Zombillénium T.2 ; ressources humaines

Couverture du livre « Zombillénium T.2 ; ressources humaines » de Arthur De Pins aux éditions Dupuis
  • Date de parution :
  • Editeur : Dupuis
  • EAN : 9782800150543
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Tags sur les murs, avertissement du curé du coin : visiblement les esprits s'échauffent autour de Zombillénium. Quand on n'embauche que des morts (ou des sorcières !) dans une région où le taux de chômage est à 25%, il faut bien s'attendre à quelques frictions. Si l'on ajoute à ça des visiteurs... Voir plus

Tags sur les murs, avertissement du curé du coin : visiblement les esprits s'échauffent autour de Zombillénium. Quand on n'embauche que des morts (ou des sorcières !) dans une région où le taux de chômage est à 25%, il faut bien s'attendre à quelques frictions. Si l'on ajoute à ça des visiteurs une miette pénibles et des employés qui, pour être morts, n'en aimeraient pas moins prendre des vacances, on comprend que ce n'est pas trop le moment de venir parler revendications salariales à Francis Von Bloodt. Un deuxième tome qui vient étoffer le casting de Zombillénium avec Astaroth, le démon adolescent, et qui confirme, s'il en était besoin, le talent tout particulier d'Arthur de Pins à manier un humour noir totalement jubilatoire.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(3)

  • C'est parti pour un nouveau moment détente, on retrouve nos héros préférés dans ce second opus, "Zombillénium T2 Ressources Humaines". Cette fois-ci, le parc a vu sa notoriété augmenter au fil des mois. Ce nouvel engouement a entraîné une hausse des effectifs, effectifs qui se sont vus...
    Voir plus

    C'est parti pour un nouveau moment détente, on retrouve nos héros préférés dans ce second opus, "Zombillénium T2 Ressources Humaines". Cette fois-ci, le parc a vu sa notoriété augmenter au fil des mois. Ce nouvel engouement a entraîné une hausse des effectifs, effectifs qui se sont vus contraints de se mêler aux "vivants" pour venir travailler (transports en commun etc.), ce qui n'est pas pour leur plaire. Vous vous doutez bien que voir un squelette dans le bus n'est pas des plus commun !
    Entre la visite d'une mère de famille douteuse, l'enlèvement du squelette Sirius, la découverte de la double "personnalité" de l'enfant-démon Astaroth, le lecteur ne s’ennuie pas. On découvre également une autre image de l'enfer, où se retrouvent les licenciés, un enfer plutôt moderne mais bien identifiable de par ses flammes et ses démons.
    Gretchen la sorcière que l'on découvre dans le premier tome et Aurélien le démon géant sont un peu moins présents mais ils apportent toujours ce côté ado pour l'un et frais pour l'autre.

    Les illustrations : Elles sont bien évidemment toujours aussi efficaces. Les détails sont peu nombreux mais encore une fois de qualité, l'illustrateur Arthur de Pins restant fidèle au premier tome. Les "monstres" sont toujours représentés sous un angle apaisant, jamais réellement angoissant.

    Les personnages : On retrouve toujours le même "bestiaires" de monstres, allant du fantôme aux vampires, en passant par les démons ou encore les zombies. J'ai noté davantage d'humour, davantage de relief dans leur caractère. Ils ont tous leur personnalité, leur apparence achétype du "mort" avec une pointe de dérision. Le nouveau personnage du prêtre, Richard, ami du vampire-directeur du parc, représente le collabo', le lien entre les vivants et les morts, le diplomate toujours partant pour une bonne blague. J'aime beaucoup également les prénoms donnés aux personnages, qui rappellent pour la plupart un moment de la mythologie ou des légendes (notamment Astaroth qui est un grand démon Grand-Duc, trésorier des enfers).

    En bref, encore une fois cette bande-dessinée des éditions Dupuis ne me déçoit pas. L'humour est présent et efficace, le second degré également et l'histoire tient très très bien la route.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le parc d'attraction Zombillénium est toujours en proie aux problèmes... Ici ce sont les humains qui viennent fourrer leur nez dans les affaires des monstres et cela risque de poser quelques soucis ... mortels ! Cependant, le directeur veille et rappelle à ses monstres la règle numéro un : On ne...
    Voir plus

    Le parc d'attraction Zombillénium est toujours en proie aux problèmes... Ici ce sont les humains qui viennent fourrer leur nez dans les affaires des monstres et cela risque de poser quelques soucis ... mortels ! Cependant, le directeur veille et rappelle à ses monstres la règle numéro un : On ne tue pas d'humains !



    Cette bande dessinée, très différente des autres histoires de zombie, mériterait une attention plus importante au niveau du scénario et de la personnalité des différents personnages qui sont trop survolés...



    Pour conclure, un tome qui a du potentiel mais qui n'est pas au meilleur de sa forme...



    Bonne lecture

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dommage que la BD soit si courte! J'aime beaucoup l'univers de Zombillénium qui me fait rire. Pour les personnages j'ai une petite préférence pour Gretchen, même si dans l'ensemble, ils sont tous très marrant. Hate de lire la suite.

    Dommage que la BD soit si courte! J'aime beaucoup l'univers de Zombillénium qui me fait rire. Pour les personnages j'ai une petite préférence pour Gretchen, même si dans l'ensemble, ils sont tous très marrant. Hate de lire la suite.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.