Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Folle résolution aux urgences ; le pardon d'un chirurgien

Couverture du livre « Folle résolution aux urgences ; le pardon d'un chirurgien » de Jennifer Taylor et Molly Evans aux éditions Harlequin
  • Date de parution :
  • Editeur : Harlequin
  • EAN : 9782280343725
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Folle résolution aux urgences, Jennifer Taylor .


Depuis deux ans, Molly croyait être guérie de Sean, l'un des craquants médecins urgentistes du General Hospital où elle travaille, d'autant plus que leur liaison s'est plutôt mal terminée. Alors pourquoi, en cette fin d'année, le retour de son... Voir plus

Folle résolution aux urgences, Jennifer Taylor .


Depuis deux ans, Molly croyait être guérie de Sean, l'un des craquants médecins urgentistes du General Hospital où elle travaille, d'autant plus que leur liaison s'est plutôt mal terminée. Alors pourquoi, en cette fin d'année, le retour de son ex à Dalverston la fait-il trembler comme une feuille ? Son coup de coeur ne semble pas lui être passé. et Molly s'en mettrait des claques ! Car, même si Sean lui adresse des regards troublants, ce serait une bien mauvaise idée d'accorder de nouveau sa confiance à un homme qui lui a brisé le coeur en la quittant sans raison. n'est-ce pas ?



Le pardon d'un chirurgien, Molly Evans .

Il y a quelques années, la vie d'Emily a volé en éclats. Le couple heureux qu'elle formait avec Chase ne s'est jamais remis du traumatisme qu'elle a subi. Aujourd'hui, il est temps qu'elle revienne auprès de sa famille. et auprès de Chase, avec qui elle sait qu'elle va être obligée de collaborer ; une perspective qui l'emplit à la fois d'appréhension et d'impatience. De fait, leur rencontre imprévue dans les couloirs de l'hôpital ressuscite en elle des sentiments aussi douloureux qu'agréables. Mais comment, après toute cette souffrance, Emily peut-elle pardonner à l'homme qui n'a pas su la protéger trois ans plus tôt ?

Donner votre avis