Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Fukushima ; récit d'un désastre

Couverture du livre « Fukushima ; récit d'un désastre » de Michael Ferrier aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070450473
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

«On peut très bien vivre dans des zones contaminées : c'est ce que nous assurent les partisans du nucléaire. Pas tout à fait comme avant, certes. Mais quand même. La demi-vie. Une certaine fraction des élites dirigeantes - avec la complicité ou l'indifférence des autres - est en train d'imposer,... Voir plus

«On peut très bien vivre dans des zones contaminées : c'est ce que nous assurent les partisans du nucléaire. Pas tout à fait comme avant, certes. Mais quand même. La demi-vie. Une certaine fraction des élites dirigeantes - avec la complicité ou l'indifférence des autres - est en train d'imposer, de manière si évidente qu'elle en devient aveuglante, une entreprise de domestication comme on en a rarement vu depuis l'avènement de l'humanité.» Michaël Ferrier.

Donner votre avis

Avis (2)

  • Michael Ferrier relate le cataclysme qui a frappé le Japon le 11 mars 2011 et ses conséquences. À coups de chiffres et de témoignages, il nous aide à mieux appréhender ce désastre. La poésie et l'espoir sont malgré tout très présents dans ce livre.

    Michael Ferrier relate le cataclysme qui a frappé le Japon le 11 mars 2011 et ses conséquences. À coups de chiffres et de témoignages, il nous aide à mieux appréhender ce désastre. La poésie et l'espoir sont malgré tout très présents dans ce livre.

    comment Commentaire (0)
  • Michaël Ferrier vit à Tokyo où il enseigne la littérature ; les livres que lui inspire son pays d'adoption sont remarquables. Fin connaisseur de la littérature japonaise, il s'inspire de Notes d'Hiroshima de Kenzaburō Ōe pour exprimer à coup de notations rapides le désastre qui s'est abattu sur...
    Voir plus

    Michaël Ferrier vit à Tokyo où il enseigne la littérature ; les livres que lui inspire son pays d'adoption sont remarquables. Fin connaisseur de la littérature japonaise, il s'inspire de Notes d'Hiroshima de Kenzaburō Ōe pour exprimer à coup de notations rapides le désastre qui s'est abattu sur le Japon à partir du 11 mars 2011.
    De cette tragédie en trois actes, il tire la structure de son texte : le séisme qu'il a ressenti depuis la capitale, le tsunami dont il découvre l’œuvre de destruction en se rendant sur place au Tōhoku , la catastrophe nucléaire sur laquelle il poursuit son enquête pendant quelques mois. Observations, rencontres, témoignages, anecdotes, explications, commentaires font l'objet de courts paragraphes dont l'enchaînement serré crée un rythme haletant qui restitue le contexte dramatique. Des allusions à la double culture de l'auteur élèvent le débat et enlèvent le récit sur un mode incantatoire qui m'a bouleversé.
    La dernière partie élargit la réflexion aux apprentis-sorciers qui manipulent l'atome contre toute sagesse. Il l'intitule la demi-vie, jouant de ce vocable indicateur de désintégration des produits et déchets nucléaires ; dans lequel il voit une métaphore de la menace qui plane sur le Japon désormais, avec "[son] citoyen lambda, qui deviendra bientôt citoyen gamma." Message adressé en deçà et au delà des frontières nippones !

    comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.