Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Pour seul refuge

Couverture du livre « Pour seul refuge » de Vincent Ortis aux éditions Robert Laffont
Résumé:

De la neige à perte de vue, une ourse affamée, pas une habitation à des kilomètres à la ronde.
Seuls, perdus dans les immensités sauvages du Montana, à plus de deux mille mètres d'altitude, deux hommes se font face : un jeune Indien accusé de viol avec tortures et le juge qui l'a... Voir plus

De la neige à perte de vue, une ourse affamée, pas une habitation à des kilomètres à la ronde.
Seuls, perdus dans les immensités sauvages du Montana, à plus de deux mille mètres d'altitude, deux hommes se font face : un jeune Indien accusé de viol avec tortures et le juge qui l'a condamné.
Chacun possède la moitié des informations qui pourraient les sauver, or :
Ensemble, ils s'entretueront. Séparés, ils mourront.

Un premier thriller sélectionné parmi 150 manuscrits.
12 jurés qui représentent chacun un maillon essentiel de toute investigation judiciaire.
Un prix littéraire pour le genre le plus populaire de France

Donner votre avis

Avis (13)

  • Suspense du début à la fin. Une vengeance bien huilé, un scénario diabolique, pour une fin rondement bien menée

    Suspense du début à la fin. Une vengeance bien huilé, un scénario diabolique, pour une fin rondement bien menée

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Sa femme violée, le mari, policier va tout manigancer pour se venger. Il kidnappe l'auteur et le juge qui n'a pas sanctionné. La fin du livre dévoile s'il réussit ou pas.

    Sa femme violée, le mari, policier va tout manigancer pour se venger. Il kidnappe l'auteur et le juge qui n'a pas sanctionné. La fin du livre dévoile s'il réussit ou pas.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ted, un policier en grande souffrance décide d'enlever le juge Edward McCarthy. Pour cela, il va s'aider de Ben, fils de ce dernier.
    Très vite, Ted va expliquer à Edward ce qu'il attend de lui. Mais le juge, obstiné, va tenter vainement de s'échapper à plusieurs reprises, il finira par accepter...
    Voir plus

    Ted, un policier en grande souffrance décide d'enlever le juge Edward McCarthy. Pour cela, il va s'aider de Ben, fils de ce dernier.
    Très vite, Ted va expliquer à Edward ce qu'il attend de lui. Mais le juge, obstiné, va tenter vainement de s'échapper à plusieurs reprises, il finira par accepter le marché proposé. C'est ainsi qu'il se retrouve sur un sentier à plus de 2 000 m d'altitude, avec Alan, un jeune indien condamné pour viol avec tortures. Ils ne vont avoir d'autre choix que de se supporter sur la durée de ce périple s'ils veulent aller au bout, d'autant que chacun d'entre eux ne possède qu'une partie des informations nécessaires à leur survie. ils vont devoir composer sinon c'est la mort assurée.
    Ted a bien orchestré son scénario mais parfois un grain de sable vient gripper la machine...

    Malgré quelques passages un peu longs dans certains chapitres, ce polar est bien ficelé et on a hâte de voir comment cela va se terminer. Le suspense est maintenu jusqu'au bout.
    Outre l'intrigue, ce polar est aussi intéressant d'un point de vue psychologique car l'auteur ne lâche que par bribe des informations qui éclairent la personnalité de chacun des personnages et qui permet mieux comprendre leurs réactions.

    https://quandsylit.over-blog.com/2021/12/pour-seul-refuge-vincent-ortis.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L’auteur est français mais l’action de son premier roman se déroule dans l’Ouest américain… Et il a tout prévu : Une atmosphère sombre et oppressante à souhait au cœur des immensités sauvages et immaculées d’un territoire plus hostile qu’il n’y paraît, une intrigue aussi nerveuse que glaçante...
    Voir plus

    L’auteur est français mais l’action de son premier roman se déroule dans l’Ouest américain… Et il a tout prévu : Une atmosphère sombre et oppressante à souhait au cœur des immensités sauvages et immaculées d’un territoire plus hostile qu’il n’y paraît, une intrigue aussi nerveuse que glaçante (dans tous les sens du terme) mais surtout bien pensée et remarquablement maîtrisée, une tension constante et un rythme soutenu pour une lecture difficile à lâcher, pour un puzzle bigrement retors que le lecteur tente de reconstituer.
    Mais si le décor sert remarquablement bien l’histoire, celle-ci est également soutenue par une poignée de personnages suffisamment croqués et étoffés pour qu’on se plaise à les suivre au gré des évènements, peu importe ce qui pourrait nous attendre sitôt la page tournée.
    La plume est fluide, efficace et soignée, le style est agréable, vif et attrayant… Pour un premier thriller tout à fait prenant et non dénué d’une certaine réflexion en prime !

    (Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2021/07/chroniques-2021-pour-seul-refuge-de-vincent-ortis.html)

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • " Il était aux mains d'un malade influencé par les jeux de la télé-réalité !"

    Grand Prix des Enquêteurs mérité pour ce très bon polar.

    " Il était aux mains d'un malade influencé par les jeux de la télé-réalité !"

    Grand Prix des Enquêteurs mérité pour ce très bon polar.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je trouve que la quatrième de couverture en dit trop et je fus contente de ne pas m’y être trop attardée en commençant ma lecture. En effet, il y a tout un pan de l’intrigue qui se déroule avant ce qui est annoncé dans celle-ci et il constitue toute la première partie du roman. Je trouve...
    Voir plus

    Je trouve que la quatrième de couverture en dit trop et je fus contente de ne pas m’y être trop attardée en commençant ma lecture. En effet, il y a tout un pan de l’intrigue qui se déroule avant ce qui est annoncé dans celle-ci et il constitue toute la première partie du roman. Je trouve d’ailleurs que cette dernière est un poil trop longue. Elle plante les personnages, les abandonne au beau milieu d’une étendue neigeuse en altitude et l’on aimerait parfois que les choses bougent un peu plus, même si elle a le mérite que l’on s’imprègne bien du caractère des personnages et de l’atmosphère pesante.

    La seconde partie tient d’ailleurs cette promesse rythmique et elle file à toute allure. L’intrigue est bien élaborée, elle sonde l’âme humaine, dans ce que l’Homme est follement capable de planifier pour réaliser ses plans les plus diaboliques. Un polar intéressant avec une dimension sociale que j’ai beaucoup appréciée.

    Sur mon blog : https://ducalmelucette.wordpress.com/2021/07/31/prix-nouvelles-voix-du-polar-2021-les-romans-finalistes-francais/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • Bienvenue dans les grands espaces enneigés où il ne fait pas bon tomber en panne de voiture. Pourtant c'est exactement ce qui est arrivé au juge Mc Carthy alors qu'il allait visiter son fils tombé pour trafic de drogue. Heureusement pour lui, Ted, policier qui passait par là, va le recueillir...
    Voir plus

    Bienvenue dans les grands espaces enneigés où il ne fait pas bon tomber en panne de voiture. Pourtant c'est exactement ce qui est arrivé au juge Mc Carthy alors qu'il allait visiter son fils tombé pour trafic de drogue. Heureusement pour lui, Ted, policier qui passait par là, va le recueillir et l'héberger pour la nuit dans son refuge. S'ensuit un huis clos sous haute tension auquel un troisième homme va être associé. Et si l'enchaînement des évènements n'était pas dû au hasard, si tout cela avait été prémédité ?

    Pour seul refuge est un thriller psychologique dans sa première partie avant de céder la place aux grands espaces et à l'action. Le tout est parfaitement cadencé, maîtrisé. La tension monte crescendo au fur et à mesure que l'intrigue et les motivations de Ted sont révélés. En les distillant avec parcimonie Vincent Ortis parvient à maintenir l'intérêt du lecteur du début à la fin. Pour ne rien gâcher, la plume de l'auteur est fluide, le scénario bien ficelé et la fin suffisamment déstabilisante au point que l'on se demande si l'on avait tout saisi. Bien joué !

    Pour seul refuge est un bon thriller, l'atmosphère de sa première partie m'a fait penser à l'excellent Les désossés de François d'Épenoux. Frisson garanti. Normal, me direz-vous, la vengeance n'est-elle pas un plat qui se mange froid ? Bien sûr, congelé même parfois. Aucun doute, ce premier roman qui a reçu le Grand prix des enquêteurs a vraiment toute sa place pour concourir au Prix des Nouvelles Voix du Polar 2021.

    https://the-fab-blog.blogspot.com/2021/07/mon-avis-sur-pour-seul-refuge-de.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A la suite d’une série de viols et meurtres sur les bords de la Yellowstone River, la police de Missoula, dans le Montana, arrête un jeune amérindien, Alan Marocco, soupçonné d’être le tueur qu’elle a surnommé « le scalpeur ».
    Mais le suspect, jugé par le juge McCarthy et défendu par l’avocat...
    Voir plus

    A la suite d’une série de viols et meurtres sur les bords de la Yellowstone River, la police de Missoula, dans le Montana, arrête un jeune amérindien, Alan Marocco, soupçonné d’être le tueur qu’elle a surnommé « le scalpeur ».
    Mais le suspect, jugé par le juge McCarthy et défendu par l’avocat Lawford, est innocenté et relâché.
    L’inspecteur Ted Cortino, dont la femme Thelma a été également violée et tuée, décide de rendre justice lui-même et enlève le juge qu’il enferme dans un chalet de montagne.
    Ted concocte une incroyable vengeance qui conduira le juge dans les montagnes enneigées du Montana où la survie va s’avérer être un combat de chaque instant.
    Les paysages sont à couper le souffle et les surprises ne manquent pas. Qu’ils soient gentils ou méchants, les personnages ont tous un petit quelque chose qui les rend attachants, même si parfois, les apparences sont trompeuses.
    Un polar glaçant, mené de main de maître par Vincent Ortis qui nous offre un premier roman de haut vol.
    Je me suis laissée transporter dans ces montagnes sauvages américaines avec beaucoup de plaisir et j’ai dégusté ce polar de la première à la dernière ligne.
    Pour seul refuge mérite bien le Grand prix des enquêteurs qui lui a été attribué et je suis sûre qu’il remportera d’autres récompenses.
    Passionnant et dépaysant, ce polar n’attend plus qu’une version cinématographique qui sera, sans aucun doute, grandiose.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.