Nue

Couverture du livre « Nue » de Jean-Philippe Toussaint aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707323057
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

La robe en miel était le point d'orgue de la collection automne-hiver de Marie. À la fin du défilé, l'ultime mannequin surgissait des coulisses vêtue de cette robe dambre et de lumière, comme si son corps avait été plongé intégralement dans un pot de miel démesuré avant d'entrer en scène. Nue et... Voir plus

La robe en miel était le point d'orgue de la collection automne-hiver de Marie. À la fin du défilé, l'ultime mannequin surgissait des coulisses vêtue de cette robe dambre et de lumière, comme si son corps avait été plongé intégralement dans un pot de miel démesuré avant d'entrer en scène. Nue et en miel, ruisselante, elle s'avançait ainsi sur le podium en se déhanchant au rythme d'une musique cadencée, les talons hauts, souriante, suivie d'un essaim d'abeilles qui lui faisait cortège en bourdonnant en suspension dans l'air, aimanté par le miel, tel un nuage allongé et abstrait d'insectes vrombissants qui accompagnaient sa parade.

Nue est le quatrième et dernier volet de l'ensemble romanesque Marie Madeleine Marguerite de Montalte, qui retrace quatre saisons de la vie de Marie, créatrice de haute couture et compagne du narrateur : Faire l'amour, hiver (2002) ; Fuir, été (2005, prix Médicis) ; La Vérité sur Marie, printemps-été (2009, prix Décembre) ; Nue, automne-hiver (2013).

Donner votre avis

Avis(9)

  • Nue, c’est l’aventure d’une rupture qui ne parvient pas à se faire, de retrouvailles manquées, de deux êtres qui cherchent à se dire le mot de la fin. L’écriture se charge de sons, de couleurs, de gouts et d’odeurs, et d’images (la scène inaugurale du défilé tragique avec la robe en miel, et le...
    Voir plus

    Nue, c’est l’aventure d’une rupture qui ne parvient pas à se faire, de retrouvailles manquées, de deux êtres qui cherchent à se dire le mot de la fin. L’écriture se charge de sons, de couleurs, de gouts et d’odeurs, et d’images (la scène inaugurale du défilé tragique avec la robe en miel, et le salut final de la créatrice, est époustouflante) pour mieux dire le sensible, l’émotion. C’est un roman du fantasme, exacte frontière entre le réel et le rêve – et on y croit. Plein d’humour, avec une narration polyphonique très vivante, Nue est un livre qui rassemble. Les meilleurs lignes se lisent d’ailleurs à haute voix. Jean-Philippe Toussaint prend le ton de la lettre et inscrit sa présence au sein du roman, sous les traits de Toussaint l’apiculteur corse, ou plus tard pour la fête des morts, dans un symbolisme religieux et personnel. L’histoire de Marie, « comme nue à la surface du monde », participe bien d’ailleurs de ce symbolisme un peu trop évident. Parfois facile, l’écriture se fait légèrement sentencieuse par moments, maladroite, trop explicative. Mais ces imperfections, ainsi les fréquents changements de tons, et les surprises qui attendent le lecteur à chaque coin de paragraphes, font art. C’est l’écriture de la vie même, dans son extraordinaire complexité, dans ses failles aussi. L’héroïne l’apprendra : « La conclusion inattendue du défilé du Spiral lui fit alors prendre conscience que, dans cette dualité inhérente à la création – ce qu’on contrôle, ce qui échappe – il est également possible d’agir sur ce qui échappe, et qu’il y a place, dans la création artistique, pour accueillir le hasard, l’involontaire, l’inconscient, le fatal et le fortuit. » Jean-Philippe Toussaint, comme Marie, sont, à n’en pas douter, de grands artistes.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Avec Nue, on retrouve avec délice, dans ce dernier opus de la série désormais nommée « Marie Madeleine Marguerite de Montalte », ce couple composé du narrateur et de pétillante Marie, que l’on suit maintenant, au rythme des éditions, depuis plus de dix ans.

    On les avait quitté au retour de...
    Voir plus

    Avec Nue, on retrouve avec délice, dans ce dernier opus de la série désormais nommée « Marie Madeleine Marguerite de Montalte », ce couple composé du narrateur et de pétillante Marie, que l’on suit maintenant, au rythme des éditions, depuis plus de dix ans.

    On les avait quitté au retour de l’Ile d’Elbe dans le troisième volume, La Vérité sur Marie. Ils sont de retour à Paris, au mois de septembre, chacun chez soi. Toujours raconté à la première personne, s’ils sont à Paris, c’est simplement pour fixer le temps, car finalement, rien ne se passera à Paris. C’est d’abord dans le passé que Jean-Philippe Toussaint va nous emmener, avant de faire avancer son histoire dans le futur.

    Dans un jeu de miroirs, il se rappelle les derniers événements du début de l’année, lors de leur séjour hivernal au Japon, pour l’exposition qui avait été organisée par et pour Marie, au Contemporary Art Space, et qu’il raconte dans Faire l’amour. Mais c’est une période cachée de leur séjour japonais qu’il nous dévoile maintenant. On les retrouvera également à l’Ile d’Elbe dans un jeu de questions/réponses et de silences qui ont plus de sens que tous les mots réunis.

    Après Faire l’amour, Fuir, La vérité sur Marie, on retrouve avec Nue le style envoûtant de Jean-Philippe Toussaint, cette subtilité des sentiments et du regard sur l’autre, ces questionnements inépuisables sur le couple et sur l’amour. Une nouvelle fois, c’est intime et pudique, le pathos est exclu, la finesse est présente ; le style est et reste envoûtant.

    Et il faut noter la description fabuleuse de la robe de miel ; c’est au début du livre, cela prend quelques instants à lire, et cette épisode de la féérie qui s’effondre introduit sur un fond fabuleux la difficulté de la vie réelle et de l’histoire à venir.

    C’est vraiment avec brio que Jean-Philippe Toussaint boucle sa série de Marie, avec la période automne-Hiver, et chanceux sont les futurs lecteurs, qui vont pourvoir maintenant lire les quatre romans d’affilés, sans avoir à attendre la prochaine parution ! En réalité, les livres peuvent se lire indépendamment les uns des autres, mais le mystère et la magie opéreront encore plus en commençant par Faire l’Amour, qui est au demeurant un vrai chef d’oeuvre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Certes la langue est belle. Certes l'auteur a le talent pour créer une atmosphère particulière, magnétique, envoutante. Et puis après? Un suspense qui n'en est pas un, une intrigue banale et cet arrière-gout d'inachevé a la page 170. Comme si j'avais visité une exposition d'art contemporain, que...
    Voir plus

    Certes la langue est belle. Certes l'auteur a le talent pour créer une atmosphère particulière, magnétique, envoutante. Et puis après? Un suspense qui n'en est pas un, une intrigue banale et cet arrière-gout d'inachevé a la page 170. Comme si j'avais visité une exposition d'art contemporain, que tout le monde s'extasiait sur une toile blanche nuancée de gris et que je n'y comprenais rien, qu'elle ne me procurait aucune émotion et que je rentrais chez moi en me disant: ce sont tous des hypocrites ou je suis le plus grand des cretins.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Plus qu'une histoire d'amour c'est une histoire d'attente, d'interrogation sans réponse, de quiproquos, de ratés, de suspense et de suspension (le narrateur est souvent suspendu aux lèvres et gestes de Marie ou suspendu au hublot d'un musée japonais).
    J'aime particulièrement les personnages...
    Voir plus

    Plus qu'une histoire d'amour c'est une histoire d'attente, d'interrogation sans réponse, de quiproquos, de ratés, de suspense et de suspension (le narrateur est souvent suspendu aux lèvres et gestes de Marie ou suspendu au hublot d'un musée japonais).
    J'aime particulièrement les personnages secondaire esquissés, intrigants et inquiétants juste ce qu'il faut, Jean Christophe de G, Maurizio ou le chasseur invisible.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions