Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Hoka Hey

Couverture du livre « Hoka Hey » de Neyef aux éditions Rue De Sevres
Résumé:

Dès 1850, les jeunes amérindiens étaient internés de force dans des pensionnats catholiques pour les assimiler à la nation américaine. En 1900, la population des natifs en Amérique du Nord avait diminué de 93%. La plupart étaient morts de nouvelles maladies importées par les colons,... Voir plus

Dès 1850, les jeunes amérindiens étaient internés de force dans des pensionnats catholiques pour les assimiler à la nation américaine. En 1900, la population des natifs en Amérique du Nord avait diminué de 93%. La plupart étaient morts de nouvelles maladies importées par les colons, d'exterminations subventionnés par l'état, et lors des déportations. Georges est un jeune Lakota élevé par le pasteur qui administre sa réserve. Acculturé, le jeune garçon oublie peu à peu ses racines et rêve d'un futur inspiré du modèle américain, en pleine expansion. Il va croiser la route de Little Knife, amérindien froid et violent à la recherche du meurtrier de sa mère. Accompagné de ses deux comparses, celui-ci arrache Georges à sa vie et l'embarque dans son périple. Au fil de leur voyage, l'homme et le garçon vont s'ouvrir l'un à l'autre et trouver ce qui leur est essentiel : l'apaisement de la colère par la transmission de sa culture pour l'un et la découverte de son identité et de ses origines pour l'autre.

Donner votre avis

Lire un extrait offert de Hoka Hey

En cliquant sur le bouton ci-dessous, découvrez immédiatement et sans engagement un extrait offert par Izneo !

Articles (2)

Avis (9)

  • Excellente BD d’aventure au graphisme dynamique et expressif qui lance le lecteur dans une histoire style néo western pleine d’amour, d’amitié et de rancune tout en apportant un plein de réflexions intelligentes sur la culture des Indiens d’Amérique face à celle des Blancs colonisateurs qui leur...
    Voir plus

    Excellente BD d’aventure au graphisme dynamique et expressif qui lance le lecteur dans une histoire style néo western pleine d’amour, d’amitié et de rancune tout en apportant un plein de réflexions intelligentes sur la culture des Indiens d’Amérique face à celle des Blancs colonisateurs qui leur imposent la leur en enfermant les natifs dans des réserves et en les soumettant à devenir leurs employés.

    Le scénario nous invite aussi à comprendre les racines de ce peuple maltraité et très élégamment nous transporte sur les chemins de la transmission via l’histoire d’un gamin amérindien retiré aux siens et larbin d’un pasteur blanc malveillant, qui va croiser le chemin d’un couple d’Indiens et un Irlandais avides de liberté et en proie à la vengeance.

    C’est très bien fait avec une histoire, de l’Histoire, du suspens, une recherche érudite, un propos philosophique sur la recherche identitaire et beaucoup d’humanité avec des dessins formidablement efficaces pour nous plonger dans l’atmosphère des grands espaces de l’ouest américain et ses chevauchées fantastiques, ses bivouacs nocturnes, ses saloons et fermes perdues, les trappeurs alcooliques et les chasseurs de primes…

    J’ai lu d’une traite cet album grand format fluide, captivant, généreux, puissant, soigné et talentueux.

    Dessins et scénario absolument remarquables !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Récit d'initiation, d'apprentissage, vengeance et quête des origines, la BD "Hoka Hey" est tout cela à la fois. Un jeune indien Lakota, Georges, a été élevé dans une réserve, par un pasteur, dans l'ignorance de ses origines et de sa culture. Il souhaite devenir médecin. Son chemin va croiser...
    Voir plus

    Récit d'initiation, d'apprentissage, vengeance et quête des origines, la BD "Hoka Hey" est tout cela à la fois. Un jeune indien Lakota, Georges, a été élevé dans une réserve, par un pasteur, dans l'ignorance de ses origines et de sa culture. Il souhaite devenir médecin. Son chemin va croiser celui de Little Knife, Indien Lakota lui aussi, qui poursuit une vengeance personnelle, et qui est accompagné de No Moon, rejetée de sa tribu et de Sully, un Irlandais immigré. Contraint et forcé au départ, voici Georges embarqué dans la chevauchée de ce gang... cela va être l'occasion pour lui de découvrir sa culture d'origine, le culte dû aux morts, l'art de la chasse, la contemplation de la nature.
    Nous sommes plongés dans un vrai western, avec les scènes incontournables du genre : la fusillade au saloon, le duel, les nuits à la belle étoile, les galops dans les plaines immenses, le chasseur de prime redoutable. Le travail graphique est quant à lui d'une grande originalité : le jeu des cases qui multiplient les différents angles de vue ou encore qui alternent découpes serrées pour un effet saccadé avant de passer à un gros plan, vraiment, c'est remarquable et très original. Je me suis attardée sur chaque case pour en apprécier l'atmosphère, alors que d'habitude, j'avoue que je passe plus rapidement sur les cases sans texte. Les couleurs aussi varient d'une page à l'autre, créant ces ambiances qui nous font passer de la contemplation d'un ciel étoilé à travers les cimes à l'avancée du jour suivant dans une plaine brumeuse où se découpent les montagnes. Les coups de théâtre sont légions, pas de "deus ex machina" pour venir en aide à un personnage, la mort peut survenir n'importe quand pour n'importe qui.
    Au final, nous sommes au plus près de Georges, nous le suivons dans la réappropriation de son identité, de cette culture qui lui a été volée.
    Une belle découverte en ce début d'année, qui me donne envie d'aller regarder ce que Neyef a fait d'autre.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Excellent ouvrage, qui nous fait voyager dans les plaines du grand ouest. Nous prenons de pleine face les injustices sociales envers les natifs américains lors de la conquête de l'Ouest. Les personnages sont poignants, très bien écrits, et les paysages superbement dessinés. Le récit nous prend...
    Voir plus

    Excellent ouvrage, qui nous fait voyager dans les plaines du grand ouest. Nous prenons de pleine face les injustices sociales envers les natifs américains lors de la conquête de l'Ouest. Les personnages sont poignants, très bien écrits, et les paysages superbement dessinés. Le récit nous prend aux tripes, impossible de poser le livre avant le fin de la lecture !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • GROS coup de cœur !
    J'ai vu tant de retours de cet album que j'ai mis du temps... Beaucoup trop !
    Oui, il y a du western (moi j'adore), de la violence, de la poussière, la honte de cette partie de l'histoire de l'humanité qui a massacré et dénigré tout un peuple de la pire des manières.
    La...
    Voir plus

    GROS coup de cœur !
    J'ai vu tant de retours de cet album que j'ai mis du temps... Beaucoup trop !
    Oui, il y a du western (moi j'adore), de la violence, de la poussière, la honte de cette partie de l'histoire de l'humanité qui a massacré et dénigré tout un peuple de la pire des manières.
    La colonisation, l'esclavagisme, la ruée vers l'or et ses dérives, la misogynie crasse à tous les étages, la cruauté, les drames et la bêtise...
    Aaah ça, du dégoût il peut y en avoir.

    Mais il y a aussi la fierté, le respect, l'amour, l'estime rendue, la fraternité, la filiation, la transmission.
    Il y a cet homme ivre de vengeance et de colère. En colère contre sa propre ivresse. Il se sait basculer mais se sent investit d'un devoir et croit savoir comment assouvir ses désirs et sa lutte.
    Sans s'attendre à trouver sa rédemption dans les yeux d'un enfant.
    Pour ce peuple et ces traditions auxquels il est viscéralement attaché, il se bat, il survit pour qu'ils survivent, dernier vestige d'un monde révolu.
    Il finit par transmettre son meilleur, ses racines. Son honneur. Au contact intime de tout ce qui existe de plus avilissant et cruel...
    Tuer le père pour en fait faire renaître le fils.

    Graphiquement, c'est absolument somptueux. Ces lumières, ces décors vibrants d'intensité, aux couleurs parfaites.
    Je n'ai qu'un reproche, j'aurais aimé rester un peu plus longtemps auprès de No Moon, Little Knife et Sully. Et je sais que Georges aussi...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Magistral, grandiose et sublime, voici en quelques mots ce que l'on retient de ce formidable titre.

    Un récit qui traite autant de la condition misérable dans laquelle les indiens d'Amérique ont été parquée, que de leur culture animiste et de leur profond respect pour la nature, de vengeance,...
    Voir plus

    Magistral, grandiose et sublime, voici en quelques mots ce que l'on retient de ce formidable titre.

    Un récit qui traite autant de la condition misérable dans laquelle les indiens d'Amérique ont été parquée, que de leur culture animiste et de leur profond respect pour la nature, de vengeance, d'amitié sincère, d'humanisme et de tellement d'autres choses encore.

    Un récit qui ravira tous les publics car il est de multiple façons, universel.
    Une lecture qui fait grand sens dans le monde actuel dans lequel nous vivons et nous débattons.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Romain Maufront, alias Neyef, publie une superbe BD, Hoka Hey, autant par son thème, un récit d’initiation, que par la qualité de l’illustration et de la colorisation.

    Seul aux commandes de Hoka Hey, Neyef raconte l’initiation d’un garçon, Georges, vers la culture de ses ancêtres. Georges...
    Voir plus

    Romain Maufront, alias Neyef, publie une superbe BD, Hoka Hey, autant par son thème, un récit d’initiation, que par la qualité de l’illustration et de la colorisation.

    Seul aux commandes de Hoka Hey, Neyef raconte l’initiation d’un garçon, Georges, vers la culture de ses ancêtres. Georges appartient à la communauté Lakota issue des amérindiens sans qu’il ne connaisse ni ses parents, ni leur culture.

    Recueilli par un pasteur, Georges est instruit à la religion chrétienne en échange de se charger de toutes les corvées. Georges a décidé d’apprendre par cœur les versets de la Bible car il voulait être médecin.

    Seulement, en dehors de la réserve, point de salut ! Pourtant, la rencontre de trois personnages va initier Georges à sa culture : Little Knife, une sorte d’ours mal léché, aussi issu de la communauté Lakota, No Moon, la Squaw qui cache son secret et Sully l’Irlandais, épris de liberté et de justice, qui a fait du combat des communautés amérindiennes son credo.

    Chronique du Far-West, revisitée du point de vue des espoirs d’une communauté colonisée, Hoka Hey est aussi le récit d’une extermination de la population autochtone, chassée de leurs terres, déportée, poursuivie pour la pratique de leurs rites, etc.

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2022/12/16/hoka-hey/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Wahou la claque ! Le label 619 est un habitué des créations coups de cœur et avec Hoka Hey Neyef ne déroge pas à la règle
    Cette histoire c'est avant tout une quête de vengeance et bien que cela puisse sembler comme un classique du genre, la création de Neyef tire clairement son épingle du jeu....
    Voir plus

    Wahou la claque ! Le label 619 est un habitué des créations coups de cœur et avec Hoka Hey Neyef ne déroge pas à la règle
    Cette histoire c'est avant tout une quête de vengeance et bien que cela puisse sembler comme un classique du genre, la création de Neyef tire clairement son épingle du jeu.

    Tout commence avec la rencontre entre 3 "hors-la-loi" et Georges ce petit indien adopté et éduqué comme un Blanc. De là va commencer une aventure humaine forte ou quête d'identité et transmission seront les fers-de-lance d'un ambitieux récit.

    En bon dramaturge qu'il est Neyef nous livre une histoire puissante et forte en émotion où l'on prend forcément parti pour nos héros pour qui nous allons vibrer au fil des multiples événements qui vont ponctuer l'aventure.

    Graphiquement, c'est incroyable on ne peut qu'être envoûté par le dessin et les couleurs choisies. Mention spéciale pour les paysages qui s'enchaînent au fil des pages nous lassant en admiration devant autant de beauté .

    En bref une composition forte en émotion, merveilleusement mise en valeur,  pour un coup de coeur assuré!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Alors qu'il semble heureux, Georges, un jeune Lakota élevé par un pasteur qui lui inculque comment devenir un parfait catholique en oubliant jusqu'à ses racines, va rencontrer Little Knife un Amérindien qui est à la recherche du meurtrier de sa mère. Le premier contact se fera dans la violence...
    Voir plus

    Alors qu'il semble heureux, Georges, un jeune Lakota élevé par un pasteur qui lui inculque comment devenir un parfait catholique en oubliant jusqu'à ses racines, va rencontrer Little Knife un Amérindien qui est à la recherche du meurtrier de sa mère. Le premier contact se fera dans la violence mais Little Knife n'est pas seul. Il est accompagné de Sully l'Irlandais et de No Moon l'Amérindienne à qui Georges doit son salut. Petit à petit, ils vont s'apprivoiser, apprendre à se connaître et se comprendre... Un pas vers l'apaisement pour l'un et vers ses origines pour l'autre.

    J'ai découvert cette BD à peine arrivé à Quai des bulles lors d'une rencontre avec Ajustelivre qui m'a immédiatement dit en me mettant le bouquin entre les mains.. "Ça tu ne peux pas passer à côté"... Je le feuillette et là une claque... Enfin non une GROSSE claque ... Déjà l'objet... Comme toujours le Label 619 a fait un travail de dingue et j'aime vraiment ça... Un dos toilé, un grand format, du papier de qualité et un prix tassé. Passons maintenant à l'intérieur, j'ai été totalement séduit par le trait de Neyef au point de ne pas arrêter d'en parler de tout le weekend (soûlant un peu mes colocataires, mais franchement je ne regrette vraiment pas). Le travail sur les couleurs, les lumières, le découpage, tout est magnifique. Mais bon... Un superbe graphisme ne fait pas une belle histoire... L'auteur nous embarque dans un western (il en garde les codes) qui fait écho à un pan de l'histoire américaine que l'on connaît moins, "l'internement de force des jeunes Amérindiens dans dans des pensionnats catholiques". C'est donc une histoire fictive, dans un contexte historique, qui nous est contée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est réussi. On est captivé du début à la fin, happé par l'histoire et le trait de l'auteur.

    Neyef frappe fort, très fort même avec Hoka Hey ! Et je rejoins Run quand il dit "il est à nos yeux un grand auteur qui se révèle pleinement avec ce titre". Il va refaire parler de lui, c'est certain et j'ai vraiment hâte.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions (1)