Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Dix

Couverture du livre « Dix » de Marine Carteron aux éditions Rouergue
  • Date de parution :
  • Editeur : Rouergue
  • EAN : 9782812617324
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (7)

  • Entre deux livres à chroniquer au titre des Explorateurs de la rentrée littéraire 2020, je viens de terminer la lecture du très divertissant « Dix » de Marine Carteron.
    C'est une lecture d'été qui ne me laissera pas un souvenir impérissable mais qui a eu le mérite de me divertir après la...
    Voir plus

    Entre deux livres à chroniquer au titre des Explorateurs de la rentrée littéraire 2020, je viens de terminer la lecture du très divertissant « Dix » de Marine Carteron.
    C'est une lecture d'été qui ne me laissera pas un souvenir impérissable mais qui a eu le mérite de me divertir après la bouleversante « Ida n'existe pas » d'Adeline Fleury.
    « Dix » est un roman que je qualifierai de « roman pour adolescents ou jeunes adultes » dans la mesure où il met en scène 7 adolescents recrutés pour s'affronter dans un « Escape Game ».

    Ils sont dix et ils pensent participer à un jeu de téléréalité pour une chaîne nationale.
    Dix à se trouver sur une île bretonne battue par les vents.
    Comme pour ce genre d'émission les adolescents semblent avoir été choisis pour répondre à certaines normes attendues : il y a Margaux la sportive, Eliot le jeune surdoué, Charles le beau gosse, Carie la blonde bimbo, Tyron et Déborah les jumeaux fusionnels (elle grande et belle métisse, lui obèse), Simon le geek accro à la technologie.
    Trois encadrants sont là pour veiller au bon déroulement du pilote de la série : la prof de lettres classiques (et mère de Charles), l'ancien policier reconverti en « coordinateur de tournage » et Viviane la gouvernante et ancienne infirmière.
    Le jeu peut commencer.
    Le lecteur se trouve alors plongé avec « Dix » dans la version « made in Breizh » des « Dix petits nègres » d'Agatha Christie. Les participants meurent les uns après les autres, victimes d'une implacable vengeance.
    J'y ai trouvé aussi un soupçon de « Cluedo » et j'ai beaucoup aimé la mise en scène : le hall d'entrée au dallage noir et blanc ressemble à un gigantesque échiquier sur lequel sont disposé des pièces (fous, cavaliers, pions, rois et reines) portant à leur base les initiales des participants, chaque pièce explosant lors de la mort de l'ado correspondant.
    Le roman est très visuel, l'écriture est fluide, sans temps morts, au découpage cinématographique. Le suspense tient le lecteur en haleine et il ne découvrira qu'à la fin qui est l'instigateur de ce sinistre jeu de massacre.
    Un roman qui met aussi en garde sur les médias et leur utilisation.
    En fil rouge, Marine Carteron alerte les jeunes sur le harcèlement.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'intrigue vous rappelle vaguement quelques chose ? Laissez-moi vous aider un peu... Une île, 10 personnes réunies dans un manoir, les protagonistes qui disparaissent les uns après les autres, pourquoi ? parce qu'ils sont tous coupable d'un crime pour lequel ils n'ont jamais été condamné. C'est...
    Voir plus

    L'intrigue vous rappelle vaguement quelques chose ? Laissez-moi vous aider un peu... Une île, 10 personnes réunies dans un manoir, les protagonistes qui disparaissent les uns après les autres, pourquoi ? parce qu'ils sont tous coupable d'un crime pour lequel ils n'ont jamais été condamné. C'est bien sûr Les dix petits nègres d'Agatha Christie !

       En effet ce roman pour ados rend hommage à la reine du polar en utilisant la même intrigue mais en la modernisant. Ici les personnages sont des adolescents qui croient se rendre sur une île mystérieuse pour un escape game littéraire qui sera diffusé à la télévision. Il est question de cyberhacèlement, de crime pas vraiment résolu, de vengeance, de disparition et de mort(s).

        L'histoire est plutôt bien écrite, les événements s'enchaînent rapidement, le climat est de plus en plus angoissant et malsain, la tension est tout le long palpable dans ce huis clos un peu étouffant.

        En revanche j'ai trouvé que les personnages étaient tous plus ou moins insupportables, j'étais sans arrêt à la recherche du gentil de l'histoire sans le trouver. On comprend rapidement que ces 7 jeunes ne sont pas de chères têtes bondes angéliques et qu'ils cachent tous une certaine cruauté.

        Le récit est composé de chapitres courts qui passent d'un personnage à un autre ce qui fait que la lecture est très rapide, on a vite envie de savoir qui sont réellement les autres personnages, ce qu'ils font au moment où l'un d'eux disparaît, qui pourrait bien être le coupable. Et je dois dire que pour une fois, dans un polar je ne me doutais pas du tout du dénouement.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J’ai pu découvrir le roman « Dix » grâce à un concours de la Fondation des lecteurs Orange.

    J’étais très intriguée par ce roman qui se révèle être un hommage moderne aux « 10 petits nègres » d’Agatha Christie, un classique qui m’a beaucoup marqué étant plus jeune.

    Je dois toutefois avouer...
    Voir plus

    J’ai pu découvrir le roman « Dix » grâce à un concours de la Fondation des lecteurs Orange.

    J’étais très intriguée par ce roman qui se révèle être un hommage moderne aux « 10 petits nègres » d’Agatha Christie, un classique qui m’a beaucoup marqué étant plus jeune.

    Je dois toutefois avouer avoir été un peu déçue par ce roman que je ne pensais pas aussi ciblé « jeunesse ». Ce livre est, en effet, destiné aux adolescents et je l’ai ressenti dans la plume de l'autrice et le déroulé de l’histoire.

    Il s'agit d'un huis clos mettant en scène dix adolescents plus ou moins caractériels, lesquels pensent participer à une émission de télé-réalité qui les rendra célèbres et désirables. Masques et faux semblants vont cependant rapidement tomber pour laisser place à la froide et cruelle réalité. En effet, malgré leur jeune âge, les participants s'avèrent redoutables.

    Tout comme dans le livre culte d’Agatha Christie, les adolescents vont, au fur et à mesure, disparaître dans des circonstances sanglantes.

    La touche de modernité apportée à l’intrigue, pourtant classique, ainsi que les thèmes abordés (harcèlement scolaire, réseaux sociaux) sont intéressants. Cependant, je déplore un peu le caractère très manichéen de ce roman, ainsi que la psychologie des personnages qui reste superficielle. La fin m’a également semblé un peu prévisible. Néanmoins, je pense qu’un public plus jeune pourra apprécier cette histoire qui reste très rythmée et facile à lire.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Les 3 premières phrases
    Prologue
    Vendredi 29 mars
    Institut Sainte-Scholastique
    11h37
    Le commissaire divisionnaire Vincent Brière se pencha sur l’homme affalé sur le bureau et observa avec attention la blessure ayant provoqué sa mort. Juste au-dessus du col de chemise, creusée dans la nuque...
    Voir plus

    Les 3 premières phrases
    Prologue
    Vendredi 29 mars
    Institut Sainte-Scholastique
    11h37
    Le commissaire divisionnaire Vincent Brière se pencha sur l’homme affalé sur le bureau et observa avec attention la blessure ayant provoqué sa mort. Juste au-dessus du col de chemise, creusée dans la nuque épaisse, une cavité ourlée de noir s’ouvrait sur des tissus broyés ne laissant aucun doute sur la méthode employée :
    Arme de poing, tir à bout touchant. Ca ressemble à une exécution…



    En 10 questions :
    1-- Qu'est-ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
    Je n'ai pas acheté ce livre. Je l’ai reçu par le biais de la fondation orange. J’ai participé à un jeu, et je l’ai gagné en échange d’une chronique.Mais si j’ai participé, c’est que j’ai été marquée très jeune par le roman Les dix petits nègres de Agatha Christie. Et comme ce roman s’inspire de ce dernier, j’avais vraiment envie de le lire.

    2-- Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
    Happée, par cette équipe de jeune. Des jeunes que j’ai trouvé insupportables, mais pas qu’eux, non uniquement que des êtres malveillants et détestables. On rentre très vite dans le sujet, embarquée comme les autres sur le bateau d’Erwan pour accoster sur l’île de Sareck. J’ai été une personne témoin de tout ce qui s’y est passé, et surtout j’ai eu envie d’y assister!

    3-- Cette impression s'est-elle confirmé par la suite ou bien a-t-elle changé?
    L’écriture est passionnante, on a vraiment envie de connaître la fin du fin, de comprendre pourquoi?

    4-- Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
    Pas de souci avec le langage. Langage parfois un peu “jeune”, mais comme il y a beaucoup de référence à la mythologie ou aux contes pour enfants, l’histoire se lit bien et facilement.

    5-- Qu'avez-vous pensé des personnages ?
    Ils sont vraiments vraisemblables, on y croit, et on les abhorre!

    6-- Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
    Aucun n’ a trouvé grâce à mes yeux si ce n’est Déborah. Pour savoir pourquoi, faut lire le roman :)

    7-- Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
    TOUS!

    8-- Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
    Comme je ne savais pas qui était le coupable, je pensais qu’une tierce personne était intervenue.

    9-- Relirez-vous un titre de cet auteur ?
    Je ne sais pas encore.

    10-- Votre avis est-il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
    Comme dans le roman d’Agatha Christie, l’assassin était bien caché. J’ai adoré les décors des chambres, et les pièces d’échecs. Les meurtres ont été plus que sanglants! Mais on ne s’y attarde pas plus que de nécessaire. La fin est surprenante. Très bonne lecture.

    http://mcchipie.over-blog.com/2019/09/dix-marine-carteron.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Inspirée du fameux roman d'Agathe Christie, "Les Dix petits nègres", Marine Carteron met en scène 10 personnages sur une île (7 lycéens, 1 professeur et 2 organisateurs) . Dix coupables réunis sur une île, tués l'un après l'autre pour expier un crime pour lequel la justice ne les avait pas...
    Voir plus

    Inspirée du fameux roman d'Agathe Christie, "Les Dix petits nègres", Marine Carteron met en scène 10 personnages sur une île (7 lycéens, 1 professeur et 2 organisateurs) . Dix coupables réunis sur une île, tués l'un après l'autre pour expier un crime pour lequel la justice ne les avait pas condamnés.
    Ces étudiants aux profils divers, élèves de Sainte Scholastique vont devoir en découdre lors de cet Escape Game littéraire.
    Un jeu qui servira de pilote à une émission de téléréalité.
    A chacun d'entre-eux sera associé un personnage de la mythologie grecque ou de conte de fées.
    Comme dans le roman de la reine du polar, la mort frappe et décime violemment la petite troupe.
    On se rend compte rapidement que chacun d'eux porte un lourd secret qui pourrait justifier le sort sinistre qui les attend.

    Certes, les détails du roman "phare" d'Agatha Christie ne m'ont pas permis de détecter les passerelles entre les 2 romans, mais je reste sur ma faim.
    Hormis, cet "hommage à la reine du polar", j'ai trouvé ce roman très moyen.
    De très courts chapitres, un style cinématographique et des références mythologiques font que l'on avance vite mais le suspense est timide.
    Le dénouement attendu.
    N'est pas Agatha Christie qui veut !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Qu'y a-t-il de commun entre les jumeaux métis Tyron (obèse et douè) et la belle Déborah, la bimbo Carry, l'ancien enfant star Charles, la sportive de haut niveau Margaux, le crack informatique Simon et Eliot le surdoué de 13 ans ?
    Ils ont tous été sélectionnés pour le pilote d'une émission de...
    Voir plus

    Qu'y a-t-il de commun entre les jumeaux métis Tyron (obèse et douè) et la belle Déborah, la bimbo Carry, l'ancien enfant star Charles, la sportive de haut niveau Margaux, le crack informatique Simon et Eliot le surdoué de 13 ans ?
    Ils ont tous été sélectionnés pour le pilote d'une émission de télé-réalité "escape game littéraire".

    Mais pas que...

    Qu'y a-t-il de commun entre ces ados et Hélène professeur de lettres, André ex flic, et Viviane ex infirmière ?
    Ils sont tous réunis dans le manoir original de l'île privée de Sareck, dans le Finistère.

    Mais pas que....

    Martine Carteron nous livre ici un premier roman policier, pour ados, haletant et meurtier.
    Un hommage à Agatha Christie et Maurice Leblanc qui l'ont enthousiasmée pendant son adolescence.

    Je vous conseille de lire sa biographie c'est trop drôle!

    Elle avait bien fait d'écrire les autodafeurs pour son fils, qui n'avait plus rien à lire !
    Livre primé et réussi aussi.

    thumb_up J'aime comment Commentaires (2)
  • Dans ce roman noir à l'attention des ados, mais qui plaira aussi aux adultes, Marine Carteron s'inspire du célèbre « Dix petits nègres » d'Agatha Christie.
    7 adolescents et 3 adultes sont invités sur une île bretonne afin de participer à un « escape game » littéraire. Sauf, que le séjour va se...
    Voir plus

    Dans ce roman noir à l'attention des ados, mais qui plaira aussi aux adultes, Marine Carteron s'inspire du célèbre « Dix petits nègres » d'Agatha Christie.
    7 adolescents et 3 adultes sont invités sur une île bretonne afin de participer à un « escape game » littéraire. Sauf, que le séjour va se dérouler tout autrement ! Ils vont tous mourir les uns après les autres. Pour quelle raison une personne s'en prend-elle à ces dix personnes toutes très différentes ? Qui peut bien être le meurtrier et quel est son mobile ? Est-ce une personne extérieure ou l'un des dix participants ?
    L'auteure instille une ambiance inquiétante et oppressante tout au long du livre. L'intrigue est très bien menée, il est difficile de deviner qui est le tueur. J'ai bien apprécié le dénouement auquel je ne m'attendais pas.

    Derrière cette histoire de vengeance, l'auteure dénonce une nouvelle forme de violence : le cyber harcèlement et les risques de l'usage excessif des réseaux sociaux par les ados d'aujourd'hui. Ce harcèlement peut parfois conduire au drame.

    J'ai beaucoup aimé « Dix » qui reprend les codes du policier et fait référence à Maurice Leblanc et Agatha Christie. Le décor angoissant de l’île bretonne isolée en pleine tempête est planté. Avec son écriture fluide, Marine Carteron fait passer son message car le sujet qu'elle traite en trame de fond est d'actualité et résonnera chez de nombreux jeunes.
    Coup de cœur pour ce roman noir très original et actuel, qui revisite un classique policier et que le lecteur ne lâchera pas une fois qu'il aura commencé sa lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.