Patrick Rambaud

Patrick Rambaud
Ecrivain précaire né à Paris en 1946. Auteur officiel de trente livres. Auteur officieux du double. On lui doit notamment, chez Grasset, une suite romanesque consacrée à la fin de l’Empire : La Bataille (Grand prix du roman de l’Académie française et prix Goncourt), Il neigeait, L’Absent et Le Ch... Voir plus
Ecrivain précaire né à Paris en 1946. Auteur officiel de trente livres. Auteur officieux du double. On lui doit notamment, chez Grasset, une suite romanesque consacrée à la fin de l’Empire : La Bataille (Grand prix du roman de l’Académie française et prix Goncourt), Il neigeait, L’Absent et Le Chat botté (2006).

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Patrick Rambaud (5)

Avis sur cet auteur (59)

  • add_box
    Couverture du livre « François le petit ; chronique d'un règne » de Patrick Rambaud aux éditions Lgf

    Ghislaine DEGACHE sur François le petit ; chronique d'un règne de Patrick Rambaud

    Après avoir lu Emmanuel le Magnifique de Patrick Rambaud et avoir été enchantée par sa lecture, lorsque j'ai vu François le Petit disponible dans les rayons de ma médiathèque, je n'ai pas hésité ! Bien m'en a pris, car j'ai retrouvé dans ce dernier les mêmes qualités.
    L'auteur livre une analyse...
    Voir plus

    Après avoir lu Emmanuel le Magnifique de Patrick Rambaud et avoir été enchantée par sa lecture, lorsque j'ai vu François le Petit disponible dans les rayons de ma médiathèque, je n'ai pas hésité ! Bien m'en a pris, car j'ai retrouvé dans ce dernier les mêmes qualités.
    L'auteur livre une analyse rigoureuse du personnage principal, en l'occurrence, François Hollande, mais aussi de tous ceux qui l'ont côtoyé ou affronté et dont il croque les portraits d'une façon magistrale et tellement humoristique. Je me demande à chaque fois comment il arrive à trouver ces qualificatifs tellement drôles mais tellement justes, toujours très bien adaptés à une situation particulière.
    Ainsi, lors de ses aventures amoureuses, ce sera François-le-Volage, quand les manifestations se succèderont, Patrick Rambaud écrira : " Derrière ses hautes fenêtres du château, François-le-Sourdingue contemplait sa pelouse, il n'entendait au loin que de vagues clameurs ". de même, lors de l'intervention au Mali, il le qualifiera de François-le-Bouillant. Il sera nommé également au début de son mandat de " Notre Majesté Toute Neuve " ou de " Votre Étincelante Majesté " ou encore de " Votre Stupéfiante Majesté ". Cependant, l'auteur ne se contente pas de brosser le portrait du Président Hollande, il fait également celui de tous ceux qui gravitent autour de lui, souvent dans le seul but de briller ou prêts à tout pour le déstabiliser et marquer des points, en vue de la prochaine élection.
    C'est ainsi qu'il nous remet en mémoire l'archiduchesse des Charentes (S. Royal), la marquise de Pompatweet (V. Trierweiler), le duc d'Évry (M. Valls), Mlle de Montretout (M. le Pen) mais le personnage présent tout au long du mandat et donc du roman et que l'écrivain a su le plus caricaturer est, à mon avis, Nicolas Sarkozy. Il a trouvé pour celui-ci, je crois, les sobriquets les plus appropriés, à savoir : Nicolas-le Réprouvé, Nicolas-le-Névrosé, Nicolas-l'Ulcéré, Nicolas-l'Excessif, Nicolas-l'Assoiffé mais aussi Nicolas-le-Rusé, Nicolas-le-Piaffant, Nicolas-le-Faussaire ou encore une multitude d'autres tout aussi adaptés.
    Vous avez compris : si vous souhaitez revisiter sérieusement les années du mandat présidentiel de François Hollande, tout en vous marrant tout au long de votre lecture, alors n'hésitez pas, voilà le livre qu'il vous faut !

    Chronique à retrouver sur : http://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/2019/08/patrick-rambaud-francois-le-petit.html

  • add_box
    Couverture du livre « Emmanuel le Magnifique ; chronique d'un règne » de Patrick Rambaud aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Ghislaine DEGACHE sur Emmanuel le Magnifique ; chronique d'un règne de Patrick Rambaud

    Avec cet opus, Emmanuel le Magnifique (chronique d'un règne), Patrick Rambaud excelle dans l'art de nous présenter Emmanuel Macron en Prince.
    Cet auteur, membre de l'Académie Goncourt, avait déjà conté dès 2008, en six tomes, le Règne de Nicolas 1er, alias Nicolas Sarkozy. Puis ce fut au tour...
    Voir plus

    Avec cet opus, Emmanuel le Magnifique (chronique d'un règne), Patrick Rambaud excelle dans l'art de nous présenter Emmanuel Macron en Prince.
    Cet auteur, membre de l'Académie Goncourt, avait déjà conté dès 2008, en six tomes, le Règne de Nicolas 1er, alias Nicolas Sarkozy. Puis ce fut au tour de François Hollande avec François le Petit, en 2016.
    Ici, donc, pour la troisième fois, il remet ça et nous raconte la campagne électorale et l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron. Pour comprendre cet homme, l'auteur se réfère à son enfance disant d'ailleurs à ce propos : « Il n'avait jamais été enfant. » En fait, tout son parcours est fortement influencé par les Jésuites d'Amiens et ensuite par Paul Ricoeur. C'est un homme seul qui a toujours eu une ambition démesurée.
    Les débuts du règne d'Emmanuel Macron n'ont été que gloire et succès. Tout semblait lui réussir. Mais voilà que quelque bourdes de ministres et l'arrogance de Notre Prince vont faire que Son Peuple n'est plus du tout content et le livre qui s'arrête à l'été 2018, laisse deviner une suite plutôt orageuse.
    Patrick Rambaud peut être qualifié de véritable portraitiste caricaturiste doté d'une ironie mordante et d'une grande subtilité, ni bienveillante, ni malveillante. C'est un livre qui se lit comme un roman, un roman désopilant. L'écriture est vraiment truculente. L'écrivain, d'un mot, d'un adjectif nous décrit le personnage lors de ses différentes actions.
    C'est ainsi que tout au long de l'ouvrage, Emmanuel Macron va être affublé de plus d'une vingtaine de sobriquets, tous plus ravageurs les uns que les autres, de Notre Tendre Monarque, Notre Fracassante Majesté, Notre Incorruptible Seigneur, Notre Intrépide Potentat, Notre Turbulent Maître, Notre Incandescent Monarque, Notre Roublarde Altesse à Sa Majesté Intempestive.
    Emmanuel-le-Majestueux va d'ailleurs recevoir Buffalo Trump, alias le Gros Matamore, ainsi que Vlad le Terrible. N'oublions pas qu'avant d'être élu, il aura eu affaire à Nicolas Sarkozy, alias Nicolas-le-Nerveux, Nicolas-le-Bouillant, Nicolas-le-Perfide, Nicolas-le-Teigneux, au duc de Sablé, François Fillon, à Jean-Luc Mélenchon, le baron de la Méluche, à Marine le Pen, Mademoiselle de Montretout, sans oublier le Monarque enfariné, François-l'Indécis, M. Hollande, et qu'il prendra comme Premier Valet de Chambre, le Duc de Normandie, duc du Havre, Édouard Philippe. J'allais oublier que la baronne d'Auzière était devenue la Princesse Brigitte.
    Avec ces mots et qualificatifs bien sentis, Patrick Rambaud bouscule tout sans oublier de pointer les dérives de l'époque. Il a très bien su décortiquer chaque phase de ce Règne. C'est un roman qui se lit d'une traite, qu'il faut absolument lire si on s'intéresse un tant soit peu à la vie politique de son pays et à ses dirigeants.
    NB : À noter le bandeau de couverture magnifique qui est un montage construit sur l'image du prince Balthazar-Charles d'Autriche (1629 -1646) que Velasquez représenta enfant sur un cheval. Ici, la figure du jeune prince est remplacée par le visage d'Emmanuel Macron qui brandit un sabre laser.

  • add_box
    Couverture du livre « Emmanuel le Magnifique ; chronique d'un règne » de Patrick Rambaud aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Christlbouquine sur Emmanuel le Magnifique ; chronique d'un règne de Patrick Rambaud

    Patrick Rambaud reprend le principe mis en place avec Nicolas Sarkozy et François Hollande : raconter, telle une chronique du siècle, le « règne » du Président français.
    A l’égal d’un Saint-Simon, d’un La Rochefoucauld ou d’une Mme de Sévigné il narre dans ce volume la première partie du règne...
    Voir plus

    Patrick Rambaud reprend le principe mis en place avec Nicolas Sarkozy et François Hollande : raconter, telle une chronique du siècle, le « règne » du Président français.
    A l’égal d’un Saint-Simon, d’un La Rochefoucauld ou d’une Mme de Sévigné il narre dans ce volume la première partie du règne d’Emmanuel Macron : l’ascension, l’installation à l’Elysée et la bienveillance dont il bénéficie à ses débuts.

    Pas de grandes découvertes ni d’analyses politiques dans ce livre qui reste très linéaire dans la narration. C’est plutôt le ton et le style qui font la différence même si je m’attendais à plus de mordant et de satire. Il ne suffit pas d’affubler les ministres ou les proches du Prince de titres de noblesse pour faire de ce récit la critique acerbe qu’on attend. Certes quelques passages sont assez enlevés mais on sent plutôt une certaine bienveillance envers le monarque.

    Moins plat toutefois que le livre de Philippe Besson, Un personnage de roman, il manque au livre de Patrick Rambaud un peu plus d’impertinence. Peut-être cela viendra-t-il dans le second tome ?

  • add_box
    Couverture du livre « Il neigeait » de Patrick Rambaud aux éditions Lgf

    Nucci sur Il neigeait de Patrick Rambaud

    Excellente description de la retraite de Russie.

    Excellente description de la retraite de Russie.

Ils suivent Patrick Rambaud

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !