Lisa Gardner

Lisa Gardner

Grand Prix des lectrices de Elle Policier pour La Maison d'à côté en 2010, Lisa Gardner est devenue l'une des reines incontournables du suspense. Son dernier suspense, Preuves d'amour, s'est vendu à 30 000 exemplaires.

Vidéos relatives à l'auteur

  • Lisa Gardner, la reine du thriller psychologique

    Troublant, ahurissant : ces mots ont leur place dans le dictionnaire à la définition que l’on pourrait trouver pour Le saut de l’ange (Albin Michel).Un titre bien choisi pour le dernier roman de Lisa Gardner qui nous tient en haleine. Jonglant avec nos émotions...

Articles en lien avec Lisa Gardner (1)

Avis sur cet auteur (132)

  • add_box
    Couverture du livre « Preuves d'amour » de Lisa Gardner aux éditions Lgf

    Margot Drochon sur Preuves d'amour de Lisa Gardner

    Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce roman. L'auteure m'a un peu perdue dans le milieu du roman, j'ai eu l'impression de tourner en rond et de lire tout le temps la même chose.

    J'ai lu ce roman en lecture commune avec une autre personne et cette impression a été partagée !

    J'ai tout de même...
    Voir plus

    Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce roman. L'auteure m'a un peu perdue dans le milieu du roman, j'ai eu l'impression de tourner en rond et de lire tout le temps la même chose.

    J'ai lu ce roman en lecture commune avec une autre personne et cette impression a été partagée !

    J'ai tout de même passé un bon moment en compagnie de D.D Warren et Bobby :)

  • add_box
    Couverture du livre « Sauver sa peau » de Lisa Gardner aux éditions Lgf

    Regine B sur Sauver sa peau de Lisa Gardner

    Annabelle Granger est retournée vivre à Boston qu’elle avait fuit avec ses parents il y a 25 ans de cela. Elle vit retranchée dans son appartement avec pour seule compagnie celle de Bella sa chienne. Après la mort de ses parents, elle continue à se méfier de tout et de tous, comme le lui a...
    Voir plus

    Annabelle Granger est retournée vivre à Boston qu’elle avait fuit avec ses parents il y a 25 ans de cela. Elle vit retranchée dans son appartement avec pour seule compagnie celle de Bella sa chienne. Après la mort de ses parents, elle continue à se méfier de tout et de tous, comme le lui a enseigné son père. Il l’a obligée à changer de nom et de ville pendant 25 ans, lui a appris à se défendre et à ne pas ouvrir sa porte aux inconnus. A tord ou à raison ? C’est ce qu’on se demande devant l’attitude quelque peu parano de ce père. Et puis, un jour, on découvre sur le terrain d’un ancien asile d’aliénés une cache souterraine dans laquelle s’alignent six sacs poubelles contenant chacun le cadavre momifié d’une gamine. Et l’une d’elle porte le médaillon d’Annabelle Granger.
    Annabelle est effrayée par cette découverte et le souvenir qu’elle a de ce médaillon donné à sa meilleure amie. Et si c’était le corps de son amie Dori dans l’un des sacs morbides ? Annabelle va trouver Bobby Dodge, un policier ancien tireur d’élite chargé de l’affaire. Tout ceci n’est pas sans rappeler étrangement une autre affaire, celle de Umbrio et de Catherine Grignon à laquelle il a été mêlé.

    A cette histoire de meurtres mystérieux et anciens, à cette fuite éperdue d’une famille aux abois à travers les Etats –Unis, l’auteur mêle avec talent les histoires plus personnelles d’un policier écorché vif, d’une jeune femme aux souvenirs flous et de personnages troubles qui ont à voir avec le passé de l’ancien asile. Lequel parmi eux est le meurtrier psychopathe ? Faut-il le rechercher dans l’histoire incomplète du passé d’Annabelle ou bien dans celle de cet asile inquiétant qui a abrité des criminels ?
    Avec une construction tendue, une intrigue haletante, un rythme effréné, Gardner joue avec nos angoisses. Elle nous mène par le bout du nez et sait y faire pour nous affoler le palpitant.
    Par contre, à trop vouloir surprendre son lecteur, l’auteur y perd de sa crédibilité. On peut regretter un happy end quelque peu tiré par les cheveux

  • add_box
    Couverture du livre « Le saut de l'ange » de Lisa Gardner aux éditions Albin Michel

    Kate Middlecake sur Le saut de l'ange de Lisa Gardner

    Etant très habituée des romans psychologiques/polars je dois avouer que celui-çi m'a paru très, très léger... Je n'ai eu que peu d'empathie pour les personnages, quant à l'intrigue et aux pseudo rebondissements ils étaient cousus de fil blanc...

    Etant très habituée des romans psychologiques/polars je dois avouer que celui-çi m'a paru très, très léger... Je n'ai eu que peu d'empathie pour les personnages, quant à l'intrigue et aux pseudo rebondissements ils étaient cousus de fil blanc...

  • add_box
    Couverture du livre « Famille parfaite » de Lisa Gardner aux éditions Albin Michel

    Amelielit sur Famille parfaite de Lisa Gardner

    Très bon thriller. Des frissons garantis. Qui a pu enlever les trois membres d'une même famille? Où sont-ils gardés prisonniers? Les retrouvera-t-on sains et saufs?

    Entre argent, amour et trahison, Lisa Gardner nous tient en haleine tout au long du récit jusqu'au bouquet final.

    Très bon thriller. Des frissons garantis. Qui a pu enlever les trois membres d'une même famille? Où sont-ils gardés prisonniers? Les retrouvera-t-on sains et saufs?

    Entre argent, amour et trahison, Lisa Gardner nous tient en haleine tout au long du récit jusqu'au bouquet final.