Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Rien ne t'efface

Couverture du livre « Rien ne t'efface » de Michel Bussi aux éditions Presses De La Cite
Résumé:

Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu'au bout...
Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi.
2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans.
Ce jour d'été... Voir plus

Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu'au bout...
Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi.
2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans.
Ce jour d'été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.
2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage.
Au bord de l'eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s'approche. Le temps se fige. C'est Esteban, ou son jumeau parfait.
Maddi n'a plus qu'une obsession, savoir qui est cet enfant.
Il s'appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s'y installer.
Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs... même tache de naissance.
Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ?
Ou ce garçon qui lui ressemble tant.
Ce qu'elle ressent profondément, c'est que Tom est en danger.
Et qu'elle seule peut le protéger.

Sur le thème puissant de la maternité, Michel Bussi, auteur des best-sellers Le temps est assassin ou Au soleil redouté, livre un nouveau suspense addictif, vertigineux, servi par un twist de haut vol, dans lequel se justifie l'impensable par amour pour un enfant.
Avec ses polars d'une ingéniosité impressionnante, Michel Bussi s'est hissé en tête des meilleures ventes des romanciers français.

Donner votre avis

Avis (5)

  • Michel Bussi livre un nouveau polar « Rien ne s’efface » où Maddi Libéri est au prise avec la douleur du deuil et celle de l’absence. Une lettre lui a été adressée. La voici :
    Le 4 mars 2021, Bien chère Maddi,
    J’espère que vous accepterez que je vous appelle ainsi et non Docteur Libéri. Même...
    Voir plus

    Michel Bussi livre un nouveau polar « Rien ne s’efface » où Maddi Libéri est au prise avec la douleur du deuil et celle de l’absence. Une lettre lui a été adressée. La voici :
    Le 4 mars 2021, Bien chère Maddi,
    J’espère que vous accepterez que je vous appelle ainsi et non Docteur Libéri. Même si je vous connais en tant que médecin traitant. Tout le monde dit que vous êtes un excellent praticien. C’est vrai qu’en travaillant dix heures par jour depuis trente ans, vous en avez vu des malades !
    Installée ici depuis si peu à Murol et déjà, votre vie est connue de tous. Ça a fait le tour de la région. Il faut dire, sans vouloir médire, que c’est le barbouilleur de papier qui s’est installé à la Renardière l’hiver dernier qui a commencé à révéler votre histoire. Michel Bussi, il s’appelle. Fuyez si vous le rencontrer ! Sinon vous retrouverez vos parents ou votre belle-mère en meurtrière dans son prochain livre. Bon, pour votre belle-mère , si elle est comme la mienne, franchement …
    Du coup, tout le monde est au courant du drame que vous avez traversé, il y a dix ans, sur cette plage de Saint-Jean-de-Luz. Perdre son enfant, je ne peux imaginer votre souffrance. Personne ne le peut. Quel courage il vous a fallu pour ne pas laisser tout tomber !
    Heureusement, vous avez déménagé sur les plages de Normandie. La vue de la mer a du un peu vous apaiser et le bruit du ressac vous aider à méditer. Car, bien sûr, il ne s’agit pas d’arrêter de souffrir, mais juste de vivre avec …
    Mais, pourquoi avez vous voulu revenir passer des vacances dans cette ville basque. Car, vous y avez retrouvé le sosie d’Esteban et du coup, ça vous a ramassé la tête. Et ce sosie, c’est Tom.
    Alors, après dix ans chez les normands, vous vous installez, ici, dans ce trou perdu d’Auvergne.
    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2021/03/05/michel-bussi-rien-ne-tefface/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le nouveau roman de Michel Bussi prouve une fois de plus, si cela était nécessaire, qu’il reste un auteur particulièrement efficace dans le thriller psycho-domestique.
    Rien ne t’efface répond aux trois grandes qualités que beaucoup recherchent dans ce type de littérature : une histoire...
    Voir plus

    Le nouveau roman de Michel Bussi prouve une fois de plus, si cela était nécessaire, qu’il reste un auteur particulièrement efficace dans le thriller psycho-domestique.
    Rien ne t’efface répond aux trois grandes qualités que beaucoup recherchent dans ce type de littérature : une histoire prenante, des twists percutants et une fin insoupçonnable.

    Pour ce qui est de l’histoire, on va suivre Maddi, dont le fils va brutalement disparaître en 2010.
    Dix ans plus tard, en revenant sur la plage où elle a vu son fils pour la dernière fois, elle va y retrouver un petit garçon du même âge, qui lui ressemble comme un jumeau.
    Elle comprend rapidement que c’est bien plus qu’un simple hasard.
    Car il n’y a pas que la ressemblance physique troublante, il y a aussi des détails comme les vêtements, les phobies, et même une tache de naissance bien particulière.

    À partir de là, Michel Bussi va entraîner le lecteur dans un labyrinthe de spéculations et de retournements de situation qui le laisseront sans voix plus d’une fois.
    450 pages durant lesquelles pas une seule fois vous parviendrez à deviner ce qui vous attend au chapitre suivant.
    Pour le twist final, l’auteur reste là aussi fidèle à sa réputation, quel que soit la fin que vous aurez envisagée, vous serez forcément encore très loin du compte par rapport à ce qu’il vous prépare.

    Les fans de Mr Bussi retrouveront donc absolument tout ce qui fait qu’ils aiment ses intrigues avec ce nouveau titre.

    Si, pour ma part, j’aurais préféré une histoire un peu moins longue, des personnages un peu plus profonds et que l’un des twists m’a littéralement fait froncer longuement les sourcils, je lui reconnais un style simple et diablement efficace qui ne se dément pas.

    Les Nymphéas Noirs reste mon roman préféré de cet auteur, mais aucun doute : ce nouveau cru remportera un franc succès auprès des aficionados, et pas que...
    Même si ça n’a pas été un coup de cœur de mon côté, c’est donc un thriller qui se lit très bien et très vite, qui démarre sur une intrigue solidement ficelée, qui regorge de twists et dont le final est totalement inattendu.

    À tenter !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • On tourne les pages de ce livre en se demandant vraiment où Bussi va nous mener. S’est-il lancé dans le surnaturel ? Et dans ce cas, comment va-t-il nous tourner ça ? et si ce n’est pas le cas, on s’interroge sur le comment du pourquoi… bref, on tourne les pages en voulant savoir.
    Il arrive à...
    Voir plus

    On tourne les pages de ce livre en se demandant vraiment où Bussi va nous mener. S’est-il lancé dans le surnaturel ? Et dans ce cas, comment va-t-il nous tourner ça ? et si ce n’est pas le cas, on s’interroge sur le comment du pourquoi… bref, on tourne les pages en voulant savoir.
    Il arrive à nous égarer sur plein de choses et jusqu’au bout il nous balade et arrive à nous surprendre.
    Ca se laisse lire mais une fois le livre fini je ne suis pas emballée plus que ça.
    D’abord je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage principal et encore moins quand on découvre un point clé de l’histoire vers la fin. Pour un médecin, personne plutôt censée avoir la tête sur les épaules, je ne la trouve pas bien rationnelle ni bien tranquille tout de même. Son comportement envers l’enfant qui ressemble comme un sosie à son fils ne me parait pas crédible, tout comme d’autres choses dans l’histoire.
    La fin est à mon goût un peu trop alambiquée.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J’ai succombé à la tentation de lire ce dernier roman de Michel BUSSI alors qu’il y a bien longtemps que j’avais abandonné cet auteur.

    Le thème, l’avis de certains lecteurs et le lancement du livre étant bien accrocheurs, je me suis lancée.

    Quelle aventure ! Comme un escape-game...
    Voir plus

    J’ai succombé à la tentation de lire ce dernier roman de Michel BUSSI alors qu’il y a bien longtemps que j’avais abandonné cet auteur.

    Le thème, l’avis de certains lecteurs et le lancement du livre étant bien accrocheurs, je me suis lancée.

    Quelle aventure ! Comme un escape-game littéraire, des portes, des serrures, des tiroirs cachés, des faux-coupables, des vrais disparus, faux indices, j’ai vraiment écarquillé les yeux. Il est même question de réincarnation et de sorcellerie !

    Bien sûr, je l’avoue, je suis allée jusqu’au dénouement, l’auteur est suffisamment habile pour emmener le lecteur vers LE coup de théâtre final (bien tiré par les cheveux), ce fameux twist des dernières pages cher à l’auteur.

    Ce qui m’a le plus enchanté ce sont les descriptions des paysages de cette belle région d’Auvergne, les volcans, les montagnes, la neige, ses mystères (j’ai mieux compris lorsque j’ai appris que Michel BUSSI est enseignant en géographie).

    Même si je comprends parfaitement l’engouement de beaucoup de lecteurs, pour ma part, je reste dubitative par cette accumulation de rebondissements et une facilité de scénario notamment sur un personnage (je ne divulgache pas) où je me suis sentie leurrée.

    Une lecture qui ne m’a pas convaincue, pas pour moi.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Jusqu’où seriez-vous prêt.e à aller après la perte d’un enfant ?

    Perdre un enfant est la chose la plus terrible qu’un parent peut vivre, une douleur insupportable à surmonter. Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent comprendre.

    Il a suffit d’un instant, pour que Maddi se rende compte que son...
    Voir plus

    Jusqu’où seriez-vous prêt.e à aller après la perte d’un enfant ?

    Perdre un enfant est la chose la plus terrible qu’un parent peut vivre, une douleur insupportable à surmonter. Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent comprendre.

    Il a suffit d’un instant, pour que Maddi se rende compte que son fils, Esteban a disparu. Elle ne veut pas croire qu’il lui est arrivé quelque chose et quand son corps est retrouvé, pour elle ce n’est pas lui, instinct maternel sans doute.

    Nous la retrouvons quelques années plus tard sur la plage à Saint Jean Luz, celle-ci croit apercevoir et reconnaître son regretté fils, Esteban. Mais comment est ce possible ?

    Qui est ce petit garçon qui lui ressemble étrangement ? D’où vient-il ? La frontière avec le fantastique va t’elle être franchie ?

    Nous suivons Maddi dans cette quête absolument folle de ce fils disparu. Pourquoi folle ? Car cela parait invraisemblable que son fils réapparaisse au bout de 10 ans et surtout dans le corps d’un gamin de 8 ans. Serait-ce une réincarnation ? L’auteur a réussit à m’embrouiller la tête et pour ça je lui dis bravo ! Ce livre m’a tenu en haleine jusqu’au bout, c’est une lecture addictive : un livre que je ne pouvais plus lâcher. J’ai été bluffé car je n’ai rien vu venir. La fin est à la hauteur du livre, magistral !

    Michel Bussi a cette faculté de dérouter le lecteur et de lui faire croire ce qu’il veut . C’est subtil et bien écrit. C’est un livre qui se lit assez vite, avec une écriture limpide et bourré d’informations, il ne pouvait que me captiver. Pour tout vous dire, je renoue avec cet auteur que j’avais délaissé il y a plusieurs années, car déçu par ses précédents romans. Ce livre est pour moi, une agréable surprise. Chaque personnage tient un rôle important dans l’histoire et il ne faut surtout pas les négliger. Je me suis rapidement attachée à Maddi, une mère fragile, désorientée et surtout inconsolable. J’avais envie de la prendre dans mes bras et de la rassurer.

    Voici un livre qui aborde plusieurs thèmes fort dont le deuil, comment survivre après la perte d’un enfant mais c’est également un livre qui nous interroge sur nos croyances, sur notre vécu.
    En bref : Vous l’avez compris, j’ai adoré et dévoré ce livre. Les fans inconditionnels de Michel Bussi, ne seront pas déçus. Pour les autres, n’hésitez pas et lisez-le ! Je vous le recommande chaleureusement.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.