Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Frédéric Borel

Couverture du livre « Frédéric Borel » de Richard Scoffier aux éditions Norma
  • Date de parution :
  • Editeur : Norma
  • EAN : 9782909283555
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Diplômé de l'Ecole spéciale d'architecture en 1982, à l'âge de 23 ans, Frédéric Borel crée deux ans plus tard son agence. En 1989, son premier immeuble de logements sociaux pour la ville de Paris, boulevard de Belleville, apporte un souffle nouveau dans l'architecture contemporaine et attire... Voir plus

Diplômé de l'Ecole spéciale d'architecture en 1982, à l'âge de 23 ans, Frédéric Borel crée deux ans plus tard son agence. En 1989, son premier immeuble de logements sociaux pour la ville de Paris, boulevard de Belleville, apporte un souffle nouveau dans l'architecture contemporaine et attire l'attention des spécialistes. Se démarquant de "l'architecture d'ingénieur" et du minimalisme ambiant, Frédéric Borel pense que l'architecture doit affronter le réel avec toute son inertie et son imperfection, que les bâtiments qui se comprennent d'un seul regard appauvrissent la ville et que l'espace public doit être le lieu de relation, de halte et de rêverie. Dans les logements sociaux parisiens qu'il insère dans l'uniformité des façades haussmaniennes comme dans ses bâtiments administratifs -centre culturel d'Albi, centre des impôts de Brives-la-Gaillarde, école maternelle de la rue de La Moskowa à Paris- Borel apporte aux contraintes des programmes qu'il réalise des réponses toujours en accord avec le site, à la fois rigoureuses et poétiques, d'une grande liberté formelle et proches de la sensibilité contemporaine. Volumes totémiques chahutant l'alignement du boulevard de Belleville, masque en apesanteur ouvrant la rue Oberkampf, jaillissement de plans colorés rue Pelleport découvrant les hauteurs de Ménilmontant, ou parallélépipède rendant visible le dessin fragile des collines d'Agen, ses édifices s'apparentent à des sculptures habitables. A travers une analyse thématique de l'oeuvre de Borel - du projet "Construire la banlieue" pour Romainville de 1984 et des grandes figures anthropomorphiques aux monolithes compacs et abstraits de ses dernières réalisations - se référant constamment à la littérature, à la musique et et à l'art, le livre de Richard Scoffier interroge les notions essentielles d'usage, de lumière et de forme qui sont la base même de l'architecture.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.