Odile D' Oultremont

Odile D' Oultremont
Scénariste et réalisatrice, Odile d'Oultremont vit entre Bruxelles et Paris. Les Déraisons est son premier roman.

Avis (34)

  • add_box
    Couverture du livre « Baïkonour » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Emma C sur Baïkonour de Odile D' Oultremont

    Je n’avais pas été particulièrement touchée par les Déraisons le premier roman de l’autrice et j’ai abordé le second avec une petite appréhension.
    Et la franchement c’est un joli coup de cœur ! Le sujet est un peu usé c’est vrai mais le traitement est particulièrement poétique et réussi.
    Les...
    Voir plus

    Je n’avais pas été particulièrement touchée par les Déraisons le premier roman de l’autrice et j’ai abordé le second avec une petite appréhension.
    Et la franchement c’est un joli coup de cœur ! Le sujet est un peu usé c’est vrai mais le traitement est particulièrement poétique et réussi.
    Les personnages sont attachants et leur évolution est bien décrite.
    On n’a pas envie qu’ils nous lâchent la main à la toute dernière page.
    Un vrai plaisir pour moi.

  • add_box
    Couverture du livre « Baïkonour » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Fslc sur Baïkonour de Odile D' Oultremont

    J’ai l’impression que je n’avais pas pris plaisir avec un texte comme celui-ci depuis, pfiouuuu... longtemps. Quel plaisir de lecture !
    Et que la Bretagne est belle dans cette histoire d’amour et d’océan, avec des hommes et des femmes simples et charmants qu’on aime à la minute où on les...
    Voir plus

    J’ai l’impression que je n’avais pas pris plaisir avec un texte comme celui-ci depuis, pfiouuuu... longtemps. Quel plaisir de lecture !
    Et que la Bretagne est belle dans cette histoire d’amour et d’océan, avec des hommes et des femmes simples et charmants qu’on aime à la minute où on les croise, auxquels il arrive des aventures, certaines tragiques, d’autres loufoques, qui souffrent et qui rient, qui tombent et se relèvent, qui s’entraident et se respectent !..
    Jamais mièvres, parfois un peu foutraques, toujours justes et attachants, les personnages sont rendus vivants par une écriture à la fois élégante, précise et poétique, les seconds rôles sont bien campés et ne comptent pas que pour du beurre.
    Ici, le vent marin bouscule les grutiers mais il balaie aussi les miasmes et les chagrins des jolies coiffeuses, le deuil peut plomber le quotidien, au final c’est la vie qui est la plus forte. Comme dit l’auteure, « les morts on les enterre, les vivants on en prend soin ».

  • add_box
    Couverture du livre « Baïkonour » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Fabienne DEFOSSE sur Baïkonour de Odile D' Oultremont

    Après un premier roman qui a reçu en 2018 le prix de la Closerie des Lilas, Odile d'Oultremont revient avec un second roman, Baïkonour. Il est publié aux Éditions de l'Observatoire et fait partie de la sélection de la rentrée d’automne 2019 des 68 premières fois.

    Anka vit au bord du golfe de...
    Voir plus

    Après un premier roman qui a reçu en 2018 le prix de la Closerie des Lilas, Odile d'Oultremont revient avec un second roman, Baïkonour. Il est publié aux Éditions de l'Observatoire et fait partie de la sélection de la rentrée d’automne 2019 des 68 premières fois.

    Anka vit au bord du golfe de Gascogne, dans une petite ville de Bretagne offerte à la houle et aux rafales. Fascinée par l'océan, la jeune femme rêve depuis toujours de prendre le large. Jusqu'au jour où la mer lui ravit ce père qu'elle aimait tant : Vladimir, pêcheur aguerri et capitaine du Baïkonour.
    Sur le chantier déployé un peu plus loin, Marcus est grutier. Depuis les hauteurs de sa cabine, à cinquante mètres du sol, il orchestre les travaux et observe, passionné, la vie qui se meut en contrebas. Chaque jour, il attend le passage d'une inconnue. Un matin, distrait par la contemplation de cette jeune femme, il chute depuis la flèche de sa grue et bascule dans le coma.
    Quelque part entre ciel et mer, les destins de ces deux êtres que tout oppose se croiseront-ils enfin ?

    Baïkonour est un roman entre ciel et mer, entre hauteur et profondeur. Grâce à sa plume aérienne, Odile d'Oultremont aborde toute en subtilité, douceur et mélancolie notre rapport au deuil, à l'héritage et à la renaissance ce, à travers des portraits de gens ordinaires. Le tout est baigné par la houle du Golfe de Gascogne. Baïkonour nous ballotte sur mer et dans les airs. Les personnages centraux que sont Anka et Marcus sont délicatement touchants. L'une l'est parce que bouleversée par la perte de ce père que la mer a englouti, par cette mère qui se réfugie dans le déni. L'autre l'est en raison de sa timidité qui le fera trébucher et le mènera inerte sur un lit d’hôpital. Entre ciel et mer il y a la terre. C'est donc là que deux êtres se trouveront, parviendront-ils ensemble à un certain bonheur ?

    Et justement, du bonheur il y en a dans Baïkonour. Bercée par les flots, par les mots, par la poésie d'Odile d'Oultremont, j'ai aimé me promener cheveux au vent sur le port de cette petite ville de Bretagne, côtoyer ces marins pêcheurs, enfiler une blouse à fleurs, me faire chahuter par ces bourrasques du haut de cette grue de chantier. Au fil des pages, l'iode, l'odeur de soupes, de l'ammoniaque, de l’éther m'ont enveloppée. Puis, lorsque l'horizon s'est éclairci, je suis partie.

    https://the-fab-blog.blogspot.com/2019/09/mon-avis-sur-baikonour-dodile.html

  • add_box
    Couverture du livre « Baïkonour » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Cathfd sur Baïkonour de Odile D' Oultremont

    Lire Baïkonour de Odile d'Oultremont a été un immense plaisir. J'avais beaucoup aimé son premier roman Les déraisons. Le cap du second roman a été franchi haut la main avec une très belle histoire, à l'atmosphère complètement différente.

    Une histoire de deuil, de quête de soi, de résilience,...
    Voir plus

    Lire Baïkonour de Odile d'Oultremont a été un immense plaisir. J'avais beaucoup aimé son premier roman Les déraisons. Le cap du second roman a été franchi haut la main avec une très belle histoire, à l'atmosphère complètement différente.

    Une histoire de deuil, de quête de soi, de résilience, de rencontre et d'amour aussi. Une envie de grand large, de grand air entre ciel et mer. Une histoire tendre servie par une écriture fine, poétique et élégante.

    Il y a Anka 22 ans, la fille du marin-pêcheur, patron du Baïkonour disparu en mer qui se débat avec son deuil, avec sa vie, avec ses rêves. Et Marcus, grutier qui tout là-haut observe la petite ville et tombe amoureux de la jeune femme sans jamais l'avoir approchée...Deux personnages sensibles, touchants pour différentes raisons ...

    Il y a aussi des personnages secondaires où on retrouve le burlesque et la fantaisie des Déraisons. La mère d'Anka qui s'obstine dans le déni et surtout le père de Marcus, tout droit échappé de la fameuse émission de télévision belge "Strip-tease", un personnage savoureux croqué avec malice ...
    Un bonheur de lecture

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !