Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les sept mariages d'Edgar et Ludmilla

Couverture du livre « Les sept mariages d'Edgar et Ludmilla » de Jean-Christophe Rufin aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072743139
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

«Sept fois ils se sont dit oui. Dans des consulats obscurs, des mairies de quartier, des grandes cathédrales ou des chapelles du bout du monde. Tantôt pieds nus, tantôt en grand équipage. Il leur est même arrivé d'oublier les alliances. Sept fois, ils se sont engagés. Et six fois, l'éloignement,... Voir plus

«Sept fois ils se sont dit oui. Dans des consulats obscurs, des mairies de quartier, des grandes cathédrales ou des chapelles du bout du monde. Tantôt pieds nus, tantôt en grand équipage. Il leur est même arrivé d'oublier les alliances. Sept fois, ils se sont engagés. Et six fois, l'éloignement, la séparation, le divorce...
Edgar et Ludmilla... Le mariage sans fin d'un aventurier charmeur, un brin escroc, et d'une exilée un peu "perchée", devenue une sublime cantatrice acclamée sur toutes les scènes d'opéra du monde. Pour eux, c'était en somme : "ni avec toi, ni sans toi". À cause de cette impossibilité, ils ont inventé une autre manière de s'aimer.
Pour tenter de percer leur mystère, je les ai suivis partout, de Russie jusqu'en Amérique, du Maroc à l'Afrique du Sud. J'ai consulté les archives et reconstitué les étapes de leur vie pendant un demi-siècle palpitant, de l'après-guerre jusqu'aux années 2000. Surtout, je suis le seul à avoir recueilli leurs confidences, au point de savoir à peu près tout sur eux.
Parfois, je me demande même s'ils existeraient sans moi.» Jean-Christophe Rufin.

Donner votre avis

Avis (23)

  • Edgar rencontre Ludmilla lors d'un reportage qu'il réalise en Ukraine soviétique. Leur relation va avoir des hauts et des bas qui donneront lieu à 7 mariages !!! "Je t'aime moi non plus" revu et visité . A lire absolument

    Edgar rencontre Ludmilla lors d'un reportage qu'il réalise en Ukraine soviétique. Leur relation va avoir des hauts et des bas qui donneront lieu à 7 mariages !!! "Je t'aime moi non plus" revu et visité . A lire absolument

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre surprenant.... puisqu'il raconte effectivement les différents mariages d'un couple mais on finit par se lasser des séparations et des réconciliations.
    Certes les motifs changent mais au final c'est toujours un peu du "je t'aime moi non plus".
    On est surpris de l'audace d'Edgar pour...
    Voir plus

    Un livre surprenant.... puisqu'il raconte effectivement les différents mariages d'un couple mais on finit par se lasser des séparations et des réconciliations.
    Certes les motifs changent mais au final c'est toujours un peu du "je t'aime moi non plus".
    On est surpris de l'audace d'Edgar pour trouver la femme qu'il aime. C'est l'élément accrocheur du roman. Ensuite j'ai lu pour savoir ce qui pouvait motiver les séparations mais je ne peux pas dire que j'ai trouvé cela extraordinaire.
    Ca se lit vite et bien.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comment peut-on telecharger ces livres ?

    Comment peut-on telecharger ces livres ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On s’est connu, on s’est reconnu,
    On s’est perdu de vue, on s’est
    r’perdu d’vue
    On s’est retrouvé, on s’est
    réchauffé
    Puis on s’est séparé.

    Chacun pour soi est reparti
    Dans le tourbillon d’la vie…
    (x7)

    Le premier, un mariage blanc.
    Le deuxième, un mariage d’opérette.
    Le...
    Voir plus

    On s’est connu, on s’est reconnu,
    On s’est perdu de vue, on s’est
    r’perdu d’vue
    On s’est retrouvé, on s’est
    réchauffé
    Puis on s’est séparé.

    Chacun pour soi est reparti
    Dans le tourbillon d’la vie…
    (x7)

    Le premier, un mariage blanc.
    Le deuxième, un mariage d’opérette.
    Le troisième, un mariage de convenances.
    Le quatrième, un mariage pour les médias.
    Le cinquième, un mariage d’exil.
    Le sixième, un mariage d’amour.
    Le septième, pour l’éternité…

    Normalement, c’est à la fameuse page 100 que le lecteur sait si le livre lui plait ou non. Moi c’est à partir de la page 200/384 que j’ai adoré ! (Je ne sais pas abandonner la lecture d’un livre). Si je n’ai pas accroché avant c’est parce que la promesse du narrateur de nous livrer les sentiments, émotions, joies, déchirements qu’Edgar et Ludmilla ont vécu, n’est pas tenue. Je n’ai rien ressenti de leur tourbillonnante passion. Mais l’écriture de Jean-Christophe Rufin pour décrire l’ascension et la chute d’un « Bernard Tapie » et d’une « Maria Callas » m’a complètement happée.

    J’ai trouvé très belle la définition du mariage proposée dans le livre :
    « Il nous semble aujourd’hui que le mariage est quelque chose de trop sérieux pour le confier à des jeunes gens. Ce devrait être un aboutissement, vous ne croyez pas ? Un but à atteindre, un idéal. Pour y parvenir, il faudrait toutes les ressources de la maturité, toutes les leçons de l’expérience et le temps surtout, le temps pour rencontrer la bonne personne et la reconnaître… » On est loin du concept un peu aberrant d’une télé-réalité où les jeunes mariés se rencontrent le jour de leur mariage !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • «Sept fois ils se sont dit oui. Dans des consulats obscurs, des mairies de quartier, des grandes cathédrales ou des chapelles du bout du monde. Tantôt pieds nus, tantôt en grand équipage. Il leur est même arrivé d'oublier les alliances. Sept fois, ils se sont engagés. Et six fois, l'éloignement,...
    Voir plus

    «Sept fois ils se sont dit oui. Dans des consulats obscurs, des mairies de quartier, des grandes cathédrales ou des chapelles du bout du monde. Tantôt pieds nus, tantôt en grand équipage. Il leur est même arrivé d'oublier les alliances. Sept fois, ils se sont engagés. Et six fois, l'éloignement, la séparation, le divorce...
    Edgar et Ludmilla... Le mariage sans fin d'un aventurier charmeur, un brin escroc, et d'une exilée un peu "perchée", devenue une sublime cantatrice acclamée sur toutes les scènes d'opéra du monde. Pour eux, c'était en somme : "ni avec toi, ni sans toi". À cause de cette impossibilité, ils ont inventé une autre manière de s'aimer.
    Pour tenter de percer leur mystère, je les ai suivis partout, de Russie jusqu'en Amérique, du Maroc à l'Afrique du Sud. J'ai consulté les archives et reconstitué les étapes de leur vie pendant un demi-siècle palpitant, de l'après-guerre jusqu'aux années 2000. Surtout, je suis le seul à avoir recueilli leurs confidences, au point de savoir à peu près tout sur eux.
    On aurait pas pu écrire d'Edgar et Ludmilla, "il était une fois et ils vécurent heureux ensemble". C'est plutôt un amour tortueux, fait de haut et de bas. De trahisons, de moments de complicités. Un amour qui ne s'explique pas et qui traverse le temps.

    Il faut lire ce livre pour en apprécier toute la beauté de l'écriture de J.C Ruffin. Ses phrases qui font sens, qu'on a envie de surligner pour les mémoriser à jamais. Il questionne au sujet du couple et de la durée dans le temps.

    C'est un roman dont la narration rend ce récit si intime. On nous dévoile avec pudeur le couple si atypique que forme Edgar et Ludmilla. Le lecteur devient témoin de cet amour. J'ai beaucoup aimé le personnage de Ludmilla, voluptueuse, avec du tempérament. Une force de courage, et aussi une grand romantique. Elle sait s'oublier pour le bonheur des autres.

    Un couple flamboyant comme on en croise que dans les livres.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comme le dit l'auteur lui-même, il s'agit d'un conte. L'histoire lumineuse et tendre d'un couple que l'on suit durant leurs vies amoureuses et professionnelles. Une très belle histoire d'amour entre deux êtres, Ludmilla et Edgar. Nous partons de l'après guerre pour finir dans les années...
    Voir plus

    Comme le dit l'auteur lui-même, il s'agit d'un conte. L'histoire lumineuse et tendre d'un couple que l'on suit durant leurs vies amoureuses et professionnelles. Une très belle histoire d'amour entre deux êtres, Ludmilla et Edgar. Nous partons de l'après guerre pour finir dans les années 2000.
    Un très joli conte et un merveilleux postface de Jean-Christophe Rufin.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman, écrit à la troisième personne par un narrateur homodiégétique, des plus originaux, de par sa thématique et l’excentricité de ses personnages. Le narrateur explore la folie ordinaire, l’exaltation, l’échec et la réussite, la puissance de l’amour, qui transcende tout.

    Nous sommes, la...
    Voir plus

    Un roman, écrit à la troisième personne par un narrateur homodiégétique, des plus originaux, de par sa thématique et l’excentricité de ses personnages. Le narrateur explore la folie ordinaire, l’exaltation, l’échec et la réussite, la puissance de l’amour, qui transcende tout.

    Nous sommes, la plupart du temps, dans la démesure et ces protagonistes, si vivants, si intransigeants aussi avec le bonheur et leurs envies, nous émeuvent, nous touchent au plus profond de notre être, tout en nous faisant réfléchir au sens de la vie.

    Une postface des plus émouvantes et personnelles d’un auteur étonnant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai toujours autant de plaisir à retrouver la plume de cet auteur
    Voir plus

    J'ai toujours autant de plaisir à retrouver la plume de cet auteur

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.