Flic de papier

Couverture du livre « Flic de papier » de Guy Rechenmann aux éditions Cairn
  • Date de parution :
  • Editeur : Cairn
  • EAN : 9782350686400
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Un homme disparaît au Cap-Ferret.
La disparition, c'est une blessure jamais refermée et c'est l'histoire d'Anselme Viloc.
Bizarrement dans cette affaire il n'y a pas le moindre embryon de piste.
De plus, ici les gens parlent peu aux étrangers, encore moins aux flics !
Par chance il a noué... Voir plus

Un homme disparaît au Cap-Ferret.
La disparition, c'est une blessure jamais refermée et c'est l'histoire d'Anselme Viloc.
Bizarrement dans cette affaire il n'y a pas le moindre embryon de piste.
De plus, ici les gens parlent peu aux étrangers, encore moins aux flics !
Par chance il a noué des liens avec Éric le jeune pilote de la navette et David, le patron de l'Escale. Eux, ils connaissent du monde !
Ce roman vous entraîne dans un univers aux énigmes imbriquées, rythmées par les humeurs d'un bassin d'Arcachon imprévisible et la réapparition d'un amour perdu....

Donner votre avis

Les derniers avis

  • http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/11/flic-de-papier-de-guy-rechenmann.html

    Un homme disparaît au printemps 1988 au Cap-Ferret. L'inspecteur Anselme Viloc est chargé de l'enquête. Originaire de Chambéry, il vient d'être muté au commissariat d'Arcachon après une période très difficile....
    Voir plus

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/11/flic-de-papier-de-guy-rechenmann.html

    Un homme disparaît au printemps 1988 au Cap-Ferret. L'inspecteur Anselme Viloc est chargé de l'enquête. Originaire de Chambéry, il vient d'être muté au commissariat d'Arcachon après une période très difficile. Antoine, son ancien collègue de Chambéry le surnommait "Flic de papier" car, s'il est efficace dans la rédaction des rapports, il n'aime pas particulièrement l'action sur le terrain et se définit comme manquant d'intuition. Mais c'est un homme qui cache bien des blessures...

    Pour mener son enquête Anselme va pouvoir s'appuyer sur ses deux amis, Eric qui pilote la navette qui traverse le Bassin et David qui tient le restaurant l'Escale, deux amis dotés d'un bon sens qui va lui être précieux. Par contre il ne va pas pouvoir compter sur son chef, le commissaire Flandrin peu enclin à s'occuper de cette disparition qu'il considère comme une simple "évaporation", somme toute banale.

    Guy Rechenmann situe son intrigue dans le Bassin d'Arcachon qu'il sait mettre en valeur plantant un décor fait de pinasses, de parcs à huîtres, de bars PMU, de vent et d'arbres... Le Bassin, est un personnage à part entière de ce roman.

    Les personnages sont peu nombreux et tous très attachants. En premier lieu, Anselme, un flic solitaire, très humain avec son manque de confiance en lui, ses doutes et sa culpabilité, un homme terriblement attendrissant. Mais il y a aussi ses amis et surtout Lily, étonnante petite fille de sept ans, fille du disparu qui a une bien belle approche de la mort .

    L'intrigue subtilement menée s'imbrique avec une énigme qui concerne le passé d'Anselme et une enquête que son ancien collègue Antoine va mener en Estonie.

    Peu adepte des romans policiers j'ai beaucoup apprécié ce livre sans violence, sans meurtre à chaque page. L'auteur est doté d'une belle imagination, son écriture mêle savamment humour et sérieux. J'ai aimé le lieu qui sert de décor à l'intrigue et ai trouvé tous les personnages intéressants. Une lecture très agréable... Une histoire pleine d'humanité... Un polar comme je les aime.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le flic de papier , quel plaisir de le retrouver en format poche ! depuis sa lecture je ne manque aucune des enquêtes de ce flic bien particulier ! vite le prochain!

    Le flic de papier , quel plaisir de le retrouver en format poche ! depuis sa lecture je ne manque aucune des enquêtes de ce flic bien particulier ! vite le prochain!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Thème très intéressant et rapport avec les forces de l ordres sont parfois très dures mais le sujet qui m'a plait c est l histoire da pour perdue et savoir se qui va se passer en suite à lire ..

    Thème très intéressant et rapport avec les forces de l ordres sont parfois très dures mais le sujet qui m'a plait c est l histoire da pour perdue et savoir se qui va se passer en suite à lire ..

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On rentre dans l’histoire dès les premières lignes.
    Il n’y a aucun temps mort mais ce policier se veut différent… et c’est tant mieux !

    Guy Rechenmann nous propose un flic humain, simple, normal. Un anti-héros quelque part, avec ses failles et ses faiblesses.
    C’est certainement ce parti...
    Voir plus

    On rentre dans l’histoire dès les premières lignes.
    Il n’y a aucun temps mort mais ce policier se veut différent… et c’est tant mieux !

    Guy Rechenmann nous propose un flic humain, simple, normal. Un anti-héros quelque part, avec ses failles et ses faiblesses.
    C’est certainement ce parti pris peu commun qui rend le personnage émouvant, intéressant et qui fait que l’on s’y attache… beaucoup !

    Ecrit à la première personne, j’ai vécu l’histoire comme un véritable journal de bord et j’ai beaucoup apprécié ce style qui rythme l’enquête.
    L’écriture mêle poésie, humour et sérieux avec cette pointe de sel qui fait qu’on dévore le livre telle une bouffée d’oxygène iodée.

    Ma chronique complète sur http://www.charthemiss.com/flic-de-papier-de-guy-rechenmann/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans ce roman policier, deux drames s’entremêlent, dont l’un concerne directement notre (anti) héros, répondant au nom improbable d’Anselme Viloc : la disparition de sa femme et de sa fille adoptive, lors d’une enquête, il y a maintenant neuf ans, et celle tout aussi mystérieuse du papa de la...
    Voir plus

    Dans ce roman policier, deux drames s’entremêlent, dont l’un concerne directement notre (anti) héros, répondant au nom improbable d’Anselme Viloc : la disparition de sa femme et de sa fille adoptive, lors d’une enquête, il y a maintenant neuf ans, et celle tout aussi mystérieuse du papa de la petite Lily, une semaine auparavant …
    Le rythme lent n’est pas sans rappeler celui du géniteur de notre célèbre Maigret, le personnage non plus d’ailleurs … peut-être plus discret, voire plus timide …
    Un polar (plutôt littéraire …) sans prétention, dont l’action se déroule entre Arcachon et le Cap Ferret, un style atypique qui a su me charmer par son flegme et sa sensibilité, bref un polar poétique, ce qui n’est pas banal !
    Je vous en conseille donc vivement la lecture !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans son nouvel écrin POCHE chez Cairn.

    Guy Rechenmann est homme de télévision pour France 3 Aquitaine (ses spécialités le golf, l'hippisme, la météo…) et c'est son troisième roman qui est en lice pour le prix France Bleu.

    Il aime sa région Bordeaux et le Cap Ferret que vous allez...
    Voir plus

    Dans son nouvel écrin POCHE chez Cairn.

    Guy Rechenmann est homme de télévision pour France 3 Aquitaine (ses spécialités le golf, l'hippisme, la météo…) et c'est son troisième roman qui est en lice pour le prix France Bleu.

    Il aime sa région Bordeaux et le Cap Ferret que vous allez découvrir comme si vous y passiez vos vacances, il aime la nature et sait très bien la mettre en scène , sa narration est poétique et son humeur souvent taquine.

    Une particularité incontournable, son amour des années 70 – 80 , où les technologies n'avaient pas pollué les relations humaines, l'époque où l'on sortait de chez soi pour parler, rencontrer etc...
    Vous l'aurez compris vous n'êtes pas dans le polar traditionnel, avec des morts à toutes les pages.

    Le flic s'appelle Anselme Viloc, il est simple inspecteur muté après une sordide affaire. Pas tout à fait remis d'une grave dépression, il doit résoudre une sombre affaire de disparition et c'est bien là qu'est le drame.
    Vous allez cheminer dans le cerveau d'Anselme et son état d'esprit se résume à cela :
    "Dans la mélasse, voilà, je suis dans la mélasse, j'ai la désagréable sensation que l'absence de la fée Intuition au dessus de mon berceau a été plombée par l'omniprésence de la fée Manque de Chance."

    Ne soupçonnez pas une seconde que vous allez vous ennuyez, l'écriture est subtile et la petite Lily qui tient la main d ' Anselme est craquante.

    Après une disparition toujours pas résolue ce pauvre Anselme va devoir s'interroger sur la mort d'un témoin.....l'affaire se corse-t-elle ?

    Anselme piétine, son supérieur s'énerve et l'enjoint de clore l'affaire.

    Oui mais il y a Lily qui pleure plus son chat que son père, et la ménagerie du véto, le tiercé donc rien à écrire dans un rapport de police circonstancié.

    Ce roman est joliment "troussé" et fera le bonheur de ceux qui ont le temps de flâner dans les pages sur les plages du Bassin.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après avoir lu Même le Scopion pleure , A la Place de l'Autre et Fausse Note , il était temps que je m'attèle au premier tome où le Flic de papier arrive à Arcachon après un parcours chaotique , dans un nouveau pays loin de ses montagnes savoyardes! Au fil de l'eau il va réapprendre à vivre...
    Voir plus

    Après avoir lu Même le Scopion pleure , A la Place de l'Autre et Fausse Note , il était temps que je m'attèle au premier tome où le Flic de papier arrive à Arcachon après un parcours chaotique , dans un nouveau pays loin de ses montagnes savoyardes! Au fil de l'eau il va réapprendre à vivre ... Ce polar nous invite à une immersion dans les eaux troubles du Lac du Bourget et du Bassin d'Arcachon . La rencontre avec Lily qui enterre son chat et dont le père a disparu est particulièrement touchante ... Belle histoire conjuguée à une belle écriture , que demander de plus ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Nouvelle vie pour le flic de papier !
    Un polar poétique cela change un peu non? Un véritable plaisir de lecture. Voici un extrait " "Mais est-ce nous vraiment qui décidons ? Les chemins sont légion et les questions les mêmes : lequel choisir ? Vais-je pourvoir aller jusqu'au bout ? Avec qui ?...
    Voir plus

    Nouvelle vie pour le flic de papier !
    Un polar poétique cela change un peu non? Un véritable plaisir de lecture. Voici un extrait " "Mais est-ce nous vraiment qui décidons ? Les chemins sont légion et les questions les mêmes : lequel choisir ? Vais-je pourvoir aller jusqu'au bout ? Avec qui ? Une question d'équilibre sans doute. Même une feuille blanche est remplie de chemins, la plume qui la parcourt peut tracer, à son gré, des destins fabuleux ou des vies de misère. Nous sommes l'encre de l'écrivain, et suivant son humeur et son imaginaire, nous nous trouverons prince ou valet d'indigence. Les écrits sont perdus, il me reste un buvard virtuel pour comprendre l'histoire. Il a fait sécher l'encre à l'envers sur un papier fragile, mais il est maculé de lignes en tous sens, enchevêtrées, baveuses, une peinture abstraite. "

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions