Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier

Couverture du livre « Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier » de Patrick Rambaud aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

Notre Précieux Souverain a-t-il changé ? C'est ce qu'affirment les gazettes, épuisées ou adoucies par un début de règne fort en gueule. Le sacre paraît loin, et son cortège de festivités, de yachts luxueux, de résidences très surveillées. L'impératrice Cécilia a refait sa vie. Certains... Voir plus

Notre Précieux Souverain a-t-il changé ? C'est ce qu'affirment les gazettes, épuisées ou adoucies par un début de règne fort en gueule. Le sacre paraît loin, et son cortège de festivités, de yachts luxueux, de résidences très surveillées. L'impératrice Cécilia a refait sa vie. Certains courtisans ont été relégués dans des ailes lointaines de la République, bannis à Los Angeles ou dans le 92. Effacité, tempérance, froideur, et même sagesse, tels seraient donc les nouveaux habits de Nicolas Ier. Le Prince Merveilleux n'est plus le même. Ses cravates ont changé. Ses vestes sont mieux coupées. Et il a épousé " Carlita ", une comtesse italienne très en vue, qui semble avoir grande influence.
Mais Patrick Rambaud ne s'en laisse pas compter. La légende officielle, les tableaux dorés, les communications princières ne sont pas pour lui. Il a donc choisi de continuer sa cruelle et désopilante chronique, dressant ainsi le véritable tableau du règne...
Rien n'échappe à la plume de notre chroniqueur, costumé pour l'occasion. Les traders et les courtisans changent. Les écrivains restent.

Donner votre avis

Avis(13)

  • Deuxièmes chroniques du règne de Nicolas 1er et c'est toujours un réel plaisir de suivre le monarque dans son quinquennat calamiteux où sa propre personne est plus importante que celle de ses ministres et même du peuple dont il est censé être le garant pour une meilleure vie.

    Deuxièmes chroniques du règne de Nicolas 1er et c'est toujours un réel plaisir de suivre le monarque dans son quinquennat calamiteux où sa propre personne est plus importante que celle de ses ministres et même du peuple dont il est censé être le garant pour une meilleure vie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voulez-vous détendre, passer un bon moment à rire des puissants qui nous gouvernent? Alors, n'hésitez pas les "Chroniques du règne de Nicolas 1er" c'est pour vous.
    C'est un peu comme les Guignols de Canal +, avec en plus, une foule d'allusions littéraires, parsemées de pastiches d'extrait de...
    Voir plus

    Voulez-vous détendre, passer un bon moment à rire des puissants qui nous gouvernent? Alors, n'hésitez pas les "Chroniques du règne de Nicolas 1er" c'est pour vous.
    C'est un peu comme les Guignols de Canal +, avec en plus, une foule d'allusions littéraires, parsemées de pastiches d'extrait de textes de la littérature classique. Bien sûr, je en les ai pas tous repérés, cela ne m'a pas empêché de rire de bon cœur !
    La semaine dernière, j'entendais une interview de Patrick Rambaud sur France Inter, qui annonçait avoir déjà attaqué la rédaction de son prochain tome, sans pourtant céder aux questions des journalistes et révéler qui avait accédé au trône de Nicolas 1er ou des deux François VI, puisque François V est le titre posthume attribué à Feu Mitterrand !
    Allez, ne boudez pas votre plaisir, c'est truculent et sans conséquence !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • une écriture savoureuse au profit d'un portrait perfide et bienfaisant
    Voir plus

    une écriture savoureuse au profit d'un portrait perfide et bienfaisant

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C’est amusant, le style écriture/langage vieille France est original, le nombre d’appellations différentes de Nicolas 1er est étonnante et les commentaires et précisions de l’auteur sur tel ou tel événement nous change des discours consensuels des journalistes politiques ou autres. Seul défaut...
    Voir plus

    C’est amusant, le style écriture/langage vieille France est original, le nombre d’appellations différentes de Nicolas 1er est étonnante et les commentaires et précisions de l’auteur sur tel ou tel événement nous change des discours consensuels des journalistes politiques ou autres. Seul défaut : le format des chapitres, une présentation plus aérée aurait été la bienvenue.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions