Rencontre avec Kaouther Adimi, Gaëlle Nohant, Vincent Delecroix, Olivier Guez, Hervé Le Tellier, les auteurs de la rentrée littéraire !

mercredi 29 novembre 2017

Rencontre avec Kaouther Adimi, Gaëlle Nohant, Vincent Delecroix, Olivier Guez, Hervé Le Tellier, les auteurs de la rentrée littéraire !

J’y étais !

Rendez-vous jeudi 18 heures, siège social d’Orange, au café littéraire pour une rencontre avec les cinq auteurs préférés des explolecteurs 2017.

Jeudi, j’arrive à Paris par beau temps. Chic, avant notre rendez-vous, je vais aller faire des photos de rue, des photos citadines. Las ! Le temps de boire un thé, le ciel est devenu noir et nous offre une averse, mais alors là, une belle averse qui m’oblige à acheter en urgence le parapluie que je n’avais pas pris le soin de  prendre, sacré optimiste va !!

 

Voilà, c’est l'heure ! Prem’s je suis. Je rencontre Dominique et quel plaisir de faire sa connaissance. Un regard bleu tout en douceur et fermeté.

Nous nous installons. Une ligne de métro, ne me demandez pas laquelle a été fermée pour cause de colis suspect et Vincent Delecroix , coincé dans les embouteillages ne peut être présent. Gaëlle Nohant que je me faisais une joie de rencontrer, victime d’un malaise, est représentée par Héloïse d’Ormesson, son éditrice.

 

 

Karine présente chaque écrivain et anime brillamment la soirée, laissant le temps aux auteurs de parler de leurs livres. Je me suis aperçue qu’il y avait des ponts entre les ouvrages présentés.

Kaouther Adimi, Gaëlle Nohant (enfin Héloïse d’Ormesson), Olivier Guez ont parlé de la somme des recherches effectuées pour l’écriture de leurs livres. J’ai aimé la passion qui les anime tous, les écouter parler de leur travail. Herve Le Tellier, dont, à priori je n’aurais pas lu le livre, a su mettre les mots pour me donner envie de découvrir sa famille.

Je les aurais écouté jusqu’au bout de la nuit.

Kaouther Adimi a dû partir pour cause de promotion. Dommage j’avais une question à lui poser. Pas grave, je la poserai par l’intermédiaire de son éditeur. Maintenant, c’est l’heure de faire honneur au buffet. Les bouchées étaient excellentes. J’ai pu discuter avec Héloïse d’Ormesson, une adorable personne qui a gentiment répondu à nos questions, nos apartés, tout comme  Olivier Guez que je soupçonne de m’avoir refilé son rhume.

Chaque auteur a su se mettre en phase avec les lecteurs que nous sommes et la séance de dédicace a attiré beaucoup de monde

Ce fut une première pour moi mais certainement pas une dernière.

Merci Dominique et Karine pour ce moment partagé. J’allais oublier, j’ai rencontré des membres de lecteurs.com… Complètement prise par la soirée, j’ai totalement oublié leurs noms, je les salue.

Ce que je retiens, la passion des auteurs, leurs mains qui accompagnaient leurs paroles, la qualité des questions de Karine, la gentillesse de Dominique, l’ambiance. Le café littéraire est un beau lieu feutré, vivant. On doit y être bien à la pause, assis dans un fauteuil moelleux à lire en sirotant son thé… De quoi oublier l’heure de la reprise !

Colette LORBAT

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Tendance"

Commentaires

Où trouver « Ascension » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires