Joyce Maynard

Joyce Maynard
Auteur de plusieurs romans et essais (dont Long week-end), elle est également collaboratrice de multiples journaux, radios et magazines. Surnommée lors de ses débuts fracassants en 1972 la Françoise Sagan américaine, elle est également connue pour sa relation avec J.D. Salinger alors qu'elle avai... Voir plus
Auteur de plusieurs romans et essais (dont Long week-end), elle est également collaboratrice de multiples journaux, radios et magazines. Surnommée lors de ses débuts fracassants en 1972 la Françoise Sagan américaine, elle est également connue pour sa relation avec J.D. Salinger alors qu'elle avait 18 ans, relation douloureuse sur laquelle elle est revenue dans son autobiographie vingt ans plus tard (Et devant moi, le monde).

Articles (1)

  • "Prête à tout" de Joyce Maynard - la chronique #29 du Club des Explorateurs

    Cette semaine, Laure a choisi Francine pour partager sa lecture et son avis sur le livre Prête à tout de Joyce Maynard (Philippe Rey), pour le Club des Explorateurs de lecteurs.com

Voir tous les articles

Avis (55)

  • Couverture du livre « Prête à tout » de Joyce Maynard aux éditions 10/18

    Marie-Hélène Fasquel sur Prête à tout de Joyce Maynard

    Un récit aux multiples narrateurs, qui se contredisent les uns les autres dès les premiers chapitres... Idéal pour ménager le suspense et rendre le lecteur actif, le transformer en détective !
    Les personnages nous parlent directement comme s'ils étaient interrogés et ça rend le texte...
    Voir plus

    Un récit aux multiples narrateurs, qui se contredisent les uns les autres dès les premiers chapitres... Idéal pour ménager le suspense et rendre le lecteur actif, le transformer en détective !
    Les personnages nous parlent directement comme s'ils étaient interrogés et ça rend le texte extrêmement vivant. Ils ne prennent pas de pincettes et essaient tous de faire passer un message, de se disculper en quelque sorte (dans la plupart des cas), de protéger les leurs et de se protéger eux-mêmes. Mais ils commettent aussi des erreurs et nous livrent des indices dont nous nous emparons avec enthousiasme afin de reconstituer ce puzzle qui petit à petit prend forme.
    En bref, un texte très intéressant qui donne envie de visionner le film !
    Nous apprenons dans la postface de 2015 que l'intrigue a été inspirée à Joyce Maynard par le procès de Pamela Smart et que l'intrigue ne correspond pas à son histoire (car Joyce s'est bien gardée de s'intéresser de trop près aux faits afin d'écrire une fiction qui lui permettrait de comprendre comment des personnes pouvaient se transformer du jour au lendemain en meurtriers. Ce roman est donc une quête de la compréhension d'un fait divers...

    Quelques jours après l’arrestation de Pamela Smart, je m'attaquai à l'écriture du roman qui allait devenir Prête à tout. Non pas parce que j'avais une parfaite compréhension de cette histoire. Mais justement parce que je ne la comprenais pas.

    (...) indépendamment de la réalité, quelles qu'aient été les motivations de ce garçon et de ses trois complices, pour mettre fin à la vie de Grégory Smart cette nuit-là, je finis par entrevoir ce qui avait poussé mon personnage de roman à commettre un meurtre.

    Ce roman ne peut que nous toucher car le personnage principal, Suzanne, obsédée par sa quête (être journaliste TV), ne pense qu'aux apparences, ne s'intéresse qu'à sa beauté, sa minceur et partage allègrement ses connaissances en la matière comme si seules ces informations étaient essentielles (en tout cas pour elle). Ce récit de la réalité et des apparences, de l'illusion, ne peut que toucher car dès le départ le personnage est condamnée et fera les frais de son "hubris". Elle n'est pas seule car dès sa naissance, tous, en particulier ses parents, sont subjugués par sa beauté, par son apparence, et le lui répètent à l'envi.

    (...) mon livre ne parle pas d'un crime précis ni d'un groupe de personnages réels. Il évoque avant tout certains aspects de la culture américaine et, de plus en plus sans doute, de la culture européenne : l'obsession de l'image aux dépens du contenu

  • Couverture du livre « Les règles d'usage » de Joyce Maynard aux éditions Philippe Rey

    Anita Millot sur Les règles d'usage de Joyce Maynard

    Comment faire face à la mort brutale de sa maman dans une des tours du World Trade Center, le matin du 11 septembre 2001, lorsqu’on a treize ans et pas pris le temps de lui dire au-revoir avant de partir au collège ?
    Wendy va mûrir d’un seul coup et voir sa vie complètement bouleversée par...
    Voir plus

    Comment faire face à la mort brutale de sa maman dans une des tours du World Trade Center, le matin du 11 septembre 2001, lorsqu’on a treize ans et pas pris le temps de lui dire au-revoir avant de partir au collège ?
    Wendy va mûrir d’un seul coup et voir sa vie complètement bouleversée par cette disparition : Josh son beau-père est effondré et Louie son petit bout de chou de frère devra faire sa rentrée en maternelle sans sa maman.
    Wendy ne pourra que se plier à la volonté de Garett, son père biologique et devra le rejoindre en Californie. Elle rencontrera un libraire qui lui fera découvrir “Frankie Adams” de Carson McCullers, fera la connaissance de la jeune Violet et de son bébé, et s’intéressera à Carolyn la petite amie de son père. Wendy, au cours de ces quelques mois, avancera lentement vers la résilience.
    Joyce Maynard aborde un sujet douloureux avec une immense sensibilité, à savoir combien les souvenirs heureux sont omniprésents, en dépit de la souffrance et du véritable manque physique, lors d’une perte irréversible …
    Tout simplement sublime !

  • Couverture du livre « Prête à tout » de Joyce Maynard aux éditions 10/18

    Anita Millot sur Prête à tout de Joyce Maynard

    Susie (Suzanne Stone) a vraiment tout pour elle depuis sa plus tendre enfance et rêve de célébrité, jusqu’au jour où son mari Larry est retrouvé assassiné dans leur appartement.
    Voilà un bon début, pour un roman basé sur un fait divers américain peu banal !
    Chaque chapitre donne la parole à...
    Voir plus

    Susie (Suzanne Stone) a vraiment tout pour elle depuis sa plus tendre enfance et rêve de célébrité, jusqu’au jour où son mari Larry est retrouvé assassiné dans leur appartement.
    Voilà un bon début, pour un roman basé sur un fait divers américain peu banal !
    Chaque chapitre donne la parole à un témoin proche de l’affaire, principalement des membres de la famille de Susie mais aussi de celle de Larry et des ados incriminés dans cette histoire glauque. À chacun sa vérité …
    Si le style littéraire n’atteint pas le même degré de sophistication, il n’est pas sans me rappeler celui d’une autre Joyce (Carol Oates) … L’écriture est assez triviale, pourtant le récit n’en demeure pas moins de qualité - grâce à une construction particulièrement originale !
    Une très bonne impression pour mon premier coup d’essai qui me donne définitivement envie de découvrir la suite de son oeuvre !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !