Aya de Yopougon T.5

Couverture du livre « Aya de Yopougon T.5 » de Marguerite Abouet et Clement Oubrerie aux éditions Gallimard Bd
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard Bd
  • EAN : 9782070628032
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Il y a autant d'embrouilles autour d'Aya que de moustiques à Abidjan. Mamadou fait le génito pour la femme du prof de biologie tandis que Félicité, soupçonnée d'être riche, est séquestrée au village par son père. De son côté, Grégoire, le gars moisi, a été recruté par l'Église réformée de Dieu «... Voir plus

Il y a autant d'embrouilles autour d'Aya que de moustiques à Abidjan. Mamadou fait le génito pour la femme du prof de biologie tandis que Félicité, soupçonnée d'être riche, est séquestrée au village par son père. De son côté, Grégoire, le gars moisi, a été recruté par l'Église réformée de Dieu « aucun malade ». Et les Sissoko sont à la recherche de leur fils Moussa, qui a disparu dans la savane avec l'argent de la famille. Pendant ce temps à Paris, Innocent, l'aventureux coiffeur, découvre que l'homosexualité n'est peut-être pas aussi bien acceptée en France qu'il l'espérait.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Je continue ma relecture des aventures d'Aya et de la vie du village de Yopougon en Côte d'Ivoire et il se passe toujours quelque chose…… Dépaysement garanti, ambiance africaine totale.
    J'ai repris du plaisir dans ce 5ème opus à retrouver Aya, se débattant pour se sortir d'une mauvaise passe...
    Voir plus

    Je continue ma relecture des aventures d'Aya et de la vie du village de Yopougon en Côte d'Ivoire et il se passe toujours quelque chose…… Dépaysement garanti, ambiance africaine totale.
    J'ai repris du plaisir dans ce 5ème opus à retrouver Aya, se débattant pour se sortir d'une mauvaise passe mais aussi, se démenant pour aider ses ami (e)s sans compter Innocent s'installant dans sa vie parisienne, essayant de comprendre celle-ci qui est bien différente de celle de son village natal.
    On sent que l'on arrive au dénouement final : les situations se mettent en place, certains personnages (le père d'Aya en particulier) révèle un nouveau visage en s'occupant de récupérer Félicité, et je vais découvrir le final avec impatience.
    Les rapports hommes/femmes sont toujours aussi chauds mais la gente féminine marque des points en s'affirmant, la révolution est « presque » en marche. Femmes africaines unissez-vous !
    Comme toujours, on découvre au fil des pages des personnages étonnants, comme le pasteur ayant beaucoup de ressemblances avec James Brown (d'ailleurs c'est le pasteur James….) et comme je vous sais friands des petites phrases très imagées de ce roman graphique, je vous offre celle-ci :
    Grand chef, toi-même tu sais que si on imite l'âne pour péter, notre derrière se déchire…. (p95)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com