L'affaire Nobel

Couverture du livre « L'affaire Nobel » de Olivier Truc aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

Novembre 2017, un des plus grands quotidiens suédois publie une enquête choc. En pleine ère #MeToo, dix-huit Suédoises accusent une personnalité culturelle de harcèlement sexuel et de viol. Cet homme s'appelle Jean-Claude Arnault, il est Français et l'époux d'une poétesse membre éminente de... Voir plus

Novembre 2017, un des plus grands quotidiens suédois publie une enquête choc. En pleine ère #MeToo, dix-huit Suédoises accusent une personnalité culturelle de harcèlement sexuel et de viol. Cet homme s'appelle Jean-Claude Arnault, il est Français et l'époux d'une poétesse membre éminente de l'Académie suédoise. Viennent s'ajouter des soupçons de fuites sur les lauréats du prix Nobel de littérature, décerné par cette même Académie. Une enquête interne est tenue secrète, mais l'affrontement entre académiciens se répand dans la presse à coup d'insultes et de violentes diatribes.

Sidéré par cette histoire en apparence si peu suédoise, Olivier Truc, correspondant à Stockholm depuis 25 ans, décide de mener l'enquête. Il raconte la déflagration nationale, et montre comment ce qui aurait pu n'être qu'un fait-divers presque cocasse reflète les contradictions profondes d'une société en apparence si policée et si progressiste. Il nous emmène dans les archives de l'Académie et dans son restaurant favori, rencontre des personnalités du monde des lettres pour mettre en lumière l'opacité du prix littéraire le plus célèbre au monde. Il raconte : comment un Français sans éclat est devenu le Weinstein suédois, les conflits autour des lauréats ou de refusés aussi célèbres que Zola, Freud ou Strindberg, l'histoire étonnante d'Alfred Nobel, le rôle de la Fondation créée à sa mort en 1901, les rituels du prix et les sommes en jeu, ou encore le rôle ambigu de la royauté, paradoxal au pays d'une social-démocratie parfois moins sociale qu'il n'y paraît.

Le prix Nobel de littérature 2018, d'abord suspendu, sera finalement attribué à l'automne 2019, en même temps que le lauréat 2019. Tout va-t-il rentrer dans l'ordre ? Une enquête fouillée qui se lit comme un roman et nous fait découvrir comment un si petit pays a un rôle central dans la littérature mondiale...

Donner votre avis

Avis (3)

  • Comment désacraliser le prix Nobel,et,vaincre un complexe personnel...tout en augmentant ma rage contre ses pervers méprisables qui se croient tout permis!Jean-Claude Arnault ,entre autres vilenies,met la main aux fesses de la princesse Victoria de Suède:c'est une gifle retentissante qu'il...
    Voir plus

    Comment désacraliser le prix Nobel,et,vaincre un complexe personnel...tout en augmentant ma rage contre ses pervers méprisables qui se croient tout permis!Jean-Claude Arnault ,entre autres vilenies,met la main aux fesses de la princesse Victoria de Suède:c'est une gifle retentissante qu'il aurait dû recevoir en retour!
    Mais laissons ce triste sujet;l'attribution du Nobel de littérature n'échappe pas à la guerre des egos :chaque clan campant sur ses positions,un 3ème lauréat plus terne sera élu!Je complexais grandement d'ignorer tel ou tel auteur:ce travail méticuleux d'historien d'O.Truc me déculpabilise!
    Pas de réel plaisir à cette lecture parfois fastidieuse;rendez-nous les romans sur les Samis que j'ai dévorés avec passion!
    "Voilà pourquoi je me suis plongé dans cette étrange histoire.Pour essayer de saisir,vingt-cinq ans après mon arrivée dans ce pays,ce que j'ai compris ou non de cet étrange royaume qui m'a accueilli,et que l'on aime,au choix ,dénigrer ou encenser."

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je connaissais Olivier Truc pour ses polars nordiques dont son plus connu « le dernier Lapon » mais je le connaissais beaucoup moins en sa qualité de journaliste vivant en Suède. Sa petite présentation dans le deuxième chapitre était donc la bienvenue en ce qui me concerne. Marié à une Suédois,...
    Voir plus

    Je connaissais Olivier Truc pour ses polars nordiques dont son plus connu « le dernier Lapon » mais je le connaissais beaucoup moins en sa qualité de journaliste vivant en Suède. Sa petite présentation dans le deuxième chapitre était donc la bienvenue en ce qui me concerne. Marié à une Suédois, il vit à Stockholm depuis 25 ans et est donc un observateur averti particulièrement légitime de la société suédoise. Cependant, ne vous méprenez pas, il ne s'agit pas ici d'un roman mais bien d'une enquête sur les dessous du scandale qui a ébranlé l'Académie suédoise fin 2017, dans la foulée de la vague #MeToo. Cela va reporter la remise du prix Nobel de littérature 2018 mais va surtout le ternir à jamais. Ce livre s'inscrit donc en plein dans l'actualité lors de sa sortie en septembre 2019, peu avant la remise de non pas un mais bien deux Prix Nobel de littérature cette année-là.

    Je vous remets dans le contexte si vous n'avez pas suivi l'histoire ! En novembre 2017, dix-huit femmes accusent le photographe Jean-Jacques Arnault de viol et d'agression sexuelle dans les pages du journal suédois Dagens Nyheter. Marié à l'académicienne Katarina Frostenson, le « Harvey Weinstein » français entretient des liens étroits avec l'Académie suédoise à travers notamment un centre culturel dont il est directeur. L'institution rompt alors toutes les relations avec Arnault mais c'est trop tard, le mal est fait et ces révélations vont entraîner l'implosion du système régnant (oui, on peut appeler ça un règne à la lumière de certaines pratiques…) sur la désignation du prix Nobel de littérature depuis 1901. Cela mènera même à la création d'un Prix alternatif en 2018. Je n'en dis pas plus, je vous laisse découvrir le travail de fourmi de l'auteur qui nous dévoile tous les tenants et les aboutissants de cette affaire de manière précise et très fouillée. Tellement fouillé d'ailleurs que je me suis quelque peu perdue à travers tous ces noms inconnus suédois, ces relations complexes entre les différentes structures et les intérêts de chacun. Il n'était pas toujours aisé de s'y retrouver parmi toutes les ramifications de cette affaire malgré l'effort de clarté déployé par l'auteur. On ne peut qu'être choqué par les agissements d'Arnault mais aussi par les intrigues au sein de l'Académie. Tout éclate au grand jour et ce n'est pas toujours beau à voir…

    En marge de son travail d'investigation sur l'affaire Nobel, l'auteur profite de l'occasion pour nous parler de son pays d'adoption sous le prisme historique mais aussi sociétal. Perçue comme un pays ouvert et idéal en Europe occidentale, la Suède nous apparaît sous un nouveau jour. Ce n'est pas le pays idéal qu'on imagine au premier abord. le sous-titre « Une autre histoire de la Suède » est donc parfaitement choisi ! Il revient également sur les nombreux lauréats du Prix et les diverses affaires qui avaient déjà écorné son image dans le passé.

    Enfin, Olivier Truc nous raconte également le destin de Joseph Nobel, père de la dynamite qui a légué sa fortune pour la création du prix Nobel. C'est ainsi un récit d'investigation très instructif qui se lit comme un roman. J'ai néanmoins préféré la deuxième partie du livre dans laquelle il laisse de côté l'affaire Arnault en elle-même pour nous raconter de sa Suède, son Stockholm. Je ne m'attendais pas à un tel livre quand je l'ai commencé, connaissant avant tout Olivier Truc pour ses romans et après un début poussif, je l'ai trouvé assez intéressant mais je vous conseille d'abord malgré tout ses polars

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'affaire Nobel Olivier Truc

    L'affaire Nobel ? Oui, souvenez vous …..Une affaire qui a fait la une de tous les médias en 2017 !.
    Le Prix Nobel de littérature n'a pas été attribué ...... pour la première fois en plus de 50 ans !
    Plus exactement il a été annulé en raison d' un scandale...
    Voir plus

    L'affaire Nobel Olivier Truc

    L'affaire Nobel ? Oui, souvenez vous …..Une affaire qui a fait la une de tous les médias en 2017 !.
    Le Prix Nobel de littérature n'a pas été attribué ...... pour la première fois en plus de 50 ans !
    Plus exactement il a été annulé en raison d' un scandale sexuel impliquant l’époux d’une académicienne suédoise .
    C'est cet événement qui sert de point de départ à l'ouvrage d' Olivier Truc qui vient de paraître chez Grasset en septembre, fort opportunément, quelques jours avant l'attribution du double prix : celui de 2018 à la Polonaise Olga Tokarczuk et celui de 2019 à l'Autrichien Peter Handke.

    Olivier Truc, journaliste et romancier établi à Stockolm depuis 1994 explique avec précision les divers épisodes de cette « affaire » qui a engendré un « bras de fer d'anthologie » entre les différents membres de l'Académie suédoise, n'en négligeant aucun détail.
    Il apparaît en même temps comme l'historien du Prix Nobel , faisant le point sur tout ce qui concerne le Prix Nobel, depuis sa création en 1901 jusqu'à 2019.
    L'ouverture des archives du Prix lui permet de faire partager au lecteur les secrets de certaines délibérations , par ex celles qui ont mené à l'attribution du Prix 1957 à Albert Camus, où à Sartre, nominé depuis 1957 mais couronné en 1964, celles concernant le Match Camus/ Malraux et d'autres encore .
    Nous savons tout du restaurant où se rencontrent les membres de l'Académie Royale, de la cérémonie de remise du Prix et de son banquet , des privilèges des académiciens pour lesquels il n'a aucune estime , les montrant surtout soucieux de leur prérogatives, oublieux « du bien commun, le sacrifiant à leurs intérêts , à leurs guerres des clans » .
    L'auteur n'oublie pas non plus d'évoquer les différents épisodes de la vie d'Alfred Nobel et rappelle la volonté de celui-ci «  que les prix soient décernés au bénéfice de l’humanité. Cela sous-entendait de récompenser des gens qui sacrifiaient leur propre bien-être à l’intérêt général »

    Somme toute, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Prix Nobel sans avoir jamais osé le demander …..

    Mais L'AFFAIRE NOBEL, je dois l'ajouter, a pour sous -titre : UNE AUTRE HISTOIRE DE LA SUEDE, Les belles -ou tristes- histoires du Prix Nobel , se doublent d'une fine observation de la société de la société suédoise actuelle .
    «  Vu de l’étranger, la Suède bénéficie d’une image plutôt lisse et paisible qui en fait, selon le point de vue, un modèle ou un repoussoir, mais les Suédois savent que leur pays n’échappe pas aux bouleversements du monde et aux tracas de l’âme. Désormais les faits divers s’y succèdent, les coups fourrés et les révélations embarrassantes aussi, que l’on pensait inimaginables dans ce cher royaume du Nord. »
    La Suéde n'est plus « la Terre Promise »  pour les progressistes de l'humanité . Ce qui passait pour « le système de société le plus abouti du monde », semble d'après Olivier Truc en train de « perdre son âme ».

    Un ouvrage de  269 pages, précis , riche et dense ( trop parfois peut-être..... mais précision et densité ne sont-elles pas qualités appréciées chez les journalistes ? ) qui entremêle informations sur les coulisses de l'Académie suédoise, sur son univers impitoyable et constat plutôt désenchanté sur un pays qui a longtemps représenté le progressisme libéral mais dont les valeurs sont à présent bousculées .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions