Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Auschwitz et après t.2 ; une connaissance inutile

Couverture du livre « Auschwitz et après t.2 ; une connaissance inutile » de Charlotte Delbo aux éditions Minuit
  • Date de parution :
  • Editeur : Minuit
  • EAN : 9782707304025
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Alors vous saurez Qu'il ne fait pas parler avec la mort C'est une connaissance inutile Après deux livres aussi différents par leur forme et leur écriture, c'est dans un autre ton qu'on lira ici Auschwitz et Ravensbrück. On y lira plus encore une sensibilité qui se dévoile à travers les... Voir plus

Alors vous saurez Qu'il ne fait pas parler avec la mort C'est une connaissance inutile Après deux livres aussi différents par leur forme et leur écriture, c'est dans un autre ton qu'on lira ici Auschwitz et Ravensbrück. On y lira plus encore une sensibilité qui se dévoile à travers les déchirements. Si les deux précédents pouvaient apparaître presque impersonnels par leur dépouillement, dans celui-ci elle parle d'elle. L'amour et le désespoir de l'amour l'amour et la mort ; l'amitié et le désespoir de l'amitié l'amitié et la mort ; les souffrances, la chaleur de la fraternité dans le froid mortel d'un univers qui se dépeuple jour à jour, les mouvements de l'espoir qui s'éteint et renaît, s'éteint encore et s'acharne...

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (1)

  • De ce livre gracile qui trône dans ma bibliotheque émane une exquise fragilité. Celle de l'auteur ? Ou la mienne, souvenir de cette lecture qui m'a tant boulversée ?

    Pudique et émouvante, Charlotte Delbo évoque la tragédie d'Auschwitz où elle fut déportée. Elle alterne avec délicatesse...
    Voir plus

    De ce livre gracile qui trône dans ma bibliotheque émane une exquise fragilité. Celle de l'auteur ? Ou la mienne, souvenir de cette lecture qui m'a tant boulversée ?

    Pudique et émouvante, Charlotte Delbo évoque la tragédie d'Auschwitz où elle fut déportée. Elle alterne avec délicatesse poèmes, hommages à ses amis, élégie pour son amant, chant de vie et souvenir du quotidien dans cet enfer. Ses mots viennent nous frapper, ils entrent en nous, bourdonnent dans nos entrailles et finissent par se coller à notre âme pour ne plus jamais nous quitter.

    Une connaissance inutile est une œuvre intime, unisverselle et incontestablement très utile pour le témoignage qu'elle laisse et la beauté de sa poésie. C'est une rencontre dont on ne se remet pas. Une inspiration qui nous suit tout au long de notre vie. Une sommation à vivre, à aimer et à dire qu'on aime.

    EXTRAIT:

    " Vous qui passez
    bien habillés de tous vos muscles
    un vêtement qui vous va bien
    qui vous va mal
    qui vous va à peu près
    vous qui passez
    animés d'une vie tumultueuse aux artères
    et bien collée au squelette
    d'un pas alerte sportif lourdaud
    rieurs renfrognés, vous êtes beaux
    si quelconques
    si quelconquement tout le monde
    tellement beaux d'être quelconques diversement
    avec cette vie qui vous empêche
    de sentir votre buste qui suit la jambe
    votre main au chapeau
    votre main sur le coeur...
    la rotule qui roule doucement au genou comment vous pardonner d'être vivants... Vous qui passez
    bien habillés de tous vos muscles
    comment vous pardonner
    ils sont morts tous
    Vous passez et vous buvez aux terrasses vous êtes heureux elle vous aime
    mauvaise humeur souci d'argent
    comment comment
    vous pardonner d'être vivants
    comment comment
    vous ferez-vous pardonner
    par ceux-là qui sont morts
    pour que vous passiez
    bien habillés de tous vos muscles...
    que vous buviez aux terrasses
    que vous soyez plus jeunes chaque printemps je vous en supplie
    faites quelque chose
    apprenez un pas
    une danse
    quelque chose qui vous justifie
    qui vous donne le droit
    d'être habillé de votre peau de votre poil apprenez à marcher et à rire
    parce que ce serait trop bête
    à la fin
    que tant soient morts
    et que vous viviez
    sans rien faire de votre vie. "

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.