Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Voleur, espion, assassin

Couverture du livre « Voleur, espion, assassin » de Iouri Bouida aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072723902
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

« C'est un métier de voleur, d'espion et d'assassin. L'écrivain espionne, il écoute les gens en douce, il vole les particularités et les paroles des autres, et puis il met tout ça sur le papier, il arrête l'instant, comme disait Goethe, autrement dit, il tue ce qui est vivant au nom de la beauté... Voir plus

« C'est un métier de voleur, d'espion et d'assassin. L'écrivain espionne, il écoute les gens en douce, il vole les particularités et les paroles des autres, et puis il met tout ça sur le papier, il arrête l'instant, comme disait Goethe, autrement dit, il tue ce qui est vivant au nom de la beauté ».
Pour Iouri Bouïda l'écriture est forcément caractérisée par un rapport quelque peu violent avec la vie. Narrateur de la plus belle tradition russe, intellectuel averti et fin connaisseur des vicissitudes soviétiques, il nous livre l'autobiographie romancée d'un écrivain, qui est également le portrait de la génération poststalinienne.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (1)

  • Si vous êtes alléchés par le titre qui vous promet de côtoyer un voleur, un espions et un assassin, passez votre chemin. Ici, vous ne trouverez qu'une autobiographie souvent brillante d'un écrivain né dans l'après-guerre dans la région de Kaliningrad ( en Prusse orientale, anciennement peuplé...
    Voir plus

    Si vous êtes alléchés par le titre qui vous promet de côtoyer un voleur, un espions et un assassin, passez votre chemin. Ici, vous ne trouverez qu'une autobiographie souvent brillante d'un écrivain né dans l'après-guerre dans la région de Kaliningrad ( en Prusse orientale, anciennement peuplé d'Allemand et annexée par l'URSS ), prétexte à brosser le portrait de la génération post-stalinienne.
    De l'écrivain, voici ce qu'en dit une des rencontres féminines de l'auteur :
    " C'est un métier de voleur, d'espion et d'assassin. Un écrivain espionne, il écoute les gens en douce, il vole les particularités et les paroles des autres, et puis il met tout ça sur le papier, il arrête l'instant, autrement dit il tue ce qui est vivant au nom de la beauté."
    Ce qu'il vole et met sur le papier, ce sont les péripéties tragi-comiques subies par le peuple russe, la laideur et la misère du quotidien, son parcours d'ouvrier à rédacteur en chef d'un obscur journal de campagne pour fini membre du parti communiste comme chargé de communication d'un comité régional.
    Les personnages sont hauts en couleurs, les descriptions pleines de verve tout en étant souvent glaçantes.
    C'est un roman de grande qualité.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.