Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

"Malamute", un récit ponctué d’humour, de ce huis-clos hivernal

Une écriture fluide pour un roman bien rythmé

"Malamute", un récit ponctué d’humour, de ce huis-clos hivernal

"Malamute" Jean-Paul Didierlaurent (Au Diable Vauvert) nous est aujourd’hui chroniqué par Delphine de Du calme Lucette, membre du Cercle livresque.

 

"Si j'ai commencé cette lecture dubitative, elle a finalement su m'intéresser davantage dans ses deux derniers tiers.

En effet, le premier tiers du roman met tranquillement en place ses personnages et je commençais à me demander où l'auteur voulait en venir. Une petite impression de ne pas avancer dans l'histoire, donc.

Mais avec l'arrivée de la tempête de neige dans la petite station vosgienne, l'intrigue débute. Mon intérêt a grandi à mesure que la neige recouvrait les routes et les habitations, jusqu'à les engloutir. Ce petit effet huis-clos hivernal, pendant lequel les personnages se découvrent réellement, m'a plu. Le passé hante les uns et les autres dans une noirceur certaine, mais Jean-Paul Didierlaurent use également de pointes d'humour bienvenues. Son écriture fluide nous fait passer un agréable moment. Les pages se tournent vite.

Les croyances ancestrales sont aussi de la partie, délivrant ainsi une petite ambiance ésotérique qui, couplée à une sorte de fin du monde, apporte un intérêt supplémentaire au récit.

Le dénouement ne m'a pas réservé de grandes surprises, ayant deviné une partie des secrets de ce bon vieux Germain mais malgré tout, certaines révélations et scènes, si je puis dire, sont bien menées et laissent un léger frisson à la lecture.

En bref, je suis un peu mitigée concernant ce roman mais le ressenti final est bon. Je garderai un agréable souvenir de cette lecture, pas forcément impérissable mais avec un intérêt pour certaines thématiques abordées. À lire au coin du feu, drapé(e) d'un plaid."

© Delphine de Du calme Lucette

 

sylvie MOYERE, faisant également partie de notre club, nous donne également ces impressions :

"C'est très bien écrit avec une écriture fluide, des chapitres courts. Il y a vraiment un bon rythme. On avance rapidement dans la lecture et on n'a pas envie de l’arrêter tellement on est embarquée dans cette histoire.
L'auteur nous dépeint les paysages avec une grande précision et avec aussi beaucoup de poésie.

"Couvert de neige collante, le grillage du vieux poulailler s'étirait en une dentelle délicate, même les grands sapins n'étaient que rondeurs une fois dissimulés sous leur manteau."

Cela m'a fait penser à certains auteurs américains de "nature writing". Le sujet de l'écologie y est abordé et nous pousse à la réflexion. Le récit est aussi ponctué, par moment de petites touches d'humour qui nous amène à sourire, ce qui allège parfois cette atmosphère étouffante et angoissante. [….]"

© sylvie MOYERE

 

Vous avez aimé cette chronique qui vous a donné envie de lire Malamute?

N’hésitez pas à suivre, Delphine de Du calme Lucette et sylvie MOYERE , membres du Cercle livresque, pour découvrir de nouvelles lectures.

Retrouvez, aussi, toutes les chroniques du Cercle livresque dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque".

 

 

Commentaires (1)