Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Marcel Santi (1897-1986) ; carnets de balles et...de voyage ; dessins et écrits des tranchées d'un poilu de la Grande Guerre

Couverture du livre « Marcel Santi (1897-1986) ; carnets de balles et...de voyage ; dessins et écrits des tranchées d'un poilu de la Grande Guerre » de Jean-Pierre Hammer aux éditions Karthala
  • Date de parution :
  • Editeur : Karthala
  • EAN : 9782811118457
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Patriote et pacifiste, Marcel Santi peut encore beaucoup nous apprendre. Ses oeuvres des tranchées témoignent d'un modèle d'humanité solidaire et livrée - des deux côtés du Front - à un conflit effroyable se présentant sous le masque d'un pseudo patriotisme.

"Grand artiste et rare dessinateur... Voir plus

Patriote et pacifiste, Marcel Santi peut encore beaucoup nous apprendre. Ses oeuvres des tranchées témoignent d'un modèle d'humanité solidaire et livrée - des deux côtés du Front - à un conflit effroyable se présentant sous le masque d'un pseudo patriotisme.

"Grand artiste et rare dessinateur témoin des tranchées de la Guerre de 14, Marcel Santi a gardé vivant le souvenir de ses camarades morts à la guerre. Modeste et discret, il a été l'âme du Mémorial de Verdun. On ne trouve chez lui ni haine ni esprit de revanche, mais toujours une proximité humaine par-delà les frontières. Ses dessins et écrits sont cependant restés ignorés jusqu'à nos jours.
Nommé Peintre aux armées dès 1919, Marcel Santi n'a appartenu à aucune chapelle artistique. C'est la première fois qu'est présenté ici son immense talent de dessinateur et d'écrivain de la Première Guerre mondiale.
Patriote et pacifiste, Marcel Santi peut encore beaucoup nous apprendre. Ses oeuvres des tranchées témoignent d'un modèle d'humanité solidaire et livrée - des deux côtés du Front - à un conflit effroyable se présentant sous le masque d'un pseudo patriotisme.
Marcel Santi nous livre bien davantage qu'un simple témoignage. Son oeuvre appartient à notre patrimoine humaniste et constitue un réquisitoire plus actuel que jamais contre des guerres recourant à des techniques terrifiantes et dont les populations civiles sont les premières victimes.
La paix une fois revenue, Marcel Santi va oeuvrer pour le Mémorial de Verdun et pour des publicistes. Avec son Carnet de voyage (1964-1968), il nous emmène de son domicile de Paris jusqu'à Mougins en passant par Gentilly, Saint-Cloud, Grenoble, Cannes et Les Îles de Lérins.
En contrepoint des destructions de la guerre, il nous fait découvrir dans ce Carnet, des paysages apaisants ainsi que des créations architecturales d'où se dégage une profonde harmonie. On aime se retrouver en ces lieux où le crayon magique de Marcel Santi nous insuffle un vrai bonheur de vivre." Jean-Pierre Hammer.

Donner votre avis