Rene Belletto

Rene Belletto
René Belletto est né à Lyon en 1945. Après des études de lettres, il publie son premier livre, un recueil de nouvelles, Le Temps mort (prix Jean Ray 1974 de littérature fantastique). Il devient un auteur à succès quelques années plus tard avec des romans comme Le Revenant (prix de l'été VSD-RMC19... Voir plus
René Belletto est né à Lyon en 1945. Après des études de lettres, il publie son premier livre, un recueil de nouvelles, Le Temps mort (prix Jean Ray 1974 de littérature fantastique). Il devient un auteur à succès quelques années plus tard avec des romans comme Le Revenant (prix de l'été VSD-RMC1981), Sur la terre comme au ciel (Grand prix de littérature policière 1983, adapté au cinéma sous le titre Péril en la demeure), L'Enfer (Prix Femina, prix du Livre Inter et Gutenberg du meilleur suspense 1986), ou La machine, un thriller également porté à l'écran. Parallèlement à ses romans, René Belletto, développe une œuvre plus discrète et plus secrète, aphorismes, poèmes, un essai sur Charles Dickens, etc. Coda (2005) est son dernier roman publié.

Avis (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Sur la terre comme au ciel » de Rene Belletto aux éditions P.o.l

    Elizabeth Neef-Pianon sur Sur la terre comme au ciel de Rene Belletto

    David est un guitariste chevronné, hypocondriaque et un peu dépressif suite à une rupture.
    Par relations, il rencontre la famille Thomsthay afin de donner des cours de guitare à la fille Viviane, 15 ans.
    Il fait aussi deux nouvelles rencontres et toutes ces personnes récemment introduites dans...
    Voir plus

    David est un guitariste chevronné, hypocondriaque et un peu dépressif suite à une rupture.
    Par relations, il rencontre la famille Thomsthay afin de donner des cours de guitare à la fille Viviane, 15 ans.
    Il fait aussi deux nouvelles rencontres et toutes ces personnes récemment introduites dans sa vie vont carrément la bouleverser.
    J’ai trouvé le début un peu long, je m’attendais à un policier à la Belletto, mais ça ne démarrait pas.
    Et puis les intrigues arrivent et comme l’humour est fort présent, ça devient carrément passionnant.
    Pauvre David, embringué dans une histoire qui le dépasse ; il ne sait plus que penser des uns et des autres. Et le lecteur non plus d’ailleurs !
    Très bon moment de lecture, dérivatif à souhait.

  • add_box
    Couverture du livre « La machine » de Rene Belletto aux éditions Gallimard

    Elizabeth Neef-Pianon sur La machine de Rene Belletto

    Publié en 1990, depuis combien d’années est-il dans ma PAL ?
    Un certain temps…..
    Et bien voilà, c’est fait, je l’ai lu.
    Oh là là, c’est du copieux, c’est du lourd., ça vous prend la tête !
    Le docteur Marc Lacroix, psychiatre, chercheur a une femme, un fils, une maîtresse.
    Michel Zito a...
    Voir plus

    Publié en 1990, depuis combien d’années est-il dans ma PAL ?
    Un certain temps…..
    Et bien voilà, c’est fait, je l’ai lu.
    Oh là là, c’est du copieux, c’est du lourd., ça vous prend la tête !
    Le docteur Marc Lacroix, psychiatre, chercheur a une femme, un fils, une maîtresse.
    Michel Zito a poignardé plusieurs femmes. Il est soigné par Marc.
    Marc a inventé en secret une machine révolutionnaire qu’il expérimente sur Zito, et là, c’est l’engrenage, la machine infernale est en route et nous entraîne dans un suspense haletant.
    On s’y perd un peu entre Marc et Zito mais c’est captivant.
    Un véritable apprenti sorcier ce Marc. Finalement, malgré les horreurs qu’il a engendrées, il s’en sort plutôt pas mal.
    C’était bien, mais plutôt angoissant. Vite, passer à une lecture un peu plus soft !

  • add_box
    Couverture du livre « Ville de la peur » de Rene Belletto aux éditions P.o.l

    ronan besnard sur Ville de la peur de Rene Belletto

    pas mal foutu, mais pas grand chose de neuf sous le soleil.

    pas mal foutu, mais pas grand chose de neuf sous le soleil.

  • add_box
    Couverture du livre « Coda » de Rene Belletto aux éditions P.o.l

    Sophie Gauthier sur Coda de Rene Belletto

    En général j'aime bien les romans de René Belletto. Mais là je n'ai pas tout compris ! Le héros a inventé le mouvement perpétuel, donc l'immortalité...
    Soit c'est vain, soit c'est trop alambiqué pour que j'aie envie d'approfondir...

    En général j'aime bien les romans de René Belletto. Mais là je n'ai pas tout compris ! Le héros a inventé le mouvement perpétuel, donc l'immortalité...
    Soit c'est vain, soit c'est trop alambiqué pour que j'aie envie d'approfondir...

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !