Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Dégé est à vendre

Couverture du livre « Dégé est à vendre » de Guillaume Dege aux éditions Orbis Pictus Club
Résumé:

Dégé est à vendre : achetez-le ! Un livre de belle facture, épais (300 pages), relié carton, une couverture cyan 100 %, un titre qui frappe : Dégé est à vendre... Oui, Dégé se donne à voir dans cette monographie à découdre, pour le plaisir aléatoire de retisser du sens au fi l des pages... Cet... Voir plus

Dégé est à vendre : achetez-le ! Un livre de belle facture, épais (300 pages), relié carton, une couverture cyan 100 %, un titre qui frappe : Dégé est à vendre... Oui, Dégé se donne à voir dans cette monographie à découdre, pour le plaisir aléatoire de retisser du sens au fi l des pages... Cet illustrateur de presse (Le Monde), coordinateur de l'option illustration à l'École des arts décoratifs de Strasbourg, n'en est pas à son coup d'essai. Ses traits hachés, angoissés, laissent toute leur place aux blancs, denses et tendres. Il y a du Topor là-dedans, pour sûr, et du Emmanuelle Houdart aussi. Dans ces images surréalistes et symboliques, les rapports humains se font énigmatiques et flirtent toujours avec la mort. Trucage, réécriture, pseudo, catalogage, lettrine, héraldique... le jeu est présent, l'univers enfantin aussi. Il a publié d'ailleurs des livres pour enfants, abécédaires et imagiers, formes par excellence de la description du monde. Car il s'agit bien de questionner la vie, son absurdité et sa tristesse, sa folie et ses surprises. La distinction de son trait n'est jamais froideur. Sa drôlerie grinçante joue avec les époques, les codes graphiques et les humeurs.
(Mathilde Rimeau - ÉCLA AQUITAINE)

Donner votre avis