Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Vigile

Couverture du livre « Vigile » de Hyam Zaytoun aux éditions Le Tripode
  • Date de parution :
  • Editeur : Le Tripode
  • EAN : 9782370551856
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. La fatigue, l'inquiétude, elle a tellement besoin de dormir... il se moque sans doute de ses ronflements. Mais le silence revenu dans la chambre l'inquiète. Lorsqu'elle... Voir plus

Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. La fatigue, l'inquiétude, elle a tellement besoin de dormir... il se moque sans doute de ses ronflements. Mais le silence revenu dans la chambre l'inquiète. Lorsqu'elle allume la lampe, elle découvre que l'homme qu'elle aime est en arrêt cardiaque.
Avec une intensité rare, Hyam Zaytoun confie son expérience d'une nuit traumatique et des quelques jours consécutifs où son compagnon, placé en coma artificiel, se retrouve dans l'antichambre de la mort.

Comment raconter l'urgence et la peur ? la douleur ? une vie qui bascule dans le cauchemar d'une perte brutale ? Écrit cinq ans plus tard, Vigile bouleverse par la violence du drame vécu, mais aussi la déclaration d'amour qui irradie tout le texte. Récit bref et précis, ce livre restera à jamais dans la mémoire de ceux qui l'ont lu.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (54)

  • Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. La fatigue, l'inquiétude, elle a tellement besoin de dormir... il se moque sans doute de ses ronflements. Mais le silence revenu dans la chambre l'inquiète. Lorsqu'elle...
    Voir plus

    Un bruit étrange, comme un vrombissement, réveille une jeune femme dans la nuit. Elle pense que son compagnon la taquine. La fatigue, l'inquiétude, elle a tellement besoin de dormir... il se moque sans doute de ses ronflements. Mais le silence revenu dans la chambre l'inquiète. Lorsqu'elle allume la lampe, elle découvre que l'homme qu'elle aime est en arrêt cardiaque.

    Avec une intensité rare, Hyam Zaytoun confie son expérience d'une nuit traumatique et des quelques jours consécutifs où son compagnon, placé en coma artificiel, se retrouve dans l'antichambre de la mort. Comment raconter l'urgence et la peur ? la douleur ? une vie qui bascule dans le cauchemar d'une perte brutale ?
    Écrit cinq ans plus tard, Vigile bouleverse par la violence du drame vécu, mais aussi la déclaration d'amour qui irradie tout le texte. Récit bref et précis, ce livre restera à jamais dans la mémoire de ceux qui l'ont lu.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Plus qu'un beau roman, Vigile est une magnifique déclaration d'amour à un homme.

    Certains passages m'ont énormément émue voire ébranlée tant ils sont forts et ancrés dans le réel.

    La plume de Hyam Zaytoun est si évocatrice.
    On vit, on souffre, on espère avec elle.
    J'ai lu ce court roman...
    Voir plus

    Plus qu'un beau roman, Vigile est une magnifique déclaration d'amour à un homme.

    Certains passages m'ont énormément émue voire ébranlée tant ils sont forts et ancrés dans le réel.

    La plume de Hyam Zaytoun est si évocatrice.
    On vit, on souffre, on espère avec elle.
    J'ai lu ce court roman d'une seule traite car je n'avais pas envie de le lâcher.
    Et 15 jours après sa lecture je ressens encore les émotions qu'il m'a procurées.

    C'est un roman que j'ai offert à deux de mes amies qui sont aussi tombées sous son charme.
    Amies lectrices et Amis lecteurs , n'hésitez surtout pas à vous procurer cette pépite et à la faire découvrir un maximum autour de vous.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une nuit Hyam Zaytoum se réveille auprès de son compagnon qui fait un arrêt cardiaque. Elle raconte sa réaction, son appel aux pompiers, le massage cardiaque, le coma, les angoisses, les relations familiales et amicales.
    Ce n’est pas un roman, c’est un récit précis et sobre, une chronique
    de...
    Voir plus

    Une nuit Hyam Zaytoum se réveille auprès de son compagnon qui fait un arrêt cardiaque. Elle raconte sa réaction, son appel aux pompiers, le massage cardiaque, le coma, les angoisses, les relations familiales et amicales.
    Ce n’est pas un roman, c’est un récit précis et sobre, une chronique
    de ce qui s’est passé. C’est difficile d’émettre un avis. On ressent ses émotions mais la façon de raconter fait qu’on reste toujours un peu à la périphérie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Commencer la nouvelle année en beauté avec un coup de cœur, moi, je suis joie. Joie parce que ce petit livre m'a permis de découvrir la plume de l'auteure, Hyam Zaytoun que je connaissais déjà à travers les médias. Un talent inné pour l'écriture ça c'est certain. Joie, également, car cette...
    Voir plus

    Commencer la nouvelle année en beauté avec un coup de cœur, moi, je suis joie. Joie parce que ce petit livre m'a permis de découvrir la plume de l'auteure, Hyam Zaytoun que je connaissais déjà à travers les médias. Un talent inné pour l'écriture ça c'est certain. Joie, également, car cette histoire m'a totalement touchée, véritablement émue et mise face à mes propres inquiétudes. Cette peur de ne pas savoir comment réagir ou plutôt avoir les bons réflexes quand le drame frappe et bascule la vie en une fraction de seconde de l'autre côté... Un malaise, une crise cardiaque et j'en passe. C'est donc ce que va vivre l'auteure, quand son compagnon et père de ses deux enfants, couché auprès d'elle, fait un arrêt cardiaque.

    On se met facilement à sa place, puisque personne n'est épargné, n'est-ce pas ? Puis on regarde notre moitié avec tendresse... et si c'était lui ? Les questions fusent, la tremblote est là, le cœur se serre. Et si c'était lui ? Et si c'était moi ? Nous ne sommes à l'abri de rien. Le sport, l'alimentation, fumer... nous ne sommes à l'abri de rien, finalement.

    Chaque ligne, chaque mot, chaque page, la respiration est en suspens, comme figé. On stresse, frissonne pour elle dans l'attente d'une amélioration, d'une étincelle de vie. Une lueur. On la voit courir, être forte, affaiblie, épuisée, parfois, l'ombre d'elle-même, mais l'espoir reste intact, solide. Confiant. Son homme est plongé dans un coma artificiel, entre la vie et la mort, rien ne s'arrange, tout s'aggrave. Il se bat si difficilement. Que c'est difficile ne pouvoir rien faire. Même un non-croyant se mettrait à prier Dieu, les anges, le ciel. Qu'il revienne parmi nous... il est si jeune. Pas lui. Pas nous.

    Ce récit est d'une grande force, une preuve d'amour pour l'autre, l’espérance tout simplement. Bouleversant est le mot. Magique. Mieux encore : un miracle, mais, surtout, un récit pour ne pas oublier que la vie n'est rien.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Roman bouleversant qui se lit d'une traite. On tremble tout au long de sa lecture et une fois terminé, il laisse son empreinte.
    L'écriture est très fluide et ce récit se reçoit presque comme une confidence.

    Roman bouleversant qui se lit d'une traite. On tremble tout au long de sa lecture et une fois terminé, il laisse son empreinte.
    L'écriture est très fluide et ce récit se reçoit presque comme une confidence.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Vigile, gardien, personne qui veille. Un titre bien choisi. Un premier roman éblouissant.

    L'auteure reconstitue un épisode de sa vie qui est arrivé cinq ans plus tôt. Antoine, l'homme qu'elle aime de toutes ses forces fait un arrêt cardiaque. Étrange d'être éveillé par le silence, d'être...
    Voir plus

    Vigile, gardien, personne qui veille. Un titre bien choisi. Un premier roman éblouissant.

    L'auteure reconstitue un épisode de sa vie qui est arrivé cinq ans plus tôt. Antoine, l'homme qu'elle aime de toutes ses forces fait un arrêt cardiaque. Étrange d'être éveillé par le silence, d'être en alerte.

    Commence un combat entre la vie et la mort. Elle appelle les secours et commence un massage cardiaque, une force l'anime. Une respiration, un retour à la vie, une nouvelle mise au monde ! Elle pense à la naissance de Margot et Victor leurs enfants.

    L'auteur s'adresse à la première personne, c'est puissant. Malgré ses peurs et sa détresse elle trouve la force et se bat pour deux. Trente minutes d'arrêt cardiaque, c'est long . Commence l'attente, elle est présente à ses côtés, vigile prenant soin de son amour. Elle l'entoure, lui parle. Ses amis remplissent l'espace, la chambre d'espoir et d'amitié, ils lui témoignent amour et solidarité. Elle lui parle sans cesse, se remémore avec lui la naissance de cet amour. Elle le touche, lui dépose une écharpe en Cachemire entre les mains, le souvenir de leur voyage à Calcutta, la conception de leur enfant de la mousson.

    Elle passe par différents stades ; le doute, la peur mais ne lâche rien, elle veut 'entourer. Une histoire d'amour malgré l'attente difficile, elle est présente toujours pour mener ce combat.

    C'est bouleversant, sublime. Un récit qu'on lit en apnée. un récit qui touche à l'intime. C'est pudique. Le style est sobre d'une justesse incroyable. La plume est sensible, d'une délicatesse rare, elle nous transmet ses émotions. Une écriture superbe tout en retenue.

    J'avais l'impression d'être concernée, de ressentir le doute, l'espoir, de vivre cette attente.

    C'est juste magnifique, impossible de ne pas être submergée par l'émotion, l'intensité du récit, je n'ai pas retenu les larmes .

    Un récit qui me poursuivra encore longtemps.

    Une pépite à découvrir de toute urgence.

    Un immense coup de coeur




    Les jolies phrases


    Ta vie précieuse entre mes mains, mon chéri, c'est tellement difficile...


    Souffler. Inspirer. Tout entière plonger dans une vague, qui me porterait au-dessus. L'autre lame est puissante, s'enfonce jusqu'au entrailles et éclate le cerveau.


    J'obéis. En pilotage automatique, mais avec ce soulagement étrange, stupide, de n'avoir plus toute ta vie entre mes mains. Puisqu'ils sont arrivés.


    La vie sans l'autre, quand on l'a partagée si longtemps, est-ce qu'on s'y habitue ?


    Peut-être que leur papa ne s'en sortira pas. Mais je veux qu'ils soient entourés. Que l'école soit joyeuse pour eux. C'est cela que je dis, dans le bureau de la directrice. Et parce que cette femme, que je connais à peine, laisse couler ses larmes, les miennes aussi jaillissent.


    Tendre de fils pour ne pas se laisser submerger par la déferlante.


    Mon amour je le savais, tu es entre la mort et la vie. Mais ton coeur bat. Tu es plus vivant que tout à l'heure. Alors je veux me raccrocher à la pensée de te retrouver.


    Oui je me sens soudain si coupable. De ne t'avoir pas protégé, pas assez aimé, pas assez regardé. Si j'avais su, est-ce que j'aurais pu ? Est-ce que l'on s'aime en s'épargnant ?

    Alors que je te parle, te dis à voix haute ces pensées qui me traversent, parce qu'il faut bien parleer, oser. Cela, toi et moi on sait le faire, ouvrir notre coeur à ceux qui se taisent.

    Et l'on a perdu la pudeur, parce que les mots sont écrits par d'autres et c'est comme un costume que l'on prend pour mieux se dévoiler.

    Mon homme entre la mort et la vie . Qui pourrait consoler l'autre ?

    La patience, que je n'ai jamais eue, je veux l'avoir pour toi. Je n'ai que cela à faire, attendre et sublimer.

    Tant que je parle, rien n'est fini, mon amour. Négocier. Oui, négocier encore. Même si c'est vain. Simplement pour ne pas sombrer.

    https://nathavh49.blogspot.com/2019/08/vigile-hyam-zaitoun.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • V.Lambert a été enterré hier dans l'intimité familiale.C'est dans l'intimité de sa petite famille qu' Hyam Zaytoun nous fait pénétrer après cette nuit atroce où elle a maintenu en vie le coeur de son mari avant que les pompiers,médecins prennent le relais.Ces pages emplies d'humanité,d'émotions...
    Voir plus

    V.Lambert a été enterré hier dans l'intimité familiale.C'est dans l'intimité de sa petite famille qu' Hyam Zaytoun nous fait pénétrer après cette nuit atroce où elle a maintenu en vie le coeur de son mari avant que les pompiers,médecins prennent le relais.Ces pages emplies d'humanité,d'émotions sobres sont un cri d'amour qui n'éludent pas le doute ,la peur de l'après.
    Et nous?Ce témoignage relate avec sobriété les pensées de cette "vigile"qui se bat avec l'énergie du désespoir,et,parle à son mari d'eux,de leur couple,du passé...Et nous?aurions-nous ce courage quasi fanatique?
    Un récit bref écrit avec le coeur dans une langue épurée entièrement axée sur l'émotion.
    à lire d'un trait,le souffle court,la réflexion se fera après!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai lu Vigile dans le cadre des "68 premières fois".

    L'écrivain nous fait le récit d'une nuit terrible, celle de l'attaque cardiaque de son compagnon et père de leurs enfants et évoque les jours qui suivent l'hospitalisation de cet homme. J'ai été bouleversé par ce texte tout simplement....
    Voir plus

    J'ai lu Vigile dans le cadre des "68 premières fois".

    L'écrivain nous fait le récit d'une nuit terrible, celle de l'attaque cardiaque de son compagnon et père de leurs enfants et évoque les jours qui suivent l'hospitalisation de cet homme. J'ai été bouleversé par ce texte tout simplement. J'ai trouvé la langue très belle. le récit est très fluide, l'autrice utilise les mots à bon escient pour dire la douleur et la force de la femme qu'elle fut durant cette période de sa vie. C'est un récit très pudique, sans pathos démesuré. C'est un livre qui nous rend haletant et ne peut à mon avis qu'émouvoir profondément tout lecteur qui le lit.

    Bravo à cette écrivain qui j'espère publiera d'autres textes ainsi qu'à la maison d'édition d'avoir publié ce livre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.