Prête à tout

Couverture du livre « Prête à tout » de Joyce Maynard aux éditions 10/18
  • Date de parution :
  • Editeur : 10/18
  • EAN : 9782264067975
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Suzanne Stone a tout d'une vie parfaite : la beauté, la jeunesse, une jolie maison et un mari qui la vénère. Mais elle veut davantage, elle veut la gloire. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit... Voir plus

Suzanne Stone a tout d'une vie parfaite : la beauté, la jeunesse, une jolie maison et un mari qui la vénère. Mais elle veut davantage, elle veut la gloire. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit poste dans la station locale. Lorsque son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte. Enigmatique, capricieuse, est-elle pour autant l'arriviste perverse que certains dénoncent ? Ou est le vrai dans ce que raconte Jimmy, son admirateur adolescent ? Jusqu'ou est-elle prête à aller pour atteindre cette célébrité si convoitée ?

Donner votre avis

Articles (1)

  • "Prête à tout" de Joyce Maynard - la chronique #29 du Club des Explorateurs

    Cette semaine, Laure a choisi Francine pour partager sa lecture et son avis sur le livre Prête à tout de Joyce Maynard (Philippe Rey), pour le Club des Explorateurs de lecteurs.com

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Susie (Suzanne Stone) a vraiment tout pour elle depuis sa plus tendre enfance et rêve de célébrité, jusqu’au jour où son mari Larry est retrouvé assassiné dans leur appartement.
    Voilà un bon début, pour un roman basé sur un fait divers américain peu banal !
    Chaque chapitre donne la parole à...
    Voir plus

    Susie (Suzanne Stone) a vraiment tout pour elle depuis sa plus tendre enfance et rêve de célébrité, jusqu’au jour où son mari Larry est retrouvé assassiné dans leur appartement.
    Voilà un bon début, pour un roman basé sur un fait divers américain peu banal !
    Chaque chapitre donne la parole à un témoin proche de l’affaire, principalement des membres de la famille de Susie mais aussi de celle de Larry et des ados incriminés dans cette histoire glauque. À chacun sa vérité …
    Si le style littéraire n’atteint pas le même degré de sophistication, il n’est pas sans me rappeler celui d’une autre Joyce (Carol Oates) … L’écriture est assez triviale, pourtant le récit n’en demeure pas moins de qualité - grâce à une construction particulièrement originale !
    Une très bonne impression pour mon premier coup d’essai qui me donne définitivement envie de découvrir la suite de son oeuvre !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voilà un livre que l'on ne peut lâcher une fois commencé!
    Construit à la manière d'un reportage, chaque personnage s'adresse à nous à tour de rôle et donne son point de vue dans de courts chapitres.
    Petit à petit la vérité sur Suzanne cette anti-héroïne égocentrique, narcissique et menteuse,...
    Voir plus

    Voilà un livre que l'on ne peut lâcher une fois commencé!
    Construit à la manière d'un reportage, chaque personnage s'adresse à nous à tour de rôle et donne son point de vue dans de courts chapitres.
    Petit à petit la vérité sur Suzanne cette anti-héroïne égocentrique, narcissique et menteuse, apparaît.
    Inspiré d'un fait divers des années 90, Joyce Maynard construit un roman noir efficace et dresse le portrait de l'Amérique dans une petite ville à cette époque: les différentes classes sociales, la fascination pour le monde de la télé (avant internet), la réussite à tout prix...
    Cette 1ère prise de contact avec Joyce Maynard est plus que convaincante. J'ai vraiment hâte de me plonger dans le reste de son oeuvre

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Suzanne depuis toute petite a un objectif : devenir une vedette de la télévision, goûter à la célébrité.

    Elle est ambitieuse, capricieuse, voue un culte au paraître, et l'image qu'elle reflète est importante pour les autres, comme elle aime le dire "il ne faut pas oublier que la première...
    Voir plus

    Suzanne depuis toute petite a un objectif : devenir une vedette de la télévision, goûter à la célébrité.

    Elle est ambitieuse, capricieuse, voue un culte au paraître, et l'image qu'elle reflète est importante pour les autres, comme elle aime le dire "il ne faut pas oublier que la première impression est importante".
    Considérée par ses parents comme la huitième merveille du monde, obtenant ce qu'elle désire depuis toujours (jusqu'à s'être fait refaire le nez), c'est une sacrée personnalité.

    Elle a tout pour être heureuse. Elle a 25 ans, un mari fou d'amour qui lui passe tous ses caprices, elle est choyée mais pas comblée. Non, pour que son bonheur soit complet, il lui manque la célébrité et elle est prête à tout pour y arriver.

    Nous sommes dans les années nonante, dans un village de l'Amérique profonde. Suzanne accepte un job de secrétaire dans une télé locale avec de petites apparitions à l'écran. Elle propose de réaliser un documentaire sur la vie des ados, leurs besoins, leurs aspirations. Pour se faire elle côtoyera assidûment trois ados d'un milieu social défavorisé pour qui elle représente l'inaccessible.

    Jimmy, 15 ans, fils d'un pêcheur de palourdes, tombe littéralement sous le charme, ado en chaleur, fou d'amour, guidé par son sexe, il sera sous son emprise.

    Lydia, mal dans sa peau, grosse, boutonneuse trouve enfin une amie qui l'écoute, quelqu'un qui la regarde et partage des choses avec elle. Russel les accompagnera, plus en suiveur.

    Manipulatrice, froide, calculatrice, il n'en faudra pas plus pour que ces jeunes soient sous la coupe de Suzanne et fassent tout pour conserver son amour ou son amitié.,

    Larry, le mari de Suzanne sera retrouvé mort suite à ce qui ressemble à un cambriolage. Que s'est-il passé ? Où se trouve la vérité ?

    La plume de Joyce Maynard est vraiment remarquable, elle nous plonge ici dans un récit qu'on peut qualifier de thriller tant la tension monte au fil des pages, l'atmosphère s'alourdit... Elle décrit à merveille la société américaine. Un livre écrit en 1990 suite à un fait divers : l'affaire Pamela Smart , un premier procès télévisé à l'époque.




    Un roman au goût un peu vintage, n'oubliez pas qu'à l'époque pas de téléréalité, pas d'internet...

    La recherche et l'accomplissement de son rêve, la célébrité c'est ce qui fait courir Suzanne. Mais qui est-elle vraiment ?

    L'épouse modèle, attentionnée, heureuse et amoureuse en quête de réalisation de soi ? ou la salope, l'allumeuse, prétentieuse, hautaine, froide, arriviste, ambitieuse prête à tout pour y arriver ?

    L'originalité de l'écrit réside dans ce roman choral dans lequel une multitude d'individus vont prendre la parole, un récit témoignage. Chacun utilise la première personne et dans de très courts chapitres nous décrit sa perception de la personnalité de Suzanne, nous livre sa version des faits.

    Le rythme est parfait. La lecture addictive même si j'avoue avoir ressenti une baisse de régime et quelques longueurs dans le dernier tiers. Une bonne lecture commune improvisée par les lecteurs belges compulsifs.

    Ma note : 9.5/10


    Les jolies phrases

    Il suffit parfois de la considération d'une seule personne pour transformer la vie d'une autre personne.

    Les filles mignonnes, les plus jolies, ce ne sont jamais les meilleures à long terme. Trouve-toi plutôt une femme auprès de laquelle tu pourras vieillir.

    C'est pas parce que le paquet est beau, que le cadeau à l'intérieur est super.

    Il faut faire ressortir les aspects positifs. Je pense que chaque expérience dans la vie peut vous apporter quelque chose.

    C'est pas parce que vous soufflez toutes les bougies sur votre gâteau d'anniversaire que votre voeu va se réaliser.

    Si vous visez trop haut, ça fait encore plus mal quand vous retombez


    http://nathavh49.blogspot.be/2015/09/prete-tout-joyce-maynard.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Suzanne est une femme pleine d'ambition, qui veut réussir dans le monde de la télé. Pour ça elle a mis toutes ses chances de son côté: études, tenues, maquillage,... quitte à faire très superficielle. Elle épouse Larry, homme apprécié de tous. Hors, 6 mois après leur mariage, Larry se fait...
    Voir plus

    Suzanne est une femme pleine d'ambition, qui veut réussir dans le monde de la télé. Pour ça elle a mis toutes ses chances de son côté: études, tenues, maquillage,... quitte à faire très superficielle. Elle épouse Larry, homme apprécié de tous. Hors, 6 mois après leur mariage, Larry se fait mystérieusement assassiné ..

    Conçu comme une enquête journalistique, le livre nous permet une plongée au cœur d'un fait divers assez sordide. Qui dit la vérité? Qui manipule qui?
    Le roman est très bien construit, dans le style polar addictif. On rentre bien dans l'histoire et on est vite happé dans l'histoire dont on veut savoir le fin mot.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman d'été qui se lit certes avec plaisir mais ma préférence va incontestablement à son livre " Les filles de l'ouragan".

    Un roman d'été qui se lit certes avec plaisir mais ma préférence va incontestablement à son livre " Les filles de l'ouragan".

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dès les premières pages, ce roman sent le « polar ». Très vite on comprend qu’il y a du cadavre dans l’air. On commence par l’audition des témoins et avec eux on avance dans la découverte de cette affaire.
    Suzanne, le personnage principal, est accablée dans cette audition, puisque qu’elle nous...
    Voir plus

    Dès les premières pages, ce roman sent le « polar ». Très vite on comprend qu’il y a du cadavre dans l’air. On commence par l’audition des témoins et avec eux on avance dans la découverte de cette affaire.
    Suzanne, le personnage principal, est accablée dans cette audition, puisque qu’elle nous apparait très vite comme quelqu’un de superficiel, d’arriviste et pire comme l’assassin potentiel. Joyce Maynard utilise aussi ce roman pour nous peindre les travers de l’Amérique du XXIe siècle où la télévision est omniprésente et devient pour certains obsessionnelle. C’est le règne de l’apparence, de l’image que l’on se construit pour faire écran aux autres.
    On peut blâmer Suzanne pour avoir tout sacrifié d’elle et de ses proches pour sa seule ambition professionnelle, de s’être inventé cette vie de certitudes aveuglantes. Mais sa condition de femme ne l’a-t-elle pas obligée à ces sacrifices ? Avait-elle d’autres choix pour atteindre son objectif dans ce monde masculin de l’audiovisuel ?
    Malgré tous ces aspects insupportables de sa personnalité, on a envie de tenter de la comprendre, de l’aider à ouvrir les yeux. En même temps, tous les témoignages la poussent vers la culpabilité, et J.Maynard nous conduit avec une grande maîtrise vers les marécages de l’être humain, cette zone où la sauvagerie devient la seule règle de vie.
    Ce roman proche du polar mène le lecteur vers de nombreuses réflexions sur l’ambition professionnelle, le monde de l’audiovisuel, celui du paraître. Ces questions sont intemporelles, et se posent encore plus aujourd’hui dans l’environnement Internet, ou l’important est plus de s’afficher que d’avoir quelque chose à dire.
    Ce roman se lit avec plaisir et je le conseillerais volontiers à des amis. C’est une facette de l’Amérique qui y est décrite et je trouve toujours intéressant d’aborder la connaissance de ce pays par description de quotidiens plutôt hors norme.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions