Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Langue d'Eric Chevillard ou le "grand déménagement du monde"

Couverture du livre « Langue d'Eric Chevillard ou le
Résumé:

Depuis son entrée en littérature, en 1987, Eric Chevillard est à l'origine d'une oeuvre toute entière tournée vers l'exploration des potentialités de la langue Auteur de dix romans, de Mourir m'enrhume (1987) à Dino Egyer (2011), créateur d'un blog (L'Autofictif), où il signe quotidiennement... Voir plus

Depuis son entrée en littérature, en 1987, Eric Chevillard est à l'origine d'une oeuvre toute entière tournée vers l'exploration des potentialités de la langue Auteur de dix romans, de Mourir m'enrhume (1987) à Dino Egyer (2011), créateur d'un blog (L'Autofictif), où il signe quotidiennement trois billets, publiés en volumes depuis 2009, dialoguant avec certains peintres comme Gaston Chaissac (D'attaque), Eric Chevillard tient également, depuis 2011, une chronique dans Le Monde des Livres.
Une telle posture auctoriale plurielle, qui reflète le caractère exploratoire de l'oeuvre, paraît caractéristique du nouveau siècle en ce qu'elle prend appui sur des supports variés et convoque diverses sémiotiques comme point d'ancrage/d'encrage, ou comme ligne de fuite, de sa propre écriture. C'est cet attrait pour l'écriture du nouveau siècle qui réunit stylisticiens et traducteurs au sein d'un volume que vient conclure un entretien avec Eric Chevillard.

Donner votre avis