Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Figurations épiques et contre-épiques de la Grande Guerre

Couverture du livre « Figurations épiques et contre-épiques de la Grande Guerre » de Marie-Francoise Lemonnier-Delpy et Aurelie Adler et Herta-Luise Ott aux éditions Pu De Rennes
Résumé:

La Première Guerre mondiale a ouvert un champ d'expériences d'une violence sans précédent en Europe. L'écriture née de la confrontation à cet événement a tenté de le dire et de l'interpréter. Les genres narratifs ont ainsi interrogé, directement ou implicitement, la question de l'héroïsme, du... Voir plus

La Première Guerre mondiale a ouvert un champ d'expériences d'une violence sans précédent en Europe. L'écriture née de la confrontation à cet événement a tenté de le dire et de l'interpréter. Les genres narratifs ont ainsi interrogé, directement ou implicitement, la question de l'héroïsme, du patriotisme, de la légende, de la célébration, mais aussi de la destruction insensée, de la mort absurde, collective et individuelle. Pour rendre compte des bouleversements de la Grande Guerre, les écrivains ont repris et transformé la forme épique. L'épopée, qu'on pensait morte au XXe siècle, se voit ainsi réactualisée et repensée à nouveaux frais.

C'est sous l'angle problématique et fort peu étudié jusqu'à présent de leur rapport à l'épique que les écritures de la Grande Guerre, de 1914 à nos jours, sont appréhendées dans cet ouvrage. Spécialistes de l'histoire, de la littérature et des arts des XXe et XXIe siècles en France, en Allemagne et en Autriche, en examinent les modalités ainsi que les enjeux esthétiques, culturels, politiques et idéologiques.

Donner votre avis