, je me réfugie dans ses écrits précédents. Même si j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, une fois fait, j’ai été captivé par l’intrigue, le suspense et la tension qui monte en flèche...
    Voir plus

    Après avoir lu Plateau, Grossir le ciel et Glaise et en attendant le prochain titre de Franck Bouysse, je me réfugie dans ses écrits précédents. Même si j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, une fois fait, j’ai été captivé par l’intrigue, le suspense et la tension qui monte en flèche dans ce polar que je recommande. Comme je le disais au début, il m’a fallu apprivoiser les tournures de phrases et la poésie qui s’en dégage. Je dois avouer que c’était un peu perturbant pour moi. Au fil de ma lecture j’ai pu commencer à apprécier l’écriture particulière de ce roman noir. Un roman où les personnages sont tous en introspection sur leur ressenti, sur l’avenir et le chemin à parcourir. Bien entendu le personnage de Louis est celui qui est le plus travaillé et reste le plus attachant alors qu’il affronte ses peurs en remontant son emploi du temps depuis le jour où il a été enlevé et séquestré dans une cave. C’est en détricotant les événements avec un art certain que nous simple lecteur, allons pouvoir nous faire une idée de ce qu’il se passe au côté de Louis. Un scénario effrayant se met en place et l’on se demande que faire devant tant de folie macabre. Encore un roman percutant qui fait froid dans le dos et dont la fin nous laisse embourbé dans un éternel recommencement du travers des hommes. C’est un livre que j’ai lu en une après-midi, incapable que j’étais de le refermer. A découvrir. Bonne lecture.

Voir tous les avis

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !