Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Herve Le Tellier

Herve Le Tellier

Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo depuis 1992, écrivain et linguiste est l’un des « Papous » de France Culture. Chroniqueur quotidien au Monde.fr, auteur de récits, nouvelles et romans, il a notamment publié Le Voleur de nostalgie ; Joconde sur votre indulgence ; Quelques mousquetaires ; Inuks...

Voir plus

Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo depuis 1992, écrivain et linguiste est l’un des « Papous » de France Culture. Chroniqueur quotidien au Monde.fr, auteur de récits, nouvelles et romans, il a notamment publié Le Voleur de nostalgie ; Joconde sur votre indulgence ; Quelques mousquetaires ; Inukshuk, l’homme debout, Sonates de bar, Esthétique de l’Oulipo et Les Opossums célèbres (Le Castor Astral), ainsi que Guerre et plaies (Eden), Cités de mémoire (Berg International), La Chapelle Sextine (Estuaire) et Je m’attache très facilement (Mille et une nuits).

Son roman"Toutes les familles heureuses" parait chez Lattès en 2017.

Avis sur cet auteur (102)

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Genli sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Un roman étonnant qui révèle l'ampleur de l'imaginaire de l'auteur et sa parfaite maîtrise de la construction narrative, le tout rempli d'intelligence et d'humour.
    Les situations inédites et les personnages hauts en couleurs embarquent le lecteur presque malgré lui tant le présupposé du départ...
    Voir plus

    Un roman étonnant qui révèle l'ampleur de l'imaginaire de l'auteur et sa parfaite maîtrise de la construction narrative, le tout rempli d'intelligence et d'humour.
    Les situations inédites et les personnages hauts en couleurs embarquent le lecteur presque malgré lui tant le présupposé du départ est difficile à admettre…
    Un divertissement de haut vol donc !

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Sarah Lopez sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Un roman comme on en lit rarement.
    L’Anomalie ouvre sur un chapitre digne de figurer dans un roman d’espionnage ou qui pourrait être le scénario d’un épisode de la série Dexter. On croit que le ton est donné, mais non. Le deuxième chapitre part dans une direction tout à fait opposée puisqu’on...
    Voir plus

    Un roman comme on en lit rarement.
    L’Anomalie ouvre sur un chapitre digne de figurer dans un roman d’espionnage ou qui pourrait être le scénario d’un épisode de la série Dexter. On croit que le ton est donné, mais non. Le deuxième chapitre part dans une direction tout à fait opposée puisqu’on suit un autre personnage. Et encore un autre, et encore un autre. Onze personnages, en tout. Onze destins très différents dont le seul point commun est d’avoir pris l’avion sur un vol Paris-New York, en juin 2021.
    Je ne peux vous en dire plus. Lisez et voyez par vous-même…

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Sophie Wag sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Un roman difficilement classable et un peu compliqué à résumer!
    Un peu roman policier, un peu roman d'anticipation, un peu roman social, une touche d'espionnage, quelques traits d'humour noir, un zeste de réflexion philosophique. Une galerie de personnages hauts en couleurs et bien campés dans...
    Voir plus

    Un roman difficilement classable et un peu compliqué à résumer!
    Un peu roman policier, un peu roman d'anticipation, un peu roman social, une touche d'espionnage, quelques traits d'humour noir, un zeste de réflexion philosophique. Une galerie de personnages hauts en couleurs et bien campés dans la première moitié du livre et la lectrice que je suis a adoré tous ces inconnus sans toutefois comprendre où l'auteur voulait m'emmener. Un fait divers totalement inédit et surprenant arrivé sur un vol Paris-New-York au début de la deuxième moitié vont permettre à tous les personnages déjà vus de trouver (ou pas) leur place (parfois déjà prise. )
    J'ai beaucoup aimé ce roman qui m'a surprise presque à chaque page. Un Prix Goncourt 2020 amplement mérité sur une année 2021 qui allait elle aussi nous dérouter sans prendre néanmoins le chemin tracé par Hervé le Tellier.

  • add_box
    Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard

    Christelle Point sur L'anomalie de Herve Le Tellier

    Ce vol Air France de mars 2021 entre Paris et New York, les passagers et l’équipage s’en souviendront longtemps ! Un orage de grêle monstrueux et des turbulences dantesques avaient bien failli avoir raison de l’appareil et de ses occupants. Une fois arrivé à bon port, secoués mais vivants,...
    Voir plus

    Ce vol Air France de mars 2021 entre Paris et New York, les passagers et l’équipage s’en souviendront longtemps ! Un orage de grêle monstrueux et des turbulences dantesques avaient bien failli avoir raison de l’appareil et de ses occupants. Une fois arrivé à bon port, secoués mais vivants, chacun reprend sa vie. Blake, le tueur à gage, reprend ses activités, L’avocate américaine Johanna tombe enfin enceinte, le commandant David Markle développe un cancer foudroyant, Lucie quitte son compagnon de 30 ans de plus qu’elle, l’écrivain Victor Miesel publie un best-seller avant de se donner la mort sans explication, etc.… Ce vol où ils ont frôlé la mort a semble-t-il marqué un tournant dans leur existence. En juin de la même année, tous (sauf Miesel, évidemment) voient brusquement débarquer dans leur vie la Police de leur pays. Il faut dire que sur la côte est des États-Unis, au même moment, un évènement dépassant l’entendement vient de se produire, une anomalie qui rebat les carte de tout ce que l’Humanité croit savoir d’elle-même.
    Quel roman étonnant que le prix Goncourt 2020 ! Je m’attendais à tout en entamant « L’Anomalie », mais certainement pas à lire ce genre de roman, un roman choral qui flirte avec la science-fiction, non dénué d’humour, rempli de références à la pop-culture et qui m’a emmené loin, très loin des sentiers battus. Le roman se découpe en 3 parties, la première présente tour à tour tous les personnages, une dizaine, des destins différents dans des pays différents, des personnes qui vivent un tournant de leur vie (divorce, grossesse, coming-out, maladie…) au printemps 2021. Objectivement, même si c’est agréable à lire, on ne comprend pas bien où Hervé Le Tellier veut en venir jusqu’au début de la deuxième partie : l’Anomalie. Ne rien en dire, évidemment, sinon qu’elle nous plonge dans un univers proche de celui de certaines séries américaines comme « Fringe » ou dans une moindre mesure « Flashforward ». La troisième et dernière partie est consacrée aux conséquences de ladite « Anomalie », au niveau des individus comme au niveau de l’Humanité toute entière. Non content de multiplier les références au cinéma (« Rencontre du troisième Type » ou « Matrix »), Le Thellier met en scène des personnages bien réels comme Emmanuel Macron, ou Donald Trump (jamais nommé mais on le reconnaît, le roman a été écrit en 2020, avant la défaite de Trump à l’élection présidentielle à laquelle Le Tellier, visiblement, n’osait croire) et des vraies émissions comme « The Late Show with Stephen Colbert » ou « La Grande Librairie ». C’est sans doute pour ancrer le plus possible dans le réel une intrigue totalement punk ! Pleine d’humour ironique par moment, mais aussi pleine de cruauté quant au cynisme du monde contemporain (réseaux sociaux, populisme, voyeurisme, complotisme, fondamentalisme religieux), l’intrigue est surtout le prétexte à beaucoup de digressions sur des notions fondamentales comme le Libre Arbitre, le Destin, le Divin, la Résilience. Ardu par moment, à la limite de l’ésotérisme, le roman est aussi émaillé de scènes réjouissantes (comme la réunion des théologiens toutes les religions dans la salle de crise de la Maison Blanche, où on frôle le pugilat) ou franchement drôles (l’interrogatoire du FBI « pompé » sans vergogne sur « Rencontre du Troisième Type »). La fin est un peu déroutante, elle a presque la forme d’une petite énigme à déchiffrer, ce qui est forcément frustrant. Si vous vous attendez à une explication logique, rationnelle et à une fin fermée, vous serez déçue. Mais comment l’auteur aurait pu offrir une fin rationnelle à un roman aussi irrationnel ? J’ai aimé « L’Anomalie », et je l’ai lu très vite et avec facilité. Je comprends qu’on puisse être dérouté ou déçu, mais moi je sens que je vais en garder un bon et durable souvenir.