Foufleg (!)

Couverture du livre « Foufleg (!) » de Collectif Fast Fouf aux éditions Maelstrom
  • Date de parution :
  • Editeur : Maelstrom
  • EAN : 9782875052988
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Au commencement était la fouffe.
Un souffle tout au plus. L'imperceptible phonème de l'air, une onomatopée de son pur. La première note d'une partition de jazz qui, libre, ne peut être écrite ; car l'unité est - la forme première du tout.
Au fil de ce recueil, le morcellement de la géographie... Voir plus

Au commencement était la fouffe.
Un souffle tout au plus. L'imperceptible phonème de l'air, une onomatopée de son pur. La première note d'une partition de jazz qui, libre, ne peut être écrite ; car l'unité est - la forme première du tout.
Au fil de ce recueil, le morcellement de la géographie devient trame. Le désir de retrouver le primitif de nos syllabes, le radical enfoui dont seul l'écho perdure. Quelques exemples s'imposent. En Afrique, creuset ancestral de l'humanité, fut conservée la prime pureté du son : en serere foofi indique l'eau, en wolof foofu veut dire là-bas, en sotho du Nord phôôfôlô signifie animal ; en Swahili, fufua ne signifie pas moins que faire revivre. En Europe aussi, le basque désigne le chaud et le feu par fufu. Un son venu du fond des âges. Du fond de notre gorge, qui nous rappelle que si les langues, dans toutes leurs magnifiques déclinaisons, diffèrent, il est des sons plus primitifs qui prouvent que certaines manières de dire nous rapprochent par leur musique.
Si l'on se penche sur la gynécologie populaire occidentale, les langues possèdent encore d'étranges similitudes entre elles pour désigner la fouffe. Considérez en effet les Fotze allemande, fisse danoise, fessa napolitaine.
C'est la première note du premier chant du premier peuple. Depuis son creux jaillit la lumière. En elle, réside la concision du haïku original. N'est-il d'ailleurs pas vrai aussi qu'au Japon, fufufu indique le rire - premier témoin de l'aube.
N'en déplaise à celles et ceux qui par leurs langues et gestes enclavent ou faussement sacralisent, ces quelques textes, ici plus incisifs, ici comiques, vulgaires, osés ou humbles, se proposent d'abord de déconstruire, de parfois bousculer pour faire bouger, et d'ainsi construire à partir d'un terme un tout duquel chacun de nous provient.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions