Un voyage en Inde

Couverture du livre « Un voyage en Inde » de Goncalo M. Tavares aux éditions Viviane Hamy
Résumé:

Voici l'épopée, tour à tour lumineuse et sombre, d'un personnage, Bloom, qui part à la recherche du sens de la vie, et qui, comme Ulysse, reporte autant que possible son retour... Un texte qui allie habilement poésie, philosophie et suspense.

Bloom n'a rien d'héroïque. Il ne part pas à la... Voir plus

Voici l'épopée, tour à tour lumineuse et sombre, d'un personnage, Bloom, qui part à la recherche du sens de la vie, et qui, comme Ulysse, reporte autant que possible son retour... Un texte qui allie habilement poésie, philosophie et suspense.

Bloom n'a rien d'héroïque. Il ne part pas à la recherche de nouvelles richesses, mais a décidé de fuir sa ville, Lisbonne, pour rejoindre l'Inde. Pourquoi ? C'est un criminel. Par esprit de vengeance, il a tué son propre père, John Bloom, car celui-ci a assassiné la femme aimée, Mary. Il gagne l'Inde pour l'oublier, mais il espère surtout y trouver la sagesse... Le voyage s'étendra de 2003 à 2010.

On s'attend à une oeuvre difficile, et l'on découvre une oeuvre claire et fluide. Les aphorismes sur la nature, la vie, la mort, la violence, l'ennui, la création, qui surgissent ici là, illuminent cette fiction : autant de phrases magiques qu'on souligne frénétiquement pour mieux les retenir. À sa manière, Gonçalo M. Tavares a écrit son Livre de l'intranquillité sous la forme d'une fiction !

Pour raconter l'histoire d'un homme commun qui vit une situation extraordinaire, l'auteur a décidé d'utiliser le squelette du plus grand classique de la littérature, Les Lusiades de Camões, qui narre la découverte de la route maritime des Indes par Vasco de Gama. En 10 chants et 1102 strophes, l'auteur relève le défi de cet exercice littéraire ambitieux et nous livre l'histoire d'une errance, belle, mélancolique et divertissante à la fois.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Gonçalo M. Tavares répond à nos questions ! (22/12/2012)

Les réponses Dominique Nédellec, traducteur de Gonçalo M. Tavares 1) Qui êtes-vous ? ! Le traducteur du livre, soit un trafiquant de mots, un porteur de valises entre la langue portugaise (celle qu'on parle à Lisbonne, Luanda ou Rio de Janeiro) et la langue française. Je traduis de la littérature pour adultes : Gonçalo M. Tavares, António Lobo Antunes, Wenceslau de Moraes, João Tordo... De la littérature jeunesse : Ondjaki, Rodrigo Lacerda, Adriana Lisboa, Alice Vieira... De la bande dessinée : José Carlos Fernandes, Daniel Galera/Rafael Coutinho... A venir, des livres de la Portugaise Dulce Maria Cardoso, des Brésiliens Rubens Figueiredo, Michel Laub... 2) Quel est le thème central de ce livre ? Bloom est fâché avec la vie. Il quitte Lisbonne pour gagner l'Inde. Son but : trouver une femme, ou la sagesse. Ou les deux. Après diverses mésaventures rocambolesques et quelques moments de méditation désolée, il n'est pas impossible qu'il revienne bredouille. Presque tout est déjà annoncé dans le sous-titre : Mélancolie contemporaine (un itinéraire). Tristesse du monde moderne, où l'épopée mène à l'ennui. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? «Qui est Bloom ? Personne ne le sait (lui moins que personne : il est trop près.)» 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? La bande-son d'un film de Buster Keaton composée et interprétée par Ravi Shankar. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? En renversant quelques mythes, Tavares a le culot de proposer une anti-épopée désenchantée (écrite en vers, puisque que l'auteur n'en est pas à une folie près), qui mêle allègrement métaphysique et burlesque, politique et poétique. Faire un bout de voyage avec Bloom, l'accompagner dans sa quête, c'est à tout le moins l'assurance de remplir sa besace d'une bonne récolte d'aphorismes à méditer, sur la nature, la technique, le capitalisme, la littérature, l'Homme... Un parmi cent : «Les pauvres ne sont pas bons, c'est seulement qu'ils ont moins d'argent pour faire le mal».

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Avis (1)

  • Lechoixdeslibraires.com

    Attention, chef d'oeuvre ! Et à tous ceux qui déplorent, avec raison, l'emploi souvent trop libéral de ce mot, nous répondrons la chose suivante : «Certes, mais celui-ci en est VRAIMENT un !».

    Reprenant à son compte l'ossature des Lusiades, ce long poème de Camões qui retrace en dix chants la...
    Voir plus

    Attention, chef d'oeuvre ! Et à tous ceux qui déplorent, avec raison, l'emploi souvent trop libéral de ce mot, nous répondrons la chose suivante : «Certes, mais celui-ci en est VRAIMENT un !».

    Reprenant à son compte l'ossature des Lusiades, ce long poème de Camões qui retrace en dix chants la découverte des Indes par Vasco de Gama, l'auteur de Jérusalem et de Apprendre à prier à l'heure de la technique met en scène un personnage insaisissable baptisé Bloom. Petit-fils de John John Bloom, fils de John Bloom (et lointain cousin de Leopold Bloom ?), notre héros, ou plutôt anti-héros s'embarque dans une véritable quête initiatique qui devrait le mener de l'Occident à l'Orient. S'il s'avère qu'il a fui Lisbonne dans une certaine urgence suite à des événements longtemps dissimulés au lecteur, il ne manifeste aucune hâte vis à vis de sa destination. Et pourquoi ne pas aller jusqu'à affirmer qu'il prend même carrément ? C'est ainsi qu'il fait escale dans une sélection de capitales européennes, de Londres à Berlin en passant par Paris, Vienne, Prague et Berlin. Loin d'être anecdotiques, ces pérégrinations vagabondes participent d'une mise en condition qu'il estime indispensable avant de pouvoir pénétrer ce lointain territoire, lieu de tous les fantasmes s'il en est, et tirer véritablement profit de ses enseignements. Tantôt malmené, tantôt traité avec égard, notre ami n'est pas au bout de ses peines. Mais impossible de le plaindre ou de s'identifier à lui : si son histoire personnelle est digne des plus grandes tragédies grecques, son comportement ne suscite pas la moindre compassion. Affichant tantôt curiosité bonhomme, mélancolie et ennui, il espère tout bonnement trouver enfin la sagesse. Mais si les choses étaient aussi simples, cela se saurait...

    Inutile de se laisser désarçonner par sa forme : ce roman-poème se dévore comme les célèbres épopées auxquelles il renvoie. Et s'il est certes nourri de références mythologiques, bibliques et littéraire, force nous est de reconnaître qu'il est beaucoup moins intimidant qu'il n'y paraît. En effet, le lecteur se laisse happer dès la première page par la magie de ce périple hors du commun.

    Renouant avec ses concepts favoris, tels que la malignité, la modernité ou encore le langage, Gonçalo M. Tavares signe ici son livre le plus époustouflant. Servie par une écriture peaufinée à l'extrême, à la fois poétique et originale, cette démonstration d'inventivité est un trésor qui recèle de richesses infinies dont il faut bien admettre qu'une lecture unique ne saurait suffire. N'ayons pas peur des mots, ce Voyage en Inde s'impose non seulement comme un livre incontournable de la rentrée mais surtout comme un roman magistral grâce auquel son auteur ajoute une pierre de taille à l'édifice de la littérature mondiale.

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions