Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

David Foenkinos

David Foenkinos
David Foenkinos, romancier, scénariste et musicien, est auteur de treize romans traduits
en quarante langues. Il a notamment publié aux Éditions Gallimard Le potentiel érotique de
ma femme, Nos séparations, La délicatesse, Les souvenirs, Je vais mieux. En 2011, il a
adapté au cinéma avec son frère s... Voir plus
David Foenkinos, romancier, scénariste et musicien, est auteur de treize romans traduits
en quarante langues. Il a notamment publié aux Éditions Gallimard Le potentiel érotique de
ma femme, Nos séparations, La délicatesse, Les souvenirs, Je vais mieux. En 2011, il a
adapté au cinéma avec son frère son livre La délicatesse, avec Audrey Tautou et François
Damiens.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec David Foenkinos (6)

Avis sur cet auteur (491)

  • add_box
    Couverture du livre « La vie heureuse » de David Foenkinos aux éditions Gallimard

    Spitfire89 sur La vie heureuse de David Foenkinos

    Un roman intimiste, lucide, jubilatoire, sur la mort, la seconde chance, une réflexion sur se que signifie avoir une vie heureuse.
    David Foenkinos pousse à fond son côté sombre et fait d'Amélie une vraie méchante.
    Culpabilité, Tyrannie, Egoïsme, Réussite, Sociale, Amour, Acceptation et...
    Voir plus

    Un roman intimiste, lucide, jubilatoire, sur la mort, la seconde chance, une réflexion sur se que signifie avoir une vie heureuse.
    David Foenkinos pousse à fond son côté sombre et fait d'Amélie une vraie méchante.
    Culpabilité, Tyrannie, Egoïsme, Réussite, Sociale, Amour, Acceptation et Pardon.
    Une bonne construction, des personnages atypiques, on s'interroge en lisant cette histoire sur le sens de la vie et les amours.
    Une histoire courte et efficace.

    "Le temps d'une poussière, son reflet s'était égaré. Peut-être que la fatigue ralentit le temps de connexion entre le cerveau et le regard ? Il y avait forcément une explication rationnelle. Mais la sensation demeurait la même l'invisibilité était une possibilité"

    "Pour une fois, il prenait du temps pour lui, n'avait plus la moindre contrainte professionnelle. Traîner au lit le matin avec un livre lui paraissait un privilège miraculeux."

  • add_box
    Couverture du livre « La vie heureuse » de David Foenkinos aux éditions Gallimard

    Minouchka_books sur La vie heureuse de David Foenkinos

    Comme toujours avec les romans de David Foenkinos, on a des personnages plutôt banals mais qui sont extraordinaires à leur manière. La plume de cet auteur réussit à nous emporter à chaque roman et à passer d'un "bof" au début par un "je ne m'y attendais pas ! " car il réussit à nous faire passer...
    Voir plus

    Comme toujours avec les romans de David Foenkinos, on a des personnages plutôt banals mais qui sont extraordinaires à leur manière. La plume de cet auteur réussit à nous emporter à chaque roman et à passer d'un "bof" au début par un "je ne m'y attendais pas ! " car il réussit à nous faire passer des émotions à travers des personnages qui sont comme M. et Mme-tout-le-monde.

    ici on a deux personnages, Eric et Amélie, qui se retrouvent grâce à un groupe Facebook créé par une de leur ancienne camarade de lycée. Enfin c'est plutôt Amélie qui prend contact avec Eric. Cette rencontre va entrainer un chamboulement dans la vie des deux protagonistes. L'un va quitter son job dans un grand groupe français pour entamer une carrière incertaine dans la sphère politique. L'autre va voir sa vision du monde chamboulée suite au comportement du premier personnage et qui va changer du tout au tout.

    Effectivement le projet qui né en Corée dans la tête d'un des protagonistes parait parfaitement farfelu au départ mais on nous montre ici que la quête de sens prend aujourd'hui le pas sur plein d'autres éléments dans la vie des Occidentaux. Les deux personnages finissent par avoir une vision diamétralement opposée à celle initiale et surtout, ils réalisent que la place du travail salarié ne devrait pas être une priorité dans la vie. La vie heureuse ou une vie heureuse est bien autre chose que l'émancipation par le travail.

  • add_box
    Couverture du livre « La vie heureuse » de David Foenkinos aux éditions Gallimard

    Joëlle Buch sur La vie heureuse de David Foenkinos

    Ce roman est construit en 3 parties avec des chapitres courts qui s’enchaînent. On suit la vie d’un homme, Eric Kherson que son entourage perçoit comme quelqu’un d’absent de lui-même et des autres. Une sorte de mélancolie le caractérise. Il fuit, se sent en décalage.
    Il est divorcé. Son fils...
    Voir plus

    Ce roman est construit en 3 parties avec des chapitres courts qui s’enchaînent. On suit la vie d’un homme, Eric Kherson que son entourage perçoit comme quelqu’un d’absent de lui-même et des autres. Une sorte de mélancolie le caractérise. Il fuit, se sent en décalage.
    Il est divorcé. Son fils vit avec son ex-femme. Il le voit peu et le regrette mais ne fait rien pour changer les choses. Sa relation avec sa mère est compliquée. Il sent qu’elle lui reproche la mort de son père. Peu à peu l’auteur dévoile le passé de son personnage principal et les choix qui ont orienté sa vie.
    Éric a gravi les échelons de l’entreprise Décathlon. Une ancienne camarade de lycée le contacte via un groupe Facebook pour lui proposer de travailler avec elle. Amélie Mortiers est directrice de cabinet du secrétaire d’Etat au Commerce extérieur. Ils partent à Séoul pour défendre la candidature de la France pour l’implantation d’une entreprise coréenne à Mulhouse. Sur place rien ne se passe comme prévu. Éric y découvre le concept Happy Life qui organise de faux enterrements. Éric rédige son épitaphe et une notice biographique, puis il pose pour la photo de son cadre mortuaire. Il s’allonge ensuite dans son cercueil. Le couvercle est fermé et l’expérience peut commencer. Éric en ressort changé et sa vie également.
    On a tous envie de changer de vie, de faire quelque chose qui sorte de l’ordinaire, de faire une expérience unique, d’être heureux. Les lecteurs pourront facilement s’identifier à cet homme.
    J’aime beaucoup la plume de David Foenkinos. Il a le sens de la formule et de belles analogies entre le roman et la vie. Il a une bienveillance pour son personnage qui fait du bien. C’est un écrivain généreux avec des histoires humaines. Ce livre a un côté feelgood tout en nous amenant à la réflexion. J’ai dévoré ce roman et je vous le recommande si vous voulez passer un bon moment de lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « La vie heureuse » de David Foenkinos aux éditions Gallimard

    Eve Yeshé sur La vie heureuse de David Foenkinos

    Éric Kherson commence à ne plus se sentir à l’aise à la direction d’un Décathlon, la motivation s’en va peu à peu, il regarde par la fenêtre, lors des réunions de travail, le moindre mouvement lui coûte une énergie considérable. Sa vie privée suit le même chemin, son couple s’est délité, avec un...
    Voir plus

    Éric Kherson commence à ne plus se sentir à l’aise à la direction d’un Décathlon, la motivation s’en va peu à peu, il regarde par la fenêtre, lors des réunions de travail, le moindre mouvement lui coûte une énergie considérable. Sa vie privée suit le même chemin, son couple s’est délité, avec un divorce à la clé, il ne s’est pas battu pour avoir la garde partagée de son fils… Bref, la mélancolie s’installe.

    Lorsqu’une ancienne copine de classe, Amélie, qui a rejoint l’équipe d’Emmanuel Macron, qui lui a confié un poste au Secrétariat d’État au commerce extérieur, lui propose d’intégrer son équipe, il n’hésite pas, même si, à vrai dire, il ne se souvient pas vraiment d’elle, avec un salaire inférieur, mais c’est un travailleur, qui connaît ses dossiers à fond….

    Il part avec elle à Séoul, pour négocier avec le directeur de Samsung, alors qu’il déteste l’avion, il a tous les éléments du dossier en mémoire et Amélie compte sur lui. Mais, le premier rendez-vous se passe assez mal, on reporte la réunion. Éric commence à ne pas se sentir bien, crise d’angoisse, pour ne pas dire panique… et finit par ne pas se présenter à la réunion, laissant Amélie se débrouiller seule…

    Alors qu’il décide d’aller visiter Séoul, pendant son temps libre, il entre dans une « boutique » au nom étrange « Happy Life» qui propose au client de vivre une expérience hors du commun : se laisser enfermer dans un cercueil, après avoir rédiger son épitaphe, choisi une photo…

    Éric va vivre cette expérience à fond, nous décrire les différents étapes, son ressenti, et comment elle va changer sa vie, il va revoir ses priorités, travail, vie privée…

    David Foenkinos, nous raconte une histoire fascinante, avec sa sensibilité habituelle, des personnages attachants, même si on est parfois au pays des Bisounours. Ce roman est agréable à lire, et je reconnais que l’expérience me tenterait bien…

    J’ai été tentée par sa prestation à La Grande Librairie, et ma curiosité habituelle a fait le reste quand je l’ai trouvé à la médiathèque. Je n’ai lu que « Charlotte » qui m’a plu davantage, et je connais ses autres romans surtout par les adaptations à l’écran, mais un moment de douceur ne se refuse pas.

    https://leslivresdeve.wordpress.com/2024/04/01/la-vie-heureuse-de-david-foenkinos/

Récemment sur lecteurs.com