Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Michel Bussi

Michel Bussi

Michel Bussi, né le 29 avril 1965 à Louviers (Eure), est un auteur et politologue français, professeur de géographie à l'université de Rouen, où il dirige une UMR du CNRS. Il est spécialiste de géographie électorale. Il a commencé à écrire dans les années 1990. Il se fait remarquer en 2006 avec s...

Voir plus

Michel Bussi, né le 29 avril 1965 à Louviers (Eure), est un auteur et politologue français, professeur de géographie à l'université de Rouen, où il dirige une UMR du CNRS. Il est spécialiste de géographie électorale. Il a commencé à écrire dans les années 1990. Il se fait remarquer en 2006 avec son roman Code Lupin qui sera réédité 9 fois. Au rythme d'un roman par an, il occupe les meilleures ventes dans le domaine du polar avec Mourir sur Seine, Nymphéas noirs, Un avion sans elle, situant la plupart de ses romans en Normandie.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Michel Bussi (4)

Avis sur cet auteur (524)

  • add_box
    Couverture du livre « Code 612 qui a tué le petit prince ? » de Michel Bussi aux éditions Presses De La Cite

    Johanna Karniewicz sur Code 612 qui a tué le petit prince ? de Michel Bussi

    Vous ne lirez plus jamais le Petit Prince comme avant...

    J'ignorais totalement tous les mystères autour de la mort de Saint-Exupéry et que ce conte était l'objet de tant de polémiques et d'analyses !

    Le Petit Prince, pour moi, pendant longtemps, c'était cette histoire aux dessins enfantins...
    Voir plus

    Vous ne lirez plus jamais le Petit Prince comme avant...

    J'ignorais totalement tous les mystères autour de la mort de Saint-Exupéry et que ce conte était l'objet de tant de polémiques et d'analyses !

    Le Petit Prince, pour moi, pendant longtemps, c'était cette histoire aux dessins enfantins et aux phrases un peu perchées. Je connais les classiques Dessine-moi un mouton, et l'amour du Prince pour sa rose mais ça ne me transcendait pas plus que ça...

    Et puis mon papa a commencé cette chouette collection (dont vous apercevez une partie sur la photo) et Le Petit Prince est devenu un petit trésor ramené de chacun de mes voyages pour lui et j'ai commencé à saisir le rayonnement universel de ce livre.

    Ici, on est en plein dans une enquête hommage au petit Prince et à son auteur. On y retrouve des personnages du conte et des proches de Saint-Exupéry. Michel Bussi nous fait voyager dans le monde entier comme lui seul a le secret façon Tout ce qui est sur Terre doit périr et Nouvelle Babel.

    Et c'est passionnant ! À découvrir pour remettre en question tout ce que vous croyez savoir du conte !

  • add_box
    Couverture du livre « Cinq avril t.1 ; l'héritier de Da Vinci » de Michel Bussi et Fred Duval et Noe Monin aux éditions Dupuis

    Bulle noire sur Cinq avril t.1 ; l'héritier de Da Vinci de Michel Bussi - Fred Duval - Noe Monin

    Fred Duval avait adapté le sublime « Nymphéas noirs » de Michel Bussi… Rien à voir ici ! On retrouve les 2 compères au scénario de ce qui aurait pu être un beau film de cape et d’épée.

    Une aventure qui débute par l’abandon en 1510 d’un nouveau-né qui portera le nom du jour de son abandon : 5...
    Voir plus

    Fred Duval avait adapté le sublime « Nymphéas noirs » de Michel Bussi… Rien à voir ici ! On retrouve les 2 compères au scénario de ce qui aurait pu être un beau film de cape et d’épée.

    Une aventure qui débute par l’abandon en 1510 d’un nouveau-né qui portera le nom du jour de son abandon : 5 avril. Il grandit aux côtés d’un certain Léonard de Vinci qui lui transmet une partie de son savoir avant de mourir.

    L’intrigue est plantée en quelques pages. Ce jeune garçon grandit bien et semble avoir un destin hors du commun. Poursuivi par l’inquisition, le voilà obligé de fuir vers la Bretagne, région dissidente partagée entre l’autonomie et le rattachement au royaume de France.

    Le beau dessin de Noé Monin accompagne bien le récit avec un trait moderne et des couleurs bien présentes. Le héros est bien choisi entre candeur et figure héroïque et il est accompagné des inventions de Léonard de Vinci ainsi que de personnages féminins puissants.

    Cette première série originale signée Michel Bussi s’annonce riche et s’inscrit dans une bonne lignée de BD d’aventures accessible à toute la famille… (les vieux comme moi diront que c’est écrit trop petit…)
    A suivre donc !

  • add_box
    Couverture du livre « Rien ne t'efface » de Michel Bussi aux éditions Presses De La Cite

    Sarah Lopez sur Rien ne t'efface de Michel Bussi

    Une amie m’a offert ce roman de Bussi en faisant un petit clin d’œil à mes origines auvergnates. En effet, Rien ne t’efface se déroule en grande partie à Murol, non loin de chez moi. C’est donc avec avidité que j’ai ouvert ce livre et que j’ai commencé à le dévorer.

    Bussi m’avait fait une...
    Voir plus

    Une amie m’a offert ce roman de Bussi en faisant un petit clin d’œil à mes origines auvergnates. En effet, Rien ne t’efface se déroule en grande partie à Murol, non loin de chez moi. C’est donc avec avidité que j’ai ouvert ce livre et que j’ai commencé à le dévorer.

    Bussi m’avait fait une forte impression avec Les nymphéas noirs et les premières pages m’ont ramenée à un souvenir d’interview entendue à la radio dans laquelle l’auteur évoquait la question de la réincarnation, au cœur de cette nouvelle intrigue. Nous y voilà ! Maddi Libéri, médecin, vit seule avec son fils de 10 ans, Esteban, au bord de l’océan, jusqu’à ce que celui-ci disparaisse.

    10 ans plus tard, elle voit son petit garçon sur la même plage où elle l’a vu pour la dernière fois. Même petit corps, mêmes cheveux blonds, même maillot de bain bleu avec une baleine dessus. Même tache de naissance ? Pour s’en assurer, Maddi va suivre ce garçon chez lui, à Murol.

    Est-ce parce que je suis moi-même auvergnate ? J’ai trouvé que les métaphores volcaniques omniprésentes et le choix de certains prénoms étaient de trop. Je me suis tout de même laissée porter par l’intrigue, voulant savoir si l’auteur avait changé de genre et s’était vraiment adonné au fantastique. Je n’en dirai pas plus pour vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-même !

    Une lecture agréable mais pas son meilleur roman, à mon sens. Je trouve qu’il n’a pas été tout à fait honnête dans le traitement d’un des personnages. L’effet de surprise fonctionne bien sûr très bien mais j’ai relu les descriptions le concernant et il me semble que l’auteur a triché…il m’avait habituée à mieux.

  • add_box
    Couverture du livre « Nouvelle Babel » de Michel Bussi aux éditions Presses De La Cite

    Johanna Karniewicz sur Nouvelle Babel de Michel Bussi

    Une lecture qui m'a complètement transportée !

    2097. Partout dans le Monde. La téléportation a été inventée et tous les êtres humains (ou presque) s'en servent pour le moindre déplacement. Malgré des lois très claires qui interdisent l'accès aux territoires privatisés, un terrible crime est...
    Voir plus

    Une lecture qui m'a complètement transportée !

    2097. Partout dans le Monde. La téléportation a été inventée et tous les êtres humains (ou presque) s'en servent pour le moindre déplacement. Malgré des lois très claires qui interdisent l'accès aux territoires privatisés, un terrible crime est commis sur un atoll où vivaient 10 retraités allemands. C'est le début d'une enquête policière hors normes.

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman !!! L'auteur a poussé sa vision du futur très loin, imaginant tout plein de petits détails délicieux à découvrir : le shopping, le tourisme, l'éducation des enfants...

    Michel Bussi met également en lumière beaucoup d'absurdités de notre monde actuel notamment notre désintérêt pour l'écologie et un engouement nationaliste ridicule et déplacé. J'ai trouvé cet aspect-là très intéressant. Ainsi que la vision non manichéenne de la téléportation et de l'effacement des frontières. L'auteur nous fait réfléchir et douter !

    L'enquête est passionnante, et on voyage sur toute la planète. L'ancien professeur de géographie nous régale avec sa description de lieux extraordinaires. Ce roman est un petit ovni dans la bibliographie de l'auteur, aux cotés de Tout ce qui est sur Terre doit périr !

    Je ne me suis pas ennuyée une seconde, et je suis passée très près du coup de cœur. Ce qui m'a manqué, c'est un attachement aux personnages que j'ai trouvé assez clichés, et pas très modernes : playboy musclé et midinette innocente que l'on cherche à sauver, bon voilà quoi c'est du déjà vu !