Le matin est un tigre

Couverture du livre « Le matin est un tigre » de Constance Joly aux éditions Flammarion
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion
  • EAN : 9782081444898
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son... Voir plus

Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son enfant. On a beau lui dire - son mari le premier - que la vie n'est pas un roman de Boris Vian, Alma n'en démord pas. À quelques heures d'une opération périlleuse, son intuition persiste. Il ne faut pas intervenir. C'est autre chose qui peut sauver sa fille... Elle, peut-être?

Dans une langue merveilleusement poétique et imagée, Constance Joly met en scène l'histoire de ce que l'on transmet, malgré nous, à nos enfants. Le matin est un tigre parce que, certains jours, la vie est un combat et qu'il faut bien arriver à s'en débrouiller.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(5)

  • Ancienne éditrice, Constance Joly est devenue agent littéraire et conseille aujourd’hui les nouveaux auteurs. Avec « Le matin est un tigre », elle n’est jamais mieux servie que par elle-même.

    Arrivée à la quarantaine, Alma sent que sa vie lui échappe. Ses soucis se multiplient et elle subit...
    Voir plus

    Ancienne éditrice, Constance Joly est devenue agent littéraire et conseille aujourd’hui les nouveaux auteurs. Avec « Le matin est un tigre », elle n’est jamais mieux servie que par elle-même.

    Arrivée à la quarantaine, Alma sent que sa vie lui échappe. Ses soucis se multiplient et elle subit le poids de ses contrariétés. L’arrivée d’un nouvel incident dramatique, visant sa propre fille, fait définitivement déborder le vase. Elle ne maîtrise plus les évènements et cherche un moyen de se libérer. Elle profite donc d’une opportunité professionnelle pour prendre du recul. Elle va prendre la décision de partir loin de son quotidien.

    Le roman questionne sur l’impact de la souffrance sur la vie familiale, sur son quotidien et sur son avenir. Pris au piège, l’Homme redevient un animal, avec ses instincts. Alma va en faire l’expérience et se questionner sur son existence et sur ses liens avec sa famille.

    C’est une plongée lyrique dans l’esprit d’une mère et femme qui endure la violence froide de la maladie. A la manière d’un Boris Vian, mais plus ancrée dans le réel, l’auteure utilise l’allégorie en vue de parler de l’indéfinissable. Grâce aux images, elle définit avec précision les sensations qui s’entrechoquent dans le corps d’Alma.

    Avec une langue douce et poétique, Constance Joly nous offre une immersion bouleversante au cœur de l’intimité d’un drame. Abstraction faite de quelques passages un peu mièvres, elle ne contourne jamais la dure réalité. Elle s’attarde avec empathie sur un destin tragique et imprévisible. Elle utilise l’imaginaire pour toucher la sensibilité du lecteur. Même si je ne me sens pas concerné par le thème, je peux dire que l’effet a fonctionné sur moi et que les émotions sont bien passées. « Le matin est un tigre » est un premier roman réussi et je prédis un bel avenir à Constance Joly, l’écrivaine !

    http://leslivresdek79.com/2019/02/14/432-constance-joly-le-matin-est-un-tigre/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le matin est un tigre est un très bon roman aussi bien dans le fond que dans le forme. Alma m’a énormément touchée. Cette mère dépressive qui a peur de tout, son couple qui va mal, le mal de Billie, adolescente hyper empathique et sensible, tout m’a parlée. J’ai été sensible aux mots de...
    Voir plus

    Le matin est un tigre est un très bon roman aussi bien dans le fond que dans le forme. Alma m’a énormément touchée. Cette mère dépressive qui a peur de tout, son couple qui va mal, le mal de Billie, adolescente hyper empathique et sensible, tout m’a parlée. J’ai été sensible aux mots de l’auteure qui déploie là énormément de poésie. Elle parle de la vie, de la maladie de l’une, de la folie de l’autre (une peur, en vérité) et du mur qui s’érige dans le couple avec sensibilité et force..........................

    https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/constance-joly-le-matin-est-un-tigre

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Il y a des romans dont on a envie de noter chaque phrase, de l'épingler dans un cahier et de se délecter chaque jour de cette collection précieuse. Les mots de Constance Joly sont sublimes. Son univers se démarque par la beauté, la poésie, la science de l'image. Dans cette prose, tout est...
    Voir plus

    Il y a des romans dont on a envie de noter chaque phrase, de l'épingler dans un cahier et de se délecter chaque jour de cette collection précieuse. Les mots de Constance Joly sont sublimes. Son univers se démarque par la beauté, la poésie, la science de l'image. Dans cette prose, tout est symbole, impression, rêve qui opposent leur charme à la souffrance ou à la grisaille du quotidien. Ce roman, on s'y love, on s'y console autant que sa belle héroïne.

    Car oui, le besoin de consolation d'Alma est immense. Billie, sa fille adolescente dépérit à vue d’œil. Tumeur, opération disent les médecins. Non, pense Alma. C'est autre chose. Ce chardon qui pousse dans ses poumons. On n'est pas chez Boris Vian lui répond Jean, son mari. Mais Alma s'obstine, s'accroche à son instinct qui lui souffle que la vérité est ailleurs. Peut-être en elle, dans toutes ces valises qu'elle trimbale comme autant de casseroles. Peut-être dans ce rapport fusionnel qui rend Billie hyper sensible et intuitive, lui fait ressentir ce qu'Alma ressent. Peut-être dans ce lien qu'entretient Alma avec les absents, les personnages de romans, les écrivains disparus mais qui font partie de son quotidien de bouquiniste. Alma dialogue avec Chicago May, trouve du réconfort auprès d'une statue de Balzac. C'est peut-être là, dans les rêves, dans sa relation avec les disparus, dans les livres aussi que se trouve l'espoir...

    "Admirer la vie et s'en sentir dépossédée. Est-ce cela la mélancolie ?"

    Sur la route d'Alma, tout est signe. Un chat roux, des oiseaux, une biche, un tigre. Comme dans les rêves, il faut en faire l'interprétation, trouver leur signification. Ils ne sont pas là par hasard. "Parmi les ombres, Alma voit parfois la silhouette du chat à la queue tordue s'arrêter sur son balcon ; le chat, ce hiéroglyphe incompréhensible qui vient rythmer leur vie depuis que la maladie de Billie l'a fait dévier de son chemin si clair". Alma avance, décrypte. Tente de capturer le beau. Accepte l'incursion dans le passé, parfois douloureuse, pour mieux se découvrir elle-même et affronter l'avenir.

    "A quoi peut bien servir la beauté ? se demande-t-elle. A rien. Et cela lui met les larmes aux yeux. Elle observe le lavis du crépuscule, les feuilles pourpres de l'érable ruisseler de rosée. La beauté ne sert à rien et pourtant, elle console de quelque chose qu'on ne sait pas nommer".

    La beauté, surtout irradie ce texte et diffuse au lecteur sa petite lumière douce, apaisante. L'exercice pourrait être périlleux, la forme pourrait cannibaliser le fond, il n'en est rien, bien au contraire. L'ensemble se révèle harmonieux, mélodieux, parfaitement équilibré. Il interroge sur ce qui constitue les êtres dans leur extrême complexité au carrefour entre passé, présent et avenir. Avec une délicatesse, une finesse et un tel amour des mots que le lecteur n'a qu'une envie : y retourner.

    La littérature, quand ça ressemble à ça, il n'y a pas grand-chose de meilleur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2019/01/le-matin-est-un-tigre-de-constance-joly.html

    " Le matin est un tige qui rampe doucement, en attendant de vous sauter à la gorge."

    Alma, une quadragénaire qui exerce le joli métier de bouquiniste, est mélancolique et souffre de fréquentes...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2019/01/le-matin-est-un-tigre-de-constance-joly.html

    " Le matin est un tige qui rampe doucement, en attendant de vous sauter à la gorge."

    Alma, une quadragénaire qui exerce le joli métier de bouquiniste, est mélancolique et souffre de fréquentes attaques de panique. " Admirer la vie et s'en sentir dépossédée. Est-ce cela la mélancolie ?" La jeune femme trouve souvent refuge dans une rêverie qui lui permet survivre.

    Depuis quelques mois sa fille Billie âgée de 14 ans s’étiole, atteinte d'une maladie inconnue, les traitements échouent, les médecins sont démunis et finissent par parler de tumeur et d'opération chirurgicale.

    Alma persiste à croire que le mal de sa fille est tout autre, elle imagine le mal qui frappe Billie sous la forme d'un chardon qui envahit sa poitrine sans bien entendu parvenir à persuader son mari que son intuition est la bonne et qu'il ne faut surtout pas opérer Billie. Alma entretient une relation tellement fusionnelle avec sa fille qu'elle se demande si ce n'est pas son propre mal-être qui gagne son enfant. Ne doit-elle pas se retrouver pour délivrer sa fille?

    " Il est temps de s'affirmer.
    De se redresser.
    De cesser de s'excuser d'être soi
    De cesser de compter sur les autres pour se donner une consistance.
    Pour se tenir droit.
    Se réparer.
    Pour être"


    Ce roman est un énorme coup de cœur pour différentes raisons. Tout d'abord j'ai été touchée par cette histoire de relation mère-fille, de transmission inconsciente, de combat d'une mère qui ouvre de multiples pistes de réflexion par le miroir qu'il nous tend. La force du lien qui parfois peut étouffer... la transmission du mal-être de la mère à la fille... le difficile équilibre à trouver dans une relation...
    J'ai adoré la langue éminemment poétique et joliment imagée de l'auteure, truffée de magnifiques métaphores. La première phrase du roman"C’est un jour blanc, éreinté, qui n’a envie de rien" donne d'emblée la tonalité de la plume de l'auteure. C'est une écriture qui emporte si on accepte de lâcher prise, de se laisser porter par la magie des mots.
    Ce roman m'a imprégnée, il me reste totalement à l'esprit plusieurs semaines après avoir tourné à regret la dernière page, il m'est passé entre les mains par un circuit de lecture mais il me faut maintenant le posséder car je sais que je le relirai très vite.
    Constance Joly travaille dans l'édition depuis une vingtaine d'années, elle a bien fait de passer de l'autre côté de la barrière. Une grande auteure est née !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions(0)

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com