Marguerite Abouet

Marguerite Abouet

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (18)

  • Couverture du livre « Aya de Yopougon T.1 » de Marguerite Abouet et Clement Oubrerie aux éditions Gallimard Bd

    Dominique Sudre sur Aya de Yopougon T.1 de Marguerite Abouet - Clement Oubrerie

    A Yopougon, dans la banlieue d’Abidjan, dans les années 70, on trouve de jolies filles qui vont gazer au "ça va chauffer" et se laissent embrasser voire plus à l’"hôtel des mille étoiles " sur les tables où elles ont rendez-vous à la nuit tombée avec leur amoureux. Au risque parfois de se...
    Voir plus

    A Yopougon, dans la banlieue d’Abidjan, dans les années 70, on trouve de jolies filles qui vont gazer au "ça va chauffer" et se laissent embrasser voire plus à l’"hôtel des mille étoiles " sur les tables où elles ont rendez-vous à la nuit tombée avec leur amoureux. Au risque parfois de se tromper de table et d’être reconnue par d’autres ! Surtout par celui qui ne doit pas.
    Aya, quant à elle, est sage et studieuse. Elle veut devenir médecin.
    Son père travaille à la fabrique de bière et rêve de la voir épouser Moussa, le fils du patron. Celui-ci est idiot, moche et fainéant mais c’est le « fils à papa » et le seul du coin qui roule en Toyota. Toutes les filles, une fois qu’elles savent qui est son père, ne rêvent que de l’épouser. Mais pas Aya. Et d’ailleurs ça ne se passera pas comme ça puisque c'est une de ses amies qui tombe enceinte. Il n'y a plus qu'à célébrer le mariage… au grand dam de la famille de Moussa qui rêvait mieux pour son fils.

    Dans cette histoire réconfortante, savoureuse et profondément humaine, il y a Aya et ses copines, Adjoua et Bintou, il y a les filles qui rêvent de faire la fête, celles qui seront condamnée aux « séries C » : Coiffure, Couture, Chasse au mari ! Celle qui rêvent de partir à paris avec celui qui rentre au village pour trouver une femme. Et il y a Aya, sérieuse, appliquée, très sage, trop presque.

    C'est gai, réaliste. Le langage est fleuri et familier mais pas trop.
    Amours, travail, rencontres, illettrisme, école, drague, condition des femmes, infidélité chronique, tout y passe et c'est un vrai régal aussi bien par le graphisme agréable, coloré et enlevé que par les dialogues croustillants et sympathiques. Dans cette série Il y a déjà plusieurs tomes et j'ai très envie de lire la suite !

  • Couverture du livre « Bienvenue t.3 » de Marguerite Abouet et Singeon aux éditions Gallimard Bd

    Gwendoline R sur Bienvenue t.3 de Marguerite Abouet - Singeon

    Le troisième tome qui clôt la série. Tout est bien qui finit bien, en un seul tome, ô magie bédéscénaristique, un peu trop beau pour une mini-série qui ne sentait pas forcément au départ le conte de fées.

    Le troisième tome qui clôt la série. Tout est bien qui finit bien, en un seul tome, ô magie bédéscénaristique, un peu trop beau pour une mini-série qui ne sentait pas forcément au départ le conte de fées.

  • Couverture du livre « Aya de Yopougon HORS-SERIE ; INTEGRALE T.1 ET T.2 » de Marguerite Abouet et Clement Oubrerie aux éditions Gallimard Bd

    Evelyne Lokrou sur Aya de Yopougon HORS-SERIE ; INTEGRALE T.1 ET T.2 de Marguerite Abouet - Clement Oubrerie

    Les livres Aya de Yopougon sont remarquables. Ils sont bien écrits et bien illustrés. La bande-dessinée est un très bon choix pour cette histoire qui se passe dans un quartier d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Le «nouchi» vous plaira sans doute. Les personnages sont drôles et attachants. Je ne peux...
    Voir plus

    Les livres Aya de Yopougon sont remarquables. Ils sont bien écrits et bien illustrés. La bande-dessinée est un très bon choix pour cette histoire qui se passe dans un quartier d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Le «nouchi» vous plaira sans doute. Les personnages sont drôles et attachants. Je ne peux que vous recommander de lire Aya de Yopougon. Bonne lecture!

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !