Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Les hommes en général me plaisent beaucoup

Couverture du livre « Les hommes en général me plaisent beaucoup » de Veronique Ovalde aux éditions J'ai Lu
  • Date de parution :
  • Editeur : J'ai Lu
  • EAN : 9782290352694
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

«Je voyais tous les animaux passer dans un silence de songe.
J'ai pensé, ils se taisent pour n'alerter personne, ils se
sauvent, les animaux se sauvent et je me suis mise à rire
tout doucement pour ne pas qu'ils m'entendent et viennent
me dévorer.»
Après avoir vu, une nuit, les animaux... Voir plus

«Je voyais tous les animaux passer dans un silence de songe.
J'ai pensé, ils se taisent pour n'alerter personne, ils se
sauvent, les animaux se sauvent et je me suis mise à rire
tout doucement pour ne pas qu'ils m'entendent et viennent
me dévorer.»
Après avoir vu, une nuit, les animaux s'enfuir, Lili va au zoo :
sont-ils revenus ? Près des cages, c'est surtout le fantôme
d'un homme aimé qu'elle entrevoit. L'animalité du désir et
les souvenirs refont surface... Comment l'a-t-il retrouvée oe
Tandis que son compagnon, Samuel, rêve de devenir père,
elle se laisse consumer par ses sentiments et ses chimères.
Véronique Ovaldé, dans un roman au ton singulier, explore
la folie du désir, de l'amour et de la dépendance.

Donner votre avis

Avis (2)

  • C'est ta vie, pauvre Lili, ton enfance que tu nous racontes, fut un cauchemar auprès d'un père fasciste, une mère aimante mais trop vite partie, un petit frère que tu tentes de protéger des monstruosités d'un père qui n'hésite pas à vous abandonner à votre sort dans l'appartement pendant...
    Voir plus

    C'est ta vie, pauvre Lili, ton enfance que tu nous racontes, fut un cauchemar auprès d'un père fasciste, une mère aimante mais trop vite partie, un petit frère que tu tentes de protéger des monstruosités d'un père qui n'hésite pas à vous abandonner à votre sort dans l'appartement pendant plusieurs jours. Et comme cela ne suffisait pas tu vas tomber amoureuse de Yoïm, l'ami de voisins, qui va t'emmener à 14 ans sur un chemin semer d'embûches. Pauvre Lili, malgré ta rencontre en prison avec Samuel, celui qui deviendra ton compagnon à ta sortie, les fantômes du passé t'obsèdent et tu rêves de te délivrer d'eux comme les animaux du zoo que tu vois s'enfuir du zoo où ils sont prisonniers.

    J'avais beaucoup aimé le dernier roman de Véronique Ovaldé Personne n'a peur des gens qui sourient (décidément elle aime les longs titres) mais ici je suis complètement restée à distance du personnage et des événements. Sombre, obscur, allées et venues entre enfance et temps présent, destins de cette gamine et son frère complètement hors normes : drogue, prostitution, prison, père extrémiste et violent (très caricatural), rien ne nous est épargné et heureusement le livre de fait que 134 pages.

    Oscillant entre réel et fantasmes, on se pose beaucoup de questions : quelle part de vérité, d'imaginaire d'une fillette dont l'enfance a été massacrée par des hommes qui lui plaisent beaucoup (sauf son père) mais qui lui veulent du mal. Une écriture qui se veut directe sans détours pour parler de l'enfance maltraitée, de la prostitution enfantine, des abus et des ravages sur l'esprit d'une fillette, changeant toutes ses valeurs et tentant de trouver du réconfort là où on ne cherche qu'à l'utiliser, voire l'exploiter.

    Je n'ai sûrement pas tout saisi du message final, pas trop su ce que devenaient tous ces personnages, j'en ai perdus en route et j'ai finalement refermé le livre en me posant beaucoup de questions mais en étant pas totalement persuadée que je voulais en connaître les réponses. A trop noircir le tableau (même si malheureusement je pense que certaines enfances ressemblent à cela) je n'ai pas adhéré à cette histoire où il m'a manqué quelques clés, quelques réponses et quelques approfondissements psychologiques mais je me rends compte que l'auteure aime à dénoncer mais en ne donnant pas toujours tous les éléments pour comprendre et là cela n'a pas fonctionné pour moi cette fois-ci.....

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un peu déçue par ce livre; pourtant j'apprécie V.Ovaldé (qui est remarquable dans les rencontres!)
    Elle habite près d'un zoo et voit en pleine nuit les animaux passer dans la rue mais le lendemain, ils sont tous dans leur cage; elle va revoir un ancien"ami" très louche...et va retomber dans...
    Voir plus

    Un peu déçue par ce livre; pourtant j'apprécie V.Ovaldé (qui est remarquable dans les rencontres!)
    Elle habite près d'un zoo et voit en pleine nuit les animaux passer dans la rue mais le lendemain, ils sont tous dans leur cage; elle va revoir un ancien"ami" très louche...et va retomber dans l'enfer d'où l'a sortie son actuel compagnon. C'est glauque; pas grand rapport avec le titre si ce n'est une phrase...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.