Vietnam, un pays presque mien

Couverture du livre « Vietnam, un pays presque mien » de Daniel Guilmet aux éditions Fallois
  • Date de parution :
  • Editeur : Fallois
  • EAN : 9782877067508
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Daniel Guilmet, un des plus éminents praticiens français en chirurgie cardio-vasculaire, est né en 1932 à Hanoï, où son père enseignait les mathématiques.
Il fut élevé par une nounou vietnamienne. En 1935 toute la famille part pour Phnom Penh, où elle demeure jusqu'en janvier 1941, y menant la... Voir plus

Daniel Guilmet, un des plus éminents praticiens français en chirurgie cardio-vasculaire, est né en 1932 à Hanoï, où son père enseignait les mathématiques.
Il fut élevé par une nounou vietnamienne. En 1935 toute la famille part pour Phnom Penh, où elle demeure jusqu'en janvier 1941, y menant la vie des "coloniaux" : invitations aux fêtes royales, découverte des temples d'Angkor, promenades sur le Mékong. Mais en 1940, la France est en guerre, les Japonais occupent toute l'Indochine et les Français vont y vivre en autarcie avec un gouverneur général, l'amiral Decoux, qui va appliquer les lois de Vichy et faire de nombreux internements arbitraires.
Franc-maçon, le père de Daniel Guilmet en subira les conséquences. D'abord muté à Saigon, puis rayé du cadre des fonctionnaires, il fut emprisonné en octobre 1941 puis astreint à résidence surveillée à Thu Dau Mot, à quarante kilomètres. Là, il trouvera un travail dans une charbonnière pour pouvoir faire vivre sa famille restée à Saigon. Daniel fréquente alors le lycée Chasseloup-Laubat, réservé, à quelques exceptions près, aux seuls Français.
En 1945, après la reddition du Japon, Ho Chi Minh proclame l'indépendance du Vietnam le 2 septembre à Hanoï. Un hommage est rendu par l'auteur à l'oncle Ho. Un an après, lorsque les derniers espoirs d'une négociation conduisant à une indépendance à terme s'évanouissent, la famille Guilmet est rapatriée en France. Daniel fera ses études à Condorcet, puis à la faculté de médecine. Il s'inscrira au parti communiste pour défendre la paix au Vietnam, et le quittera avant la mort de Staline.
Il continuera à s'intéresser de très près au Vietnam en suivant la guerre d'Indochine, le procès de Decoux et tout ce qui a trait à ce pays "presque sien".

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com