Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Odile D' Oultremont

Odile D' Oultremont
Scénariste et réalisatrice, Odile d'Oultremont vit entre Bruxelles et Paris. Les Déraisons est son premier roman.

Articles en lien avec Odile D' Oultremont (1)

Avis sur cet auteur (42)

  • add_box
    Couverture du livre « Les déraisons » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Cathfd sur Les déraisons de Odile D' Oultremont

    Quel roman étonnant ! Malgré un sujet plutôt grave, une jeune femme atteinte d'un cancer du poumon dont on sait dès le début qu'elle en meurt et son mari poursuivi pour avoir perçu son salaire pendant un an sans jamais aller travailler pour s'ocuper d'elle, ce roman se lit le sourire aux lèvres....
    Voir plus

    Quel roman étonnant ! Malgré un sujet plutôt grave, une jeune femme atteinte d'un cancer du poumon dont on sait dès le début qu'elle en meurt et son mari poursuivi pour avoir perçu son salaire pendant un an sans jamais aller travailler pour s'ocuper d'elle, ce roman se lit le sourire aux lèvres. Car la vie d'Adrien employé modeste pour ne pas dire modèle d'une grosse société, va basculer lorsqu'aux abords de la quarantaine il rencontre lors d' une visite professionnelle une artiste peintre. Louise a l'art d'enjoliver la vie et les petits riens du quotidien au moyen d'inventions toutes plus poétiques et fantasques les unes que les autres et Adrien le sage, le réservé se met au diapason pour l'amour de sa belle. Il faut lire ce premier roman pour la magistrale inventivité et la poésie de sa langue ! L'auteure @odoultremont joue avec les mots comme un musicien avec les notes et c'est un régal. Au départ elle avait en tête un scénario, c'est devenu un roman. Je l'imagine sans peine au cinéma car c'est un roman très visuel. Je vous parlais de musicalité mais il est plein de couleurs aussi, Louise et sa folie douce colorent la vie dans tous les sens ...
    Les mots me manquent, il faudrait des superlatifs. Je vais donc simplement vous dire de ne pas passer à côté de ce petit bijou plein d'émotions et de fantaisie, une invitation à ne pas laisser la grisaille s'emparer de notre quotidien et de notre coeur, des personnages aussi attachants que hauts en couleurs et une écriture fluide et envoûtante ...

  • add_box
    Couverture du livre « Les déraisons » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Maju Twin Books sur Les déraisons de Odile D' Oultremont

    Ce roman est mon vrai coup de coeur de la sélection du Prix des lecteurs Club 2018 dont j'étais jurée cette année. Une très belle surprise qui souffle un vent frais sur la littérature d'aujourd'hui ! C'est d'autant plus remarquable qu'il s'agit d'un premier roman. Il est pourtant parfaitement...
    Voir plus

    Ce roman est mon vrai coup de coeur de la sélection du Prix des lecteurs Club 2018 dont j'étais jurée cette année. Une très belle surprise qui souffle un vent frais sur la littérature d'aujourd'hui ! C'est d'autant plus remarquable qu'il s'agit d'un premier roman. Il est pourtant parfaitement abouti et on découvre avec ravissement la plume maîtrisée et poétique d'une auteure déjà assurée. Malgré le sujet lourd du cancer et celui du désoeuvrement professionnel, elle parvient à nous offrir un roman lumineux qui évite parfaitement le piège du pathos et nous fait même sourire à de nombreuses reprises avec des touches de dérisions et d'humour toujours bien amenées.

    Pourtant, a priori, le résumé du roman ne m'attirait pas plus que cela et je me demandais ce que j'allais y trouver. Au travers d'une construction travaillée, l'auteure alterne entre les premières années du couple, leur combat actuel contre le cancer de Louise et les scènes du procès qui confronte Adrien et son employeur. Cette idée d'un salarié mis au rebut qui ne se présente plus à son bureau et dont l'employeur se rend compte de son absence en voulant lui offrir une récompense pour ses 10 ans de service est génialement cynique ! Cela dénonce aussi le fait de n'être plus qu'un numéro au travail.

    Les deux personnages hauts en couleur, Adrien et Louise, font certainement le sel de ce roman. Malgré des caractères très différents, ils forment un couple touchant. Lui est discret et respectueux tandis qu'elle est loufoque et imprévisible. Son imagination débordante nous surprend à chaque fois et ses jeux du quotidien avec Adrien ou ses réactions déroutantes nous entraînent dans une folie douce présente tout au long du roman qui oscille entre la dure réalité et un imaginaire enchanteur. le tout est d'une justesse incroyable et plein de tendresse. Malgré mon côté terre-à-terre, je n'ai pas été lassée par la fantaisie de Louise et je me suis laissée simplement transporter dans un torrent d'émotions. J'ai été littéralement embarquée et même les chapitres sur le procès nous proposent un voyage en Absurdie grâce au personnage du président qui est tout aussi réussi avec ses répliques savoureuses. On en sort le sourire aux lèvres. Un vrai bonheur de lecture tant dans la forme que dans le fond !

    Chronique à lire aussi sur https://thetwinbooks.wordpress.com/2019/02/10/les-deraisons-odile-doultremont/

  • add_box
    Couverture du livre « Les déraisons » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Salix_alba sur Les déraisons de Odile D' Oultremont

    Surprenant premier roman d’Odile d’Oultremont ; année 2016, Bruxelles, Adrien Bergen, employé travaille dans une entreprise publique, AquaPlus – service des eaux de la ville-.

    Il représente l’archétype de l’employé modeste voire insignifiant, celui qu’on ne remarque jamais, d’une timidité...
    Voir plus

    Surprenant premier roman d’Odile d’Oultremont ; année 2016, Bruxelles, Adrien Bergen, employé travaille dans une entreprise publique, AquaPlus – service des eaux de la ville-.

    Il représente l’archétype de l’employé modeste voire insignifiant, celui qu’on ne remarque jamais, d’une timidité maladive, pas loin d’être asocial ! Sa vie est rythmée par l’absence de passion, avec un florilège d’habitudes ; et ainsi sa vie s’écoule calmement empreinte d’une grande monotonie…

    Jusqu’au jour où…Lors d’une démarche commerciale, il croise Louise Olinger, peintre. Débute alors, la période bleue, le grand Amour, puis le mariage. Ces deux êtres, incompris par leurs concitoyens, se complètent et vivent dans leur univers, hors du temps et de ces contingences…

    J’ai eu du mal à « rentrer » dans ce livre, tout au moins, pour cette partie. Il n’en sera pas de même par la suite. Car nous avons toujours tendance à rejeter, ceux qui ne possèdent pas les mêmes codes sociaux que nous…

    Jusqu’au jour où…L’AquaPlus décide, au nom de la rentabilité d’entreprise, de diminuer son personnel, et envoie Adrien, dans un placard -plutôt un débarras -, et l’oublie ; et surtout la découverte du cancer des poumons de Louise.

    Et commence la lutte inégale contre la maladie et les réactions de l’entreprise. Moments émouvants, où Louise va combattre avec ses armes : la désinvolture, l’ironie, notamment. Avec l’omniprésence d’Adrien, qui la soutient, qui l’accompagne et subit la dure Loi de sa société AquaPlus qui cherche par tous les moyens à le broyer, grain de sable inacceptable au sein du « time is money »…

    Livre touchant, livre attachant, livre à lire.

  • add_box
    Couverture du livre « Les déraisons » de Odile D' Oultremont aux éditions L'observatoire

    Anita Millot sur Les déraisons de Odile D' Oultremont

    Adrien Simon Frédéric Mehdi Bergen est agent de liaison au département clients de la société Aquaplus. Sa vie est réglée comme du papier à musique. Pas de fantaisie particulière, un emploi peu réjouissant, une famille qui se résume à une mère possessive, ancienne institutrice psycho-rigide. Sa...
    Voir plus

    Adrien Simon Frédéric Mehdi Bergen est agent de liaison au département clients de la société Aquaplus. Sa vie est réglée comme du papier à musique. Pas de fantaisie particulière, un emploi peu réjouissant, une famille qui se résume à une mère possessive, ancienne institutrice psycho-rigide. Sa vie va totalement changer le jour où il ira frapper à la porte de Louise Olinger pour lui annoncer une coupure d’eau de trois jours.
    De fait, la grisaille coutumière d’Adrien va alors se parer de belles couleurs. Celles mises dans son quotidien par la peinture et l’originalité de son artiste d’épouse. Fini la routine et la solitude ennuyeuse car rien n’est banal chez Louise, dont le jack russel s’appelle Le Chat !
    Ce bonheur va pourtant voler en éclats, à l’annonce du cancer de Louise. Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, Aquaplus restructure et place Adrien dans un “placard” …
    Odile d’Oultremont a un don certain pour embellir la réalité, aussi terrible soit-elle, et en tirer le maximum d’humour et de poésie : pas l’ombre de pathos dans ce récit qui prend ses distances avec la maladie et la cruauté des grandes entreprises broyeuses d’humains … Un très joli premier roman !

Thèmes en lien avec Odile D' Oultremont

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !