"Et tout sera silence", un roman fiction réaliste !

mardi 20 août 2019

A partir de faits réels…

"Et tout sera silence", un roman fiction réaliste !

Avec Et tout sera silence de Michel Moatti (HC éditions), l’auteur signe une nouvelle enquête de la Web-reporter Lynn Dunsday découverte dans Tu n'auras pas peur (Prix polar Cognac 2017). Dans ce roman, il plonge à nouveau le lecteur dans les profondeurs glaçantes de notre époque…

 

L’atelier de la litote et ludiwine bonnefoy, deux de nos membres du Cercle livresque nous livrent leur avis

 

 

L’atelier de la litote

 

Et tout sera silence de Michel Moatti, c’est un coup de cœur.

 

Un couple hors du commun  va mener une enquête, lui c’est Andy Folsom enquêteur à la Metropolitan Police de Londres, elle c’est Lynn Dunsday, web-reporter, journaliste d’investigation. Ensemble dans la vie, policier et journaliste font rarement bon ménage et pourtant  ils gèrent du mieux qu’ils le peuvent, les discordes et les conflits.

 

L’action se déroule l’hiver 2019 et l’assassinat au tournevis d’Anna Kaczor dans un pub ne fait pas l’actualité, la mort d’une prostituée polonaise n’intéresse personne. Pourtant dès que l’on découvre qu’elle a fait l’objet d’un scandale avec une huile du gouvernement, un Lord, le sujet semble déjà plus porteur.

 

Andy et Lynn vont tenter d’en savoir plus. La piste les mènera de Londres à la Pologne en passant par des réseaux de trafic d’êtres humain en Italie. A partir de là c’est la longue descente aux enfers pour ces jeunes femmes, dont Magdalena qui pense trouver une meilleure vie et un meilleur travail en Angleterre et pour qui débute un calvaire sans nom.

 

Ce réseau de traite des femmes de l’Est semble bien rodé et très vite on comprend que cette économie souterraine vient s’implanter dans tous les pays d’Europe.

 

Il y a des passages crus et difficiles tant ils nous font approcher de près la triste réalité. C’est très bien écrit, chapitres courts et intenses qui apportent leurs lots d’informations et d’horreurs soutenus par des dialogues d’une justesse terrible. On navigue entre l’enquête de Lynn, celle d’Andy et bien sûr, on découvre la vie de ces filles au travers du destin tragique de Magdalena.

 

Michel Moatti réussit parfaitement cet exercice de fiction réaliste avec des références à des faits réels (rapports de l’ONU) qui rendent le tout sinon indigeste tout au moins percutant. On sent un gros travail de recherche en amont pour nous dérouler une histoire actuelle qui parle d’exploitation de la femme par l’homme où tous les coups sont permis puisqu’elles sont reléguées au rang de marchandises.

 

Un coup de cœur pour ce thriller qui lève le voile sur ce que personne ne veut voir. Bonne lecture.

 

© L’atelier de la litote

 

 

ludiwine bonnefoy

C’était mon premier Michel Moatti et ça ne sera certainement pas le dernier.

 

Quand on sait que cet auteur se sert de faits réels pour écrire ses romans (il en fait la liste à la fin) ça vous glace le sang !

On suit plusieurs personnes, tout d’abord Magdalena Lewandowska qui part de Pologne pour trouver une vie meilleur, ensuite Lynn Dunsday, une web-reporter pour le Bumper et Lulubelle a travers son blog.


A travers le regard Magdelena on suit le calvaire de ces filles de l’est, enfermées dans des camions ou des cages, frappées, violées, massacrées pour l’exemple etc… un enfer, une horreur !!! Il faut avoir le cœur bien accroché sur certaines scènes.


Le blog de lulubelle est en dehors de l’histoire, c’est un blog plutôt léger qui parle de femme de footballeurs. Ces parties la allègent la lecture avec un peu d’humour et de légèreté mais nous montre aussi l’espace énorme qu'il y a entre le sort de ces femmes de l'Est et les petits "problèmes" quotidiens de Lulubelle mais peut être aussi les notre.


Et bien sûr nous suivons Lynn, la journaliste qui va enquêter sur tout cela et quand elle tient une histoire elle ne la lâche pas même si elle va prendre beaucoup de risques pour aller jusqu’au bout.


Les chapitres sont courts ce qui donne un excellent rythme à la lecture en plus l’histoire est prenante ce qui vous donne envie d’aller jusqu’aux bout sans s’arrêter.


Je vous le conseille fortement même si je dois préciser « attention âmes sensibles » !!!

« Allez ! Prenez la vie comme elle vient, pensez bien à vous et soyez plus braves que le mauvais sort ! »

Satisfaction : 90%

 

© ludiwine bonnefoy

 

Vous avez aimé ces chroniques qui vous ont donné envie de lire Et tout sera silence ?

N’hésitez pas à suivre ces lectrices pour découvrir vos nouvelles lectures.

Retrouvez toutes les chroniques du Cercle livresque (ex Club des Explorateurs) dans  Voir plus d'articles "Cercle livresque"

À découvrir aussi

Voir plus d'articles "Cercle livresque"

Commentaires

Où trouver « Tu n'auras pas peur » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Forum

Afficher plus de discussions