Alice Zeniter

Alice Zeniter

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Articles (2)

  • Portrait d'Alice Zeniter
    Portrait d'Alice Zeniter

    Normalienne, Alice Zeniter voit son troisième roman, Sombre dimanche (Albin Michel), couronné de trois prix : Prix du livre Inter, Prix de la Closerie des Lilas, Prix des lecteurs de l'Express.

  • Sombre dimanche d'Alice Zeniter
    Sombre dimanche d'Alice Zeniter

    Il y a une chose qu'Alice Zeniter a assimilé très vite : depuis Rimbaud ou Françoise Sagan, la grande littérature s'accommode bien d'une certaine forme de précocité. La jeune femme raconte qu'elle a commencé à écrire dès l'âge de 7 ans, en se promettant de devenir écrivain à l'adolescence – et en effet, elle publia un petit opuscule à 16 ans, aux éditions du Petit Véhicule, aujourd'hui épuisé. 

Voir tous les articles

Avis (57)

  • Couverture du livre « L'art de perdre » de Alice Zeniter aux éditions Flammarion

    augustin sur L'art de perdre de Alice Zeniter

    La configuration et l'histoire de ma famille n'est pas exactement la même mais finalement extrêmement proche.
    Et ce livre m'a surpris par sa justesse. La justesse des situations, des sentiments , des attitudes, des réactions ; rien ne sonne faux.
    Le personnage d'Ali ; personnage clé de cette...
    Voir plus

    La configuration et l'histoire de ma famille n'est pas exactement la même mais finalement extrêmement proche.
    Et ce livre m'a surpris par sa justesse. La justesse des situations, des sentiments , des attitudes, des réactions ; rien ne sonne faux.
    Le personnage d'Ali ; personnage clé de cette histoire ; est particulièrement bien construit.
    La vie en Kabylie est très bien restituée tout comme les relations entre les membres de la famille et dans le village.

    C'est un roman intelligent.

  • Couverture du livre « L'art de perdre » de Alice Zeniter aux éditions Flammarion

    Elizabeth Neef-Pianon sur L'art de perdre de Alice Zeniter

    Désolée pour Alice Zeniter !
    Plusieurs fois, en librairie, j’ai pris et reposé son livre, n’arrivant pas à me décider.
    Et puis, on me l’a prêté, et plusieurs fois je l’ai pris en mains, en ai lu quelques pages, et l’ai reposé, n’arrivant pas à continuer.
    J’ai persisté ainsi environ...
    Voir plus

    Désolée pour Alice Zeniter !
    Plusieurs fois, en librairie, j’ai pris et reposé son livre, n’arrivant pas à me décider.
    Et puis, on me l’a prêté, et plusieurs fois je l’ai pris en mains, en ai lu quelques pages, et l’ai reposé, n’arrivant pas à continuer.
    J’ai persisté ainsi environ quatre-vingt pages, puis j’ai décidé d’abandonner définitivement.
    Je ne nie pas que cette histoire puisse être intéressante, mais il y a certains livres comme ça, quand on ne peut pas, on ne peut pas.

  • Couverture du livre « L'art de perdre » de Alice Zeniter aux éditions Flammarion

    Farida Nasri sur L'art de perdre de Alice Zeniter

    Cest un beau livre sur l'histoire de l'Algérie mais je n'ai pas réussi à m'y plonger malgré des liens certains avec le sujet. Un autre jour peut-être

    Cest un beau livre sur l'histoire de l'Algérie mais je n'ai pas réussi à m'y plonger malgré des liens certains avec le sujet. Un autre jour peut-être

Voir tous les avis

Vidéos (1)

  • Portrait d'Alice Zeniter

Voir toutes les videos

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !