Michel Moatti

Michel Moatti
Maître de conférences à l'Université de Montpellier, Michel Moatti enseigne le journalisme et la communication. Journaliste pendant seize ans, en particulier comme correspondant pour l'agence britannique Reuter's, il a vécu à Londres au début des années 1990. Retour à Whitechapel est le fruit d'u... Voir plus
Maître de conférences à l'Université de Montpellier, Michel Moatti enseigne le journalisme et la communication. Journaliste pendant seize ans, en particulier comme correspondant pour l'agence britannique Reuter's, il a vécu à Londres au début des années 1990. Retour à Whitechapel est le fruit d'une recherche de près de trois années dans les archives victoriennes et dans différentes bibliothèques historiques : journaux de l'époque, pièces de la Metropolitan Police de Londres, rapports médico-légaux, témoignages des jurys d'enquêtes...

Avis (20)

  • add_box
    Couverture du livre « Et tout sera silence » de Michel Moatti aux éditions Herve Chopin

    ludiwine bonnefoy sur Et tout sera silence de Michel Moatti

    Merci a lecteurs.com et les éditions Hervé Chopin pour ce roman !

    C’était mon premier Michel Moatti et ça ne sera certainement pas le dernier.

    Quand on sait que cet auteur se sert de faits réels pour écrire ses romans (il en fait la liste a la fin) ça vous glace le sang !

    On suit...
    Voir plus

    Merci a lecteurs.com et les éditions Hervé Chopin pour ce roman !

    C’était mon premier Michel Moatti et ça ne sera certainement pas le dernier.

    Quand on sait que cet auteur se sert de faits réels pour écrire ses romans (il en fait la liste a la fin) ça vous glace le sang !

    On suit plusieurs personnes, tout d’abord Magdalena Lewandowska qui part de Pologne pour trouver une vie meilleur, ensuite Lynn Dunsday, une web-reporter pour le Bumper et Lulubelle a travers son blog.

    A travers le regard Magdelena on suit le calvaire de ces filles de l’est, enfermées dans des camions ou des cages, frappées, violées, massacrées pour l’exemple etc… un enfer, une horreur !!! Il faut avoir le cœur bien accroché sur certaines scènes.

    Le blog de lulubelle est en dehors de l’histoire, c’est un blog plutot leger qui parle de femme de footballeurs. Ces parties la allége la lecture avec un peu d’humour et de légèreté mais nous montre aussi l’espace énorme qu'il y a entre le sort des ces femmes de l'Est et les petits "problèmes" quotidiens de Lulubelle mais peut être aussi les notre.

    Et bien sur nous suivons Lynn, la journaliste qui va enquêter sur tout cela et quand elle tient une histoire elle ne la lâche pas même si elle va prendre beaucoup de risques pour aller jusqu’au bout.

    Les chapitres sont courts ce qui donne un excellent rythme a la lecture en plus l’histoire est prenante ce qui vous donne envie d’aller jusqu’aux bout sans s’arrêter.

    Je vous le conseille fortement même si je dois préciser « attention âmes sensibles » !!!

    « Allez ! Prenez la vie comme elle vient, pensez bien à vous et soyez plus braves que le mauvais sort ! »

    Satisfaction : 90%

  • add_box
    Couverture du livre « Et tout sera silence » de Michel Moatti aux éditions Herve Chopin

    Jacqueline Fayolle sur Et tout sera silence de Michel Moatti

    Moatti traite là un sujet dont on aimerait se persuader que tout n'est que fiction. MAIS des faits d'actualité nous rappellent que la réalité n'est pas si loin de la fiction : trafic d'êtres humains jusqu'à élimination si nécessaire, scandales politiques sur fond de prostitution ... L'auteur...
    Voir plus

    Moatti traite là un sujet dont on aimerait se persuader que tout n'est que fiction. MAIS des faits d'actualité nous rappellent que la réalité n'est pas si loin de la fiction : trafic d'êtres humains jusqu'à élimination si nécessaire, scandales politiques sur fond de prostitution ... L'auteur compose un sinistre cocktail tout à fait réaliste, hélas.
    Il sauve la mise en faisant partager l'intrigue à un couple où là encore se côtoient deux représentants de notre société qui sont souvent dans le rétroviseur : Andy, l'enquêteur et Lynn, la journaliste experte en scoops...
    Voilà, il a tout compris et il a tout juste, Michel Moatti : son thriller a tout ce qu'il faut pour être plébiscité.
    Une toute petite réserve, à titre très personnel : les passages un peu "gore", même s'"il faut bien que quelqu'un en parle".

  • add_box
    Couverture du livre « Et tout sera silence » de Michel Moatti aux éditions Herve Chopin

    Djelae sur Et tout sera silence de Michel Moatti

    Un excellent thriller. L'auteur nous plonge dans un monde qui hélas existe bien l'esclavage sexuel. Dès les premières pages nous sommes immergés dans le quotidien de ces femmes originaires des pays de l'est qui veulent échapper à la misère et se retrouvent dans les réseaux de prostitution. C'est...
    Voir plus

    Un excellent thriller. L'auteur nous plonge dans un monde qui hélas existe bien l'esclavage sexuel. Dès les premières pages nous sommes immergés dans le quotidien de ces femmes originaires des pays de l'est qui veulent échapper à la misère et se retrouvent dans les réseaux de prostitution. C'est extrêmement violent et réaliste et c'est ce qui impressionne, l'intrigue vient en second plan. Ce qui prime c'est le talent de l'auteur pour décortiquer les méandres de cet univers parallèle et de donner corps à ces femmes souvent oubliées. Impressionnant et bouleversant !

  • add_box
    Couverture du livre « Et tout sera silence » de Michel Moatti aux éditions Herve Chopin

    Mireille B sur Et tout sera silence de Michel Moatti

    S’il ne s’était inspiré de faits et lieux réels, j’aurais peut-être qualifié l’imagination de Michel Moatti de démesurée. En effet, n’est-il pas de bon ton de vilipender et d’analyser les faits et gestes de ceux qui sont censés représenter le bon peuple ?
    Le baron Sewel, lord anglais de la...
    Voir plus

    S’il ne s’était inspiré de faits et lieux réels, j’aurais peut-être qualifié l’imagination de Michel Moatti de démesurée. En effet, n’est-il pas de bon ton de vilipender et d’analyser les faits et gestes de ceux qui sont censés représenter le bon peuple ?
    Le baron Sewel, lord anglais de la Chambre des Communes était un des leurs… et pratiquait l’esclavage sexuel.

    Dans le van parti de Pologne en direction de l’Ouest, en quête de rêves ou d’horizons meilleurs, Magdalena Lewandowska « avait pensé à ces camions allemands dans lesquels ils tuaient les juifs pendant la guerre ».
    Dans le même temps, fin 2019 également, à Londres, les attaques au couteau se succédaient. Anna Kaczor avait été retrouvée massacrée à l’arme blanche à la sortie d’un bar.
    Au-delà de la simple évocation, un phénomène de société déploie ses tentacules au sein de l’Europe, autour duquel on peut s’interroger sur l’ampleur des moyens et de l’organisation déployés pour lutter contre les trafics d’êtres humains, devenus marchandises.
    Au sein de cette organisation se nichent d’autres difficultés ; comment concilier le secret d’enquête ou la réserve de la Police avec le besoin de scoops ou parfois l’observance de la neutralité pour la presse ? Dans cet opus, Andy et Lynn mènent l’enquête. Andy Folsom, du service d’enquête de la Metropolitan Police, et Lynn Dunsday web reporter au Bumper, vivent en couple.

    Michel Moatti emploie le thriller pour décrypter au lecteur la bestialité des faits et la difficulté de leur traitement, à cause notamment des multiples tentacules qui s’articulent dans la mise en œuvre de ce trafic.
    Certains passages font certes frémir, mais l’écriture de l’auteur est mesurée, sans provocation, réaliste.
    Et puis, malgré cela, la vie continue ! Comme pour se reconnecter, intervient le blog de Lulubelle, léger, superficiel. Une pause pour le lecteur ? Utile ?
    Quoi qu’il en soit, tout livre mérite critiques : un peu de longueur peut-être, mais je ne trouve pas meilleure conclusion pour dire que ce thriller est intelligent et utile, que de reprendre les mots de Lynn la journaliste: « Enlèvements, trafic d’êtres humains, abus sexuels, meurtres… il y a un monde à côté du nôtre, invisible, effrayant, silencieux et pourtant terriblement réel. Ca se passe aujourd’hui, en Europe, et tout le monde ferme les yeux. Alors, il faut bien que quelqu’un en parle ».
    Ami lecteur qui veut rester dans ta zone de confort, passe ton chemin, mais tu peux revenir sur tes pas, et rendre son rôle à l’autruche… pour que tout ne soit pas silence.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !