Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Constance Joly

Constance Joly

Constance Joly développe des collections de romans pour adolescents. Aujourd'hui, elle est conseiller littéraire et agent.

Crédit photo : Photo Roberto Frankenberg © Flammarion

Articles en lien avec Constance Joly (2)

Avis sur cet auteur (44)

  • add_box
    Couverture du livre « Over the rainbow » de Constance Joly aux éditions Flammarion

    Chantal YVENOU sur Over the rainbow de Constance Joly

    Il suffit d’à peine 200 pages pour rendre un hommage bouleversant à un père parti trop tôt, victime d’une autre pandémie.

    C’est l’enfant, puis l’adolescente et enfin l’adulte qui nous confie ses questions, ses doutes, ses drames, si proche d’un père, dont l’image se brise parfois sous le...
    Voir plus

    Il suffit d’à peine 200 pages pour rendre un hommage bouleversant à un père parti trop tôt, victime d’une autre pandémie.

    C’est l’enfant, puis l’adolescente et enfin l’adulte qui nous confie ses questions, ses doutes, ses drames, si proche d’un père, dont l’image se brise parfois sous le regard des autres, de ceux qui ne peuvent comprendre.

    Constance est si jeune lorsque ses parents se séparent, qu’elle ne mesure pas ce qui a été révélé. La vie en alternance entre une mère anéantie et le couple que forme son père et son « copain » ne représente rien d’autre que de nouvelles habitudes. Mais l’enfant qui grandit subira les injures et la honte de se démarquer du groupe grégaire et normé des adolescents.

    Puis viendra le temps de la maladie, du déni à l’agonie, et son cortège de souffrance et d’incertitude.


    C’est un récit extrêmement émouvant, celui d’un amour inconditionnel pour ce père qui pour cesser de se renier, a dû briser son couple construit sur des mensonges, et braver les critiques qu’elles soient familiales ou sociétales.

    C’est aussi le combat de ces 35 millions de morts, inévitables avant que la prévention et les thérapeutiques adaptées ne ralentissent l’hécatombe.

    De la souffrance, certes, mais aussi de l’amour, pour un récit poignant qui m’a ému profondément.

  • add_box
    Couverture du livre « Over the rainbow » de Constance Joly aux éditions Flammarion

    HEIM sur Over the rainbow de Constance Joly

    Un livre magnifique de Constance Joly et un amour fort pour son père disparu tragiquement au début des années 1990 du sida. Ce père qui dispose d'une bonne situation professionnelle, enseignant à l'université, marié avec une fille et qui décide à 37 ans de vivre vraiment en harmonie avec...
    Voir plus

    Un livre magnifique de Constance Joly et un amour fort pour son père disparu tragiquement au début des années 1990 du sida. Ce père qui dispose d'une bonne situation professionnelle, enseignant à l'université, marié avec une fille et qui décide à 37 ans de vivre vraiment en harmonie avec lui-même en se tournant vers les hommes et en assumant son homosexualité.
    C'est un récit sur les débuts de l'épidémie du sida, des difficultés à vivre avec cette maladie honteuse et méconnue à l'époque, à la condamnation à mort en l'attrapant en l'absence de traitements efficaces. C'est aussi l'histoire d'une fille qui aime d'un amour immense son père.

    Constance Joly raconte parfaitement sa jeunesse à travers son regard d'enfant, apprenant à voir son père vivre avec un autre homme, puis très jeune adulte devant faire face à la maladie de celui-ci et progressivement à sa lente agonie.
    L'écriture est maîtrisée et la narration belle, tout en finesse et en lucidité. Une grande émotion étreint le lecteur.
    A découvrir vraiment mais pas un jour de déprime.

  • add_box
    Couverture du livre « Over the rainbow » de Constance Joly aux éditions Flammarion

    régine berlinski sur Over the rainbow de Constance Joly

    C'est un ultime cri d'amour d'une fille à son père...Un père qui a eu le courage et la force d'affirmer son amour pour un homme et de le vivre sans s'en cacher. Et Constance va raconter la vie que son père a délibérément choisie de vivre ( alors qu'elle a 8 ans ) à une époque où l'homosexualité...
    Voir plus

    C'est un ultime cri d'amour d'une fille à son père...Un père qui a eu le courage et la force d'affirmer son amour pour un homme et de le vivre sans s'en cacher. Et Constance va raconter la vie que son père a délibérément choisie de vivre ( alors qu'elle a 8 ans ) à une époque où l'homosexualité était considérée comme une maladie mentale ! Un récit autobiographique, c'est un hymne à l'amour , intime et respectueux, un cri de vérité sur les manquements (de la fille pour le père) face à la maladie du sida et parfois même jusqu'à un certain déni. Sans pathos, avec beaucoup de pudeur de douceur de respect et d'authenticité ... C'est un grand livre à ne pas rater !

  • add_box
    Couverture du livre « Over the rainbow » de Constance Joly aux éditions Flammarion

    Marie Jouvin sur Over the rainbow de Constance Joly

    Jacques est jeune, professeur d’italien et passionné d’opéra. Il a une femme et une petite fille, Constance. Ils mènent ensemble une vie paisible à Paris. Jacques garde pourtant un lourd secret qui l’empêche d’être lui-même au sein de sa famille. Ce qu’il aime, ce sont les hommes. Les années...
    Voir plus

    Jacques est jeune, professeur d’italien et passionné d’opéra. Il a une femme et une petite fille, Constance. Ils mènent ensemble une vie paisible à Paris. Jacques garde pourtant un lourd secret qui l’empêche d’être lui-même au sein de sa famille. Ce qu’il aime, ce sont les hommes. Les années passent, il se délie de tout ça pour vivre son amour au grand jour en quittant sa famille pour celui qu’il aime, se laisser aller au plaisir véritable d’être enfin soi. Mais Jacques sera aussi l’un des premiers à mourir du SIDA au début des années 1990, et Constance, l’une des premières petites filles à vivre en partie au sein d’un couple d’hommes.

    Ce roman est indéniablement un coup de cœur pour moi, un livre d’une intensité rare qui vous transcende dès les premières pages. L’écriture de Constance Joly est légère, poétique, et nombreuses sont les émotions que l’on rencontre lorsque l’on peut la lire. Chaque phrase inspire une nouvelle perception de l’intrigue. Dans la tragédie de son adolescence une lumière émane, celle d’un amour indicible pour son père.

    Ce roman, d’une certaine façon, est très dur. La narratrice, jeune adulte à l’époque, voit son père se dégrader à cause de cette maladie que l’on connaît encore mal quarante ans plus tôt et l’accompagne jusque sur son lit de mort. Cet ouvrage est à la fois un hommage prenant pour panser la difficulté de la perte, mais aussi une façon de raconter l’homosexualité jugée, non acceptée, et mal vue. La douleur de ne pas se sentir à sa place dans une société hétéronormée y est tout aussi sublimée.

    Ce témoignage est sûrement le plus beau que j’ai pu lire à ce sujet, la liberté et la soif de vivre y dansent au rythme d’une ronde funèbre profondément intense.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !