Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

L'anomalie

Couverture du livre « L'anomalie » de Herve Le Tellier aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072895098
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

10 mars 2021. Les 243 passagers d'un vol au départ de Paris, marqué par de violentes turbulences, atterrissent à New York. Parmi eux : Blake, tueur à gages ; Lucie et André, couple français au bord de la rupture ; Slimboy, chanteur nigérian homosexuel ; Joanna, avocate américaine ; ou encore... Voir plus

10 mars 2021. Les 243 passagers d'un vol au départ de Paris, marqué par de violentes turbulences, atterrissent à New York. Parmi eux : Blake, tueur à gages ; Lucie et André, couple français au bord de la rupture ; Slimboy, chanteur nigérian homosexuel ; Joanna, avocate américaine ; ou encore Victor Miesel, écrivain sans succès, qui se donne la mort après avoir écrit en quelques jours un livre aussitôt propulsé en tête des ventes... Trois mois plus tard, contre toute logique, un avion en tous points identique, avec à son bord le même équipage et les mêmes passagers, surgit dans le ciel au-dessus de New York. S'ensuivra une crise politique, médiatique et scientifique sans précédent, au coeur de laquelle chacun de ces personnages ou presque se retrouvera face à une autre version de lui-même... Avec cette variation spirituelle et virtuose sur le thème du double, qui nous transporte des faubourgs de Lagos et de Mumbai à la Maison Blanche, Hervé Le Tellier signe son roman le plus ambitieux.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (7)

  • Un roman captivant qui flirte entre le présent et le passé avec trois mois d'écart, des personnages très différents qui ont pour point commun ce fameux vol AF 006 Paris New york au cours duquel ils ont cru mourir dans d'atroces turbulences, on oscille entre fiction et réel. Que s'est-il passé...
    Voir plus

    Un roman captivant qui flirte entre le présent et le passé avec trois mois d'écart, des personnages très différents qui ont pour point commun ce fameux vol AF 006 Paris New york au cours duquel ils ont cru mourir dans d'atroces turbulences, on oscille entre fiction et réel. Que s'est-il passé pour que tous ces personnages se retrouvent face à leur clone, trois mois de vie, entre mars et juin, où les uns n'existaient pas, et les autres ont continué à vivre ? Une écriture alerte, passionnante, pas un instant d'ennui au cours de cette lecture, Hervé Le Tellier décrochera-t-il un prix avec ce roman, je prends le pari, ce serait mérité.

    comment Commentaire (0)
  • Roman d’espionnage ou d’introspection, policier ou récit de guerres, celles des armées, celles des cœurs, celles des impudeurs ? Sur trois mois, nous allons suivre un certain nombre de personnages qui vont se retrouver face à eux-mêmes et avoir à faire des choix entre ce qu’ils sont prêts à...
    Voir plus

    Roman d’espionnage ou d’introspection, policier ou récit de guerres, celles des armées, celles des cœurs, celles des impudeurs ? Sur trois mois, nous allons suivre un certain nombre de personnages qui vont se retrouver face à eux-mêmes et avoir à faire des choix entre ce qu’ils sont prêts à gagner ou à perdre. Sur l’échiquier, les individus de mars et ceux de juin, ce sont les mêmes (on change sans changer), ils ont en commun d’avoir pris un premier avion et sa photocopie trois mois plus tard. Ce n’est ni de l’anticipation (nous sommes en 2021) ni de la SF, mais un long travail de réflexion philosophique, une expérience de pensée, la puissance unique de l'imagination. La question du double peut-être, mais également celle de notre propre désir dans le temps. Y croiser Elton John et quelques uns de nos dirigeants ajoute un peu d’humour à cette histoire surprenante et un rien décalée dans notre univers littéraire.

    comment Commentaire (0)
  • Mars 2021.
    Le vol AF006, reliant Paris à New-York traverse difficilement un terrible orage.
    À son bord, parmi les 250 passagers, on peut trouver : un écrivain maudit, un tueur à gages, une petite fille trop sage, un couple effectuant leur premier voyage ensemble, un chanteur assez secret, une...
    Voir plus

    Mars 2021.
    Le vol AF006, reliant Paris à New-York traverse difficilement un terrible orage.
    À son bord, parmi les 250 passagers, on peut trouver : un écrivain maudit, un tueur à gages, une petite fille trop sage, un couple effectuant leur premier voyage ensemble, un chanteur assez secret, une avocate brillante mais vindicative... bref, une assez belle représentation du panel humain.

    Juin 2021.
    Les mêmes personnes. Les mêmes vies. Les mêmes secrets.
    Ou presque.

    Il s'est passé quelque chose. Bien sûr qu'il s'est passé quelque chose. Mais quoi exactement ?

    L'impression est d'abord légère, presque indécelable. Mais au bout de quelques chapitres, elle est presque étouffante.

    Il s'est passé quelque chose.
    Oui mais quoi ?
    L'auteur nous balade, d'une période à l'autre et de protagoniste en protagoniste sans jamais nous perdre (chaque début de chapitre indique très clairement quand, où et avec qui on se trouve), et pourtant ça nous échappe.

    On a l'impression d'avoir la réponse, là, juste sous nos yeux, et l'instant d'après elle est balayé d'une simple phrase.
    Ce livre m'a énormément plu. Parce qu'il pousse le lecteur à de nombreuses réflexions, sur de multiples niveaux.

    Il m'a fait pensé à beaucoup d'anciennes lectures, ou séries, à commencer par Replay, de Ken Grimwood, ou La Modification, de Michel Butor. Et bien évidemment à la série Lost.
    Oh, ne vous inquiétez pas, le final se révèle totalement différent. Suffisamment pour nous surprendre et nous donner du grain à moudre pendant de longues heures de réflexion.

    Hervé le Tellier nous fait participer à un voyage pour le moins mouvementé, et à la fin duquel on ne peut s'empêcher de penser : « Et moi, qu'aurais-je fait, à leur place ? ».

    Un très bon roman contemporain, des personnages fort, un style précis, efficace et direct, une intrigue originale (et surtout très originalement présentée !), et une multitude de questionnements intérieurs.

    Il y a là tout ce que je recherche dans un bon livre.
    Alors, laissez-vous embarquer, et surtout, suivez bien les consignes de sécurité. On ne sait jamais...

    comment Commentaire (0)
  • Pour ceux qui connaissent, le pitch peut "ressembler" à celui de la série Manifeste : un avion mystérieux et des phénomènes étranges. Une fois ceci dit, on se laisse prendre par une belle écriture serrée, beaucoup beaucoup d'humour et une vraie intrigue paranormale.
    Les personnages principaux...
    Voir plus

    Pour ceux qui connaissent, le pitch peut "ressembler" à celui de la série Manifeste : un avion mystérieux et des phénomènes étranges. Une fois ceci dit, on se laisse prendre par une belle écriture serrée, beaucoup beaucoup d'humour et une vraie intrigue paranormale.
    Les personnages principaux sont très bien décrits, notamment le jeune chercheur et la belle Alice et son architecte. Les relations entre ces 2 là sont vraiment bien rendues, on ressent parfaitement le chassé croisé amoureux qui se déroule entre eux. Il y a peut être un peu de longueur sur la fin dans la base militaire (chut je n'en dit pas plus) mais il y a un twist plutôt percutant qui relance la machine.
    J'ai adoré ce roman très contemporain sauf que dorénavant je ne pourrais plus prendre l'avion ! ("l'accident" et les trous d'air sont trop bien décrits pour moi, qui ai vécu le 9/11 dans un avion pour New York justement...)

    comment Commentaire (0)
  • Difficile de placer ce livre dans une catégorie. Si on prend une cuillère de science-fiction, que l'on saupoudre avec une pincée de thriller et que l'on agrémente d'un peu de politique et puis de quelques autres ingrédients comme les indispensables histoires d'amour, on obtient ce roman très...
    Voir plus

    Difficile de placer ce livre dans une catégorie. Si on prend une cuillère de science-fiction, que l'on saupoudre avec une pincée de thriller et que l'on agrémente d'un peu de politique et puis de quelques autres ingrédients comme les indispensables histoires d'amour, on obtient ce roman très sympa.

    La lecture commence par plusieurs chapitres visant à présenter un certain nombre de personnages. Déjà, le ton est donné, c'est assez foisonnant. Il y a des personnages qui ont l'air de se rapprocher de Monsieur et Madame tout le monde. Ils ont tous leurs problèmes plus ou moins graves, je n'en dirai pas plus ici car la phase de découverte de chacun des personnages et de leurs difficultés est importante dans cette lecture (bon, c'est souvent le cas quand même) et donc je ne voudrai pas gâcher le plaisir et la surprise. Et puis, à côté de ça, on retrouve des personnages un peu plus atypiques comme un tueur à gages par exemple.

    Après cette introduction qui occupe quand même environ un tiers du roman, l'auteur vient ajouter un élément perturbateur, un phénomène très curieux qui donne un petit virage "science-fiction" au récit. Pour autant le récit ne devient pas complètement délirant. Bien que le phénomène soit incroyable et quand même assez irréaliste, la réaction des différents acteurs face à ce phénomène est plutôt assez crédible. Il faut dire que sur ce point, c'est assez brillant. On s'y croirait.

    Et puis, après cette deuxième partie où chacun essaye de comprendre le phénomène, une dernière partie permet de voir le devenir des personnages. Si je devais mettre un bémol, il concernerait cette dernière partie puisque le futur des personnages est abordé parfois bien trop brièvement. De plus, il y a un vrai déséquilibre entre les personnages. Ils sont tous très bien amenés lors de l'introduction mais dans la suite du récit certains sont très peu évoqués, ce qui peut entraîner un léger sentiment de frustration chez le lecteur. Disons que le juste milieu entre le suivi au plus près de chacun des personnages et le suivi un peu plus détaché de la gestion de cet évènement n'est pas simple à trouver.

    Cependant, au-delà de ces petits déséquilibres, ce roman reste un très bon moment de lecture. Il est très prenant et j'ai eu beaucoup de mal à relever la tête une fois le nez dedans. Ce livre est vraiment plein de surprises et il y a des passages extrêmement savoureux comme par exemple la genèse du "protocole 42" où encore certaines scènes avec notre fameux personnage tueur à gages. C'est aussi truffé de références et l'auteur fait parfois preuve d'une ironie bien mordante.

    Au passage, je me suis dit que ce roman ferait un bon film ou bien une bonne série télé. D'ailleurs, il me semble avoir lu que les droits avaient été achetés pour une série et pour la traduction de ce roman dans plusieurs pays.

    Je recommande fortement ce livre singulier aux multiples facettes et qui ne manque pas de rythme. Une lecture divertissante et foisonnante qui s'amuse des genres et où chaque lecteur pourra trouver son compte !

    comment Commentaire (0)
  • Tout commence comme dans un film catastrophe américain : présentation des personnages, très différents les uns des autres, avec des détails qui accrochent et initient chez le lecteur la curiosité d’en savoir plus. Alors se pose une première question : quel est le point commun qui les rassemble...
    Voir plus

    Tout commence comme dans un film catastrophe américain : présentation des personnages, très différents les uns des autres, avec des détails qui accrochent et initient chez le lecteur la curiosité d’en savoir plus. Alors se pose une première question : quel est le point commun qui les rassemble au coeur de cette fiction? Un simple orage, fut-il d’une violence inouïe, au cours d’un vol Paris New-York en mars 2021? Et pourquoi se font-ils cueillir les uns après les autres par différentes autorités gouvernementales? Autant de questions dont je ne dévoilerai pas la solution ici!

    Mais sans cela comment parler du fond de ce roman étonnant, à mi chemin entre science et philosophie. Avec des questions fondamentales, des mises en abyme et des impasses logiques qui rendent nos méninges aussi déboussolées que ce boeing malmené? Tant pis, je me tais. Trop en dire serait un véritable divulgachage.

    Par contre je peux sans arrière-pensée et avec bonheur louer la qualité de la narration, la richesse du langage et la maîtrise de différents niveaux de discours, qui fut celle des Papous dans la tête, que je regrette tant.

    J’ai réellement adoré ce récit d’anticipation proche (même le COVID y est abordé - a-t-il fallu des corrections ultimes pour l’inclure ou le roman a t-il été écrit après que l’épidémie nous sidère dans un confinement que rien ne laissait attendre un an plus tôt?). Et j’ai aimé autant pour l’histoire qui suscite des réflexions passionnantes que pour l’écriture que j’admire.

    A recommander sans modération.

    Merci à Babelio et aux éditions Gallimard pour ce partenariat très apprécié.

    comment Commentaire (1)
  • L’écrivain… et ses doubles. L’Oulipien (beaucoup d’indices dans son texte) Hervé Le Tellier s’amuse avec une réalité dont il questionne l’absurdité. Du haut de son âge et sans jamais faire le vieux con (quelle culture pop !), il contemple nos vaines existences, en déduit que le bonheur est...
    Voir plus

    L’écrivain… et ses doubles. L’Oulipien (beaucoup d’indices dans son texte) Hervé Le Tellier s’amuse avec une réalité dont il questionne l’absurdité. Du haut de son âge et sans jamais faire le vieux con (quelle culture pop !), il contemple nos vaines existences, en déduit que le bonheur est probablement l’apanage des ignorants.
    Les passagers d’un avion ont un point commun qu’on ne révèlera pas et qui m’a rappelé le vertigineux Pasternak dans le film « Les Nouveaux Sauvages ». Et puis se produit l’improbable, ce que les religions ne tolèrent pas, ce que la science n’explique pas, au point de convoquer tous les grands esprits à la table d’un crétin devenu président (passages jouissifs sur Trump et le cirque médiatique américain).
    On suit une dizaine de passagers dans leur vie, dans leur vol, vers l’inconnu. Le Tellier se glisse dans Leur peau, offrant ainsi son miroir informant. C’est bien lui, l’homme qui s’inquiète de vieillir, peut encore séduire, critique le microcosme littéraire, espère gagner un prix.
    C’est un roman intelligent, à tiroirs, qui mérite plusieurs lectures tellement il renferme de richesses. Oh bien-sûr, il y aura bien un peine-à-jouir pour dire que Bernard Werber s’est invité dans la collection blanche. Qu’il aille au diable ! Car l’écriture de Le Tellier est maîtrisée, son propos passionnant. Tout sauf une anomalie.
    Rien à reprocher donc, sinon l’effet que nous fait une production hollywoodienne (dont il se moque) : virtuose dans l’installation de l’intrigue et un peu moins rythmé dans sa résolution (exemple typique : Men In Black).
    Bilan :

    comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.