Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Timothée de Fombelle

Timothée de Fombelle
Timothée de Fombelle est né en 1973. D'abord professeur de lettres, il se tourne tôt vers le théâtre. Sa pièce Le phare, écrite à dix-huit ans, est traduite et jouée en Russie, Lituanie, Pologne et au Canada. En 2006 paraît son premier roman, Tobie Lolness. Un roman magnifique et inoubliable qui ... Voir plus
Timothée de Fombelle est né en 1973. D'abord professeur de lettres, il se tourne tôt vers le théâtre. Sa pièce Le phare, écrite à dix-huit ans, est traduite et jouée en Russie, Lituanie, Pologne et au Canada. En 2006 paraît son premier roman, Tobie Lolness. Un roman magnifique et inoubliable qui est couronné de nombreux prix, traduit en 26 langues et rencontre un grand succès auprès des lecteurs. Depuis, Timothée de Fombelle a publié d'autres histoires pour la jeunesse (Céleste ma planète, coll. Folio Junior) et continue à écrire pour le théâtre.

Articles en lien avec Timothée de Fombelle (2)

Avis sur cet auteur (70)

  • add_box
    Couverture du livre « Le livre de Perle » de Timothée de Fombelle aux éditions Gallimard-jeunesse

    Baranès Capucine sur Le livre de Perle de Timothée de Fombelle

    J’ai adoré ce livre. Depuis que je l’ai lu c’est mon livre préféré, il est juste génial. Je l’ai découvert grâce à une amie qui me l’a acheté en allant à l’une de ses séances de dédicaces et je l’en remercie!

    J’ai adoré ce livre. Depuis que je l’ai lu c’est mon livre préféré, il est juste génial. Je l’ai découvert grâce à une amie qui me l’a acheté en allant à l’une de ses séances de dédicaces et je l’en remercie!

  • add_box
    Couverture du livre « Alma ; le vent se lève » de Timothée de Fombelle aux éditions Gallimard-jeunesse

    Mes écrits d'un jour sur Alma ; le vent se lève de Timothée de Fombelle

    1786, dans une vallée d’Afrique vit une famille à l’abri du reste du monde. Rien ne sort. Rien ne rentre. Pour Lam, 10 ans, l’envie de voir l’ailleurs est trop extrême. Il disparaît. Alma, sa sœur, part à sa recherche. Depuis Lisbonne, le jeune Joseph navigue clandestinement à bord de La Douce...
    Voir plus

    1786, dans une vallée d’Afrique vit une famille à l’abri du reste du monde. Rien ne sort. Rien ne rentre. Pour Lam, 10 ans, l’envie de voir l’ailleurs est trop extrême. Il disparaît. Alma, sa sœur, part à sa recherche. Depuis Lisbonne, le jeune Joseph navigue clandestinement à bord de La Douce Amélie, à la recherche du trésor caché de Luc de Lerne, pirate.

    « Ils se regardent l’un l’autre comme deux survivants à la fin du monde. Deux uniques rescapés qui auraient erré mille ans de leur côté sur une planète en ruine et se retrouveraient enfin. »

    Alma, le vent se lève est le premier tome d’une trilogie sur l’esclavage et son abolition. Timothée de Fombelle avait ce texte dans la peau depuis qu’il avait mis un pied au Ghana. Ado, son regard s’était posé sur des forts où avaient été auparavant parqués des hommes et des femmes auparavant en vue d’être exploités. Pendant toutes ces années, l’auteur s’est documenté sur l’esclavage, les navires, les lieux pour nous offrir, aujourd’hui, une aventure au plus près de l’Histoire.
    Dans ce premier tome, le décor s’installe. Les vies en parallèle d’Alma et Joseph, et tous ceux qui gravitent autour. Me laissant presque rêveuse. Et puis, le déracinement, la traite, les négriers, les cachots. Le tableau s’assombrit. Glace le sang. Car oui, cela a bien existé même si nous en parlons peu. Timothée de Fombelle nous embarque dans un tourbillon de continents et de personnages, ponctué par les illustrations de François Place. L’histoire est palpitante et bouleversante. Atrocité et délicatesse en sont la marque.

    « Comment est-il possible que ce jour-là, un cerveau si jeune, si limpide, aux milliards de neurones si parfaitement connectés, ne pense pas un instant aux cent cinquante esclaves qui travaillent sur ses terres de Saint-Domingue, aux cinq cent cinquante captifs enfermés sur La Douce Amélie, et à tous les autres ? Comment la perte de ses parents et de ses biens, ce minuscule cataclysme, ne lui fait-elle pas ouvrir enfin les yeux sur l’immensité des drames que vivent ces hommes et ces femmes ? Sur la fin de la liberté, la fin de tout un monde ? Sur les maisons et les parents disparus par millions ? Sur tous les enfants perdus ? »

    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2020/10/10/38573401.html

  • add_box
    Couverture du livre « Alma ; le vent se lève » de Timothée de Fombelle aux éditions Gallimard-jeunesse

    Clara Pailhon sur Alma ; le vent se lève de Timothée de Fombelle

    Timothée de Fombelle fait partie de ces auteurs dont je suis la parution des romans très assidument. J'ai été conquise par sa plume avec Le livre de Perle et depuis j'ai découvert toute sa bibliographie jeunesse. Je ne m'en lasse pas et à chaque fois je sais que cela va être un véritable plaisir...
    Voir plus

    Timothée de Fombelle fait partie de ces auteurs dont je suis la parution des romans très assidument. J'ai été conquise par sa plume avec Le livre de Perle et depuis j'ai découvert toute sa bibliographie jeunesse. Je ne m'en lasse pas et à chaque fois je sais que cela va être un véritable plaisir de lecture.

    Ici, c'est l'histoire d'Alma, et à travers elle celle d'un peuple, les Okos et encore plus largement l'histoire de tous ces peuples vendus et rendus en esclavage. Timothée de Fombelle nous fait découvrir un pan de l'Histoire qu'on connaît mais pas forcément dans les détails, ou alors avec seulement une vague idée. J'ai aimé en apprendre plus sur ce sujet, et j'ai été horrifiée de certains éléments que je ne connaissais pas. C'est une lecture enrichissante, qui nous apprend, qui nous élève, qui nous éduque.

    Alma, c'est une histoire d'aventure, c'est l'histoire de plusieurs personnages qui vont se croiser, se rencontrer et se rater. C'est l'histoire d'une jeune fille battante, prête à tout pour retrouver son petit frère. Et c'est aussi l'histoire d'un bateau, d'un jeune garçon prêt à tout pour mettre la main sur un trésor. Alma c'est l'histoire de valeurs, d'espoir, de vie, d'amour et d'amitié, qui cotôira le pouvoir, la méchanceté, la trahison, la duplicité et l'appât du gain.

    Ce tome est le premier tome d'une trilogie. Timothée de Fombelle prend le temps de mettre en place son histoire et on sent bien le tome introductif. Le rythme est assez calme, les éléments avancent et se mettent en place petit à petit, pour autant si dans certains romans cela pourraient être ennuyeux, ce n'est pas le cas ici. Les pages se tournent, on est plongé dans le récit grâce à l'écriture de l'auteur. Les événements s'accélèrent dans les cent dernières pages pour littéralement nous clouer le bec et avec une seule envie : lire la suite !

    Quant aux personnages, j'ai une attache particulière pour tous ceux qu'on qualifierait de « gentils » notamment Alma et Jo. C'est vrai qu'il y en a quand même pas mal et ça peut être destabilisant au début. Ils ont tous un rôle dans le récit, mais j'ai hâte d'en apprendre plus sur chacun d'entre eux pour encore plus m'attacher à eux. ​

    La plume de Timothée de Fombelle est un véritable délice. Elle se suffirait à elle-même, car en dehors du sens, elle joue son propre rôle. Elle est mélodieuse, poétique, magnifique. J'aime la justesse de ses mots, les sonorités dégagées et son rôle. À chacun de ses romans, sa plume m'envoûte. Je ne m'en lasse pas. J'ai hâte, hâte de lire la suite !

  • add_box
    Couverture du livre « Quelqu'un m'attend derrière la neige » de Timothée de Fombelle et Thomas Campi aux éditions Gallimard-jeunesse

    kryan soler sur Quelqu'un m'attend derrière la neige de Timothée de Fombelle - Thomas Campi

    Un album joliment écrit et joliment illustré !

    Un album joliment écrit et joliment illustré !

Récemment sur lecteurs.com